#Essais

Hitler et le putsch de la brasserie. Munich, 8/9 novembre 1923

Didier Chauvet

Le 8 novembre 1923, Hitler déclenche à Munich un putsch qui, bien que s'étant le lendemain soldé par un fiasco, va énormément compter dans l'histoire ultérieure du mouvement nazi. Dans son étude, Didier Chauvet revient dans un premier temps sur les tentatives de sédition qui ponctuèrent les cinq premières années de la République de Weimar ; il explique notamment comment, suite à la faillite du putsch de Kapp en Prusse, la Bavière devint à partir de l'été 1920 un lieu de concentration des forces d'extrême droite. Puis, par un récit solidement documenté et bien mené, l'auteur restitue le scénario du coup de force de la brasserie: au fi I des pages, on ne peut qu'être stupéfié du manque d'organisation de ses protagonistes : une telle improvisation ne pouvait décidément se terminer autrement que par la débâcle de la Feldherrnhalle. Enfin, Didier Chauvet traite du procès des putschistes en s'appuyant sur les déclarations et réactions auxquelles il donna lieu : au ternie de multiples arguties juridiques, Hitler, loin d'être brisé, va quitter le tribunal grandi et désormais célèbre dans toute l'Allemagne. Durant sa détention à Landsberg, il tire les leçons de son échec : c'est par la voie des urnes qu'il faudra s'imposer pour conquérir le pouvoir autrement dit par une propagande omniprésente qui, par-delà le programme démagogique de ;plein Kampf nécessitera le soutien financier et logistique des classes possédantes. La conséquence majeure du ratage de novembre 1923 fut la révision de la stratégie politique du Führer qui dès lors induit l'élimination de l'aile social-révolutionnaire de la NSDAP représentée par les frères Strasser, Röhm et les SA.

Par Didier Chauvet
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

01/05/2012 238 pages 24,00 €
Scannez le code barre 9782296961005
9782296961005
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Hitler et le putsch de la brasserie. Munich, 8/9 novembre 1923 par Didier Chauvet

Commenter ce livre