#Essais

La correspondance de Charles Drelincourt et de ses enfants, 1620-1703

Jane McKee

Reproduites in extenso ici pour la première fois, ces correspondances sont écrites par deux générations d'une famille réformée. La première partie reproduit trois correspondances du pasteur parisien Charles Drelincourt, 221 lettres au total, écrites au pasteur Paul Ferry à Metz, au théologien André Rivet et au philologue Claude Saumaise, dans les Provinces-Unies. Pendant presque cinquante ans, entre 1620 et 1669, les lettres du pasteur nous permettent de suivre de près ses activités et celles de ses correspondants, ainsi que les affaires des Eglises réformées de France au milieu du XVIIe siècle. La deuxième partie révèle les destins contrastés de quatre de ses fils, à travers quarante-deux lettres écrites entre 1668 et 1703. L'aîné, Laurent, pasteur et poète, passe sa vie en France et sa correspondance avec le médecin rochelais Elie Bouhéreau tourne autour de la poésie : la révision des Pseaumes de Marot et de Bèze et ses propres Sonnets chrétiens. Ses frères quittent tous leur patrie au cours des années 1660 pour faire carrière en dehors de la France, avec plus ou moins de succès. Charles est médecin et réussit son départ, devenant professeur d'anatomie à l'université de Leyde ; Antoine, médecin lui aussi, exerce sa profession plus humblement dans la ville d'Orbe en Suisse, et Pierre devient enfin doyen anglican en Irlande. Leurs lettres, écrites à des personnes en dehors de la famille, révèlent les réussites et les frustrations de l'exil, bien avant le grand exode des années 1680.

Par Jane McKee
Chez Honoré Champion

0 Réactions | 2 Partages

Genre

Religion

2

Partages

30/11/2021 606 pages 88,00 €
Scannez le code barre 9782745355621
9782745355621
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La correspondance de Charles Drelincourt et de ses enfants, 1620-1703 par Jane McKee

Commenter ce livre