#Roman francophone

La frontière

Gérard Genot

L'action se déroule dans un pays nommé le Protectorat, la Régence ou le Beylik, sur la frontière avec la Colonie voisine et dans la capitale, pendant une vingtaine d'années, des années d'avant-guerre jusqu'à l'indépendance. C'est une histoire de contrebande d'armes et de vengeance : à la poursuite du responsable du massacre d'un douar frontalier les justiciers se trouvent mêlés, dans la capitale du « Protectorat », aux dangereuses intrigues de la « transition » vers l'indépendance ; plus tard, dans la Colonie voisine, où commence une guerre qui ne dit pas son nom, la poursuite continuera, entre « rebelles » et milices contre-terroristes, jusqu'à ce qu'enfin justice soit faite. Dans cet ample cycle romanesque, la représentation réfléchie de la réalité coloniale est bien éloignée des complaisants stéréotypes de l'exploitation et de la résistance à l'occupation et à l'oppression administrative ; gens du bled unis par le même amour aride d'une terre avare, par le goût de la chasse, par des amitiés silencieuses qui n'ignorent pas que l'histoire les balaiera inéluctablement, « indigènes » et douaniers et officiers français « arabisés » détestent également les grands colons, les latifundiaires complices de la mise en coupe réglée du pays et de la population, et les « « métropolitains » amateurs d'exotisme : cette société riche de ses contradictions mêmes, qui va bientôt entièrement disparaître est ici, hors des clichés bien-pensants, des manichéismes naïfs, des nostalgies stériles, des sentiments de culpabilité de commande, ressuscitée pour mémoire, et pour l'Histoire.

Par Gérard Genot
Chez Editions l'Age d'Homme

0 Réactions |

Genre

Littérature française

01/04/2012 421 pages 28,00 €
Scannez le code barre 9782825140406
9782825140406
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La frontière par Gérard Genot

Commenter ce livre