#Roman francophone

Les possessions transparentes

Olivier Salazar-Ferrer

Un professeur de philosophie se rend à un colloque consacré aux écrivains voyageurs. Il traverse en train un paysage de montagnes enneigées. Il est mythomane et s'invente des identités lors de ses conversations avec les passagers. Tandis qu'il accumule les notes pour sa conférence, les intempéries retardent son arrivée. Bloqué dans une ville de montagne, il est confronté aux pensionnaires de l'Hôtel des Glycines : deux étudiants - le jeune Frédéric Berlioz et l'anglais Graham Barker, enthousiaste et fantasque -, le Docteur Arenberg, philosophe juif américain, le professeur Ferguson, rationaliste ironique, la japonaise Mlle Kyoubou qui se singularise par un comportement sadomasochiste, le poète et violoncelliste aveugle Umberto Baldi et sa charmante fille Clara, dont la présence va bouleverser la paix apparente de l'hôtel, enfin la serveuse du Café du Théâtre, prénommée Madame de Warrens, à cause de sa ressemblance avec la protectrice de Rousseau...

Par Olivier Salazar-Ferrer
Chez Editions de Corlevour

0 Réactions |

Genre

Littérature française

21/08/2014 119 pages 17,00 €
Scannez le code barre 9782915831931
9782915831931
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les possessions transparentes par Olivier Salazar-Ferrer

Commenter ce livre