Recherche

Abdérémane Wadjih

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Les conteurs de la pleine lune. Contes et récits des Comores

"Ces silhouettes si silencieuses, si frêles et si petites étaient celles des conteurs de la pleine lune, un groupe de jeunes garçons et filles qui avaient coutume de dire, aux soirs de pleine lune, des contes anciens. Et en ce soir propice, vers sept heures, chacun était venu perpétuer la tradition et gagner, dans le meilleur des cas, l'estime de ses camarades ou, au pire, en être la risée. Qui n'aurait donc voulu être un de ces jeunes conteurs pour pouvoir bomber le torse dans le village sous le regard admirateur de tant de gens ?? Car il faut bien le dire, la renommée de quelques-uns leur valait déjà, au-delà de la belle assemblée, de nombreux propos bien élogieux. La plupart des villages de l'archipel des Comores enviaient celui de Tsidje d'où étaient originaires les petits maîtres du verbe. Même si ces veillées n'étaient qu'une de ces trouvailles d'enfants, elles avaient fini par prendre une ampleur telle que dans tout le village, chaque mère nourrissait secrètement le souhait de voir un de ses rejetons accéder au prestigieux rang de conteur de la pleine lune".

01/2020

ActuaLitté

Littérature française

L'héritier de l'incroyable et autres nouvelles

Pour la première fois, je commençai à trouver les propos de cet homme vraiment déconcertants. Je pensai, non sans être peiné, que cet homme était complètement fou. En effet, mis bout à bout, ses actes comme ses propos n'avaient aucune logique ; ses chants sortis de nulle part et dans un une langue à dormir debout, ses amulettes de peuple machin par ici, ses tambours ancestraux par là, ses enfants ne faisant pas partie de sa famille... tout cela ne faisait que me renforcer dans l'idée que cet homme était un fou sinon un mystique qui vivait dans un monde parallèle. Mais parfois, pensai-je, la différence entre le mystique et le fou est assez mince. Toujours est-il que je décidai qu'à partir de ce jour-là, j'allais rester éloigné des folies de cet homme sans pour autant rompre notre amitié.

04/2013

ActuaLitté

Littérature française

De Jordanie en Flandre. Ombres et lumières d'une vie ailleurs

Un Belge d'origine jordanienne, propriétaire vieillissant d'un petit snack-bar dans la ville de Louvain, nous raconte le voyage que fut sa vie. Au travers d'un dialogue mystique et amusant avec son alter ego, Sna, il nous entraîne de la chaleur de son pays d'origine à la grisaille de la Flandre en passant par les mystères de l'Afrique. Au fil des pages, il nous dévoile ainsi peu à peu son identité et sa philosophie de la vie. Une identité bien à lui, résultat de son riche parcours et de la rencontre réussie entre la culture arabe et le monde occidental. Sa spontanéité nous touche : alliant sincérité, sensibilité, richesse des souvenirs évoqués, il se garde bien de tomber dans le piège des préjugés. Cet ouvrage, superbe témoignage, offre un considérable bol d'air frais dans une époque où les étrangers sont trop souvent considérés avec méfiance.

04/2010

ActuaLitté

Littérature française

La princesse d'une nuit

Leïla est une fille arabe originaire de l'Est de l'Afrique. Arrivée en Belgique depuis peu, elle raconte son histoire. Passant de la naïveté à la découverte de l'ignorance et de la violence qui ronge sa contrée natale, elle nous parle de chaos militaire, d'islam, d'intégrisme, du statut de la femme en Afrique et dans le monde arabe. Son périple est un voyage marqué par une guerre impitoyable, celle qui oppose la connaissance et l'ignorance, la femme et l'homme, le bien et le mal.

03/2016

ActuaLitté

Droit

Entre les ordres juridiques. Mélanges en l'honneur du doyen François Hervouët

Pour rendre hommage au Doyen François Hervouët, il fallait un thème qui rende compte à la fois de son intérêt permanent pour l'ensemble des disciplines du droit public et pour son choix, consacré par la Chaire Jean Monnet, de vouer ses travaux et son enseignement au droit communautaire puis de l'Union européenne. L'intitulé, Entre les ordres juridiques, a pour ambition de saluer les qualités de l'universitaire, le publiciste et l'européaniste, qui a su envisager la construction européenne comme l'occasion stimulante de ne pas ériger en obstacle les catégories juridiques préétablies mais de les appréhender comme autant de sources stimulantes à une réflexion innovante sur le droit de l'Union et de ses Etats membres. La thématique n'est pas nouvelle. Elle souhaite mettre en évidence la singularité de l'intégration juridique européenne. Au-delà de l'analyse des influences d'un droit sur l'autre ou celle des transformations inédites ou inclassables qu'impliquent l'intégration et le pluralisme juridiques, le thème poursuit une réflexion ouverte notamment par le dédicataire de ces mélanges : celle de l'émergence d'un droit entre les ordres juridiques : La pertinence de la question anime ta doctrine. Elle porte sur l'existence de règles de droit, se dressant comme un pont d'un droit à l'autre, qui expliqueraient et systématiseraient les rapports d'un droit à l'autre. La question est au coeur de la construction européenne. Sauf de remarquables exceptions (Le droit de l'intégration, par exemple, de P. Pescatore), elle était restée jusque-là plutôt discrète mais sa résurgence, plus explicite aujourd'hui, témoigne d'une constance dans la pertinence des enjeux pratiques et théoriques quelle soulève et qui intéressent toutes les disciplines du droit. Avec le même souci de sérieux et d'amitié qui caractérise le dédicataire des présents Mélanges, les contributions rassemblées dans cet ouvrage souhaitent rendre hommage à la riche et dévouée carrière universitaire du Doyen François Hervouët à l'Université de Poitiers.

01/2016

ActuaLitté

Photographie

Wird. Le temps du silence, Edition bilingue français-anglais

Ce livre photo regroupe 25 ans de voyage à la découverte du soufisme dans le monde, du Gers à la Chine, un travail photographique en argentique de Bruno Hadjih. Dans le soufisme, le Wird est la pratique par laquelle est différenciée une voie mystique d'une autre. Le Wird permet de transmettre le secret qui attachera le maître à son élève. Le Wird est un ensemble d'incantations, de prières, et de respirations qui mènent au "hal" , à l'absolu. Le Hal est l'extinction de soi dans l'autre. L'expérience soufie dépasse les clivages que la société met en place, les problématiques identitaires s'annulent. Là où la pratique du soufisme est permise, la société est rarement à l'écoute des intégrismes. Cette recherche est aussi ce qui nous constitue. Elle est la part qui nous relie aussi bien à l'univers qu'à notre partie nucléique.

10/2021

Tous les articles