#Roman francophone

L'Omelette rouge

Liliane Giraudon

Écrit en bordure de Méditerranée, L'Omelette rouge est un objet vocal à lire aussi avec les yeux. Dans une lumière inférieure s'agitent des voix. Les voix sont séquestrées dans des corps véritables dont la liste dressée par ordre d'apparition s'ouvre sur une comédienne travestie que ses ennemis surnommaient l'omelette rouge. Sarah Bernhardt (1844-1923), Gherasim Luca (1913-1994), Alexandre Blok (1880-1921), Charlotte-Élisabeth de Bavière (1652-1722), John Maynard Keynes (1883-1946), Richard Wagner (1813-1883), Louise Bourgeois (1911-2010), Christine Lavant (1915-1973), Jeanne d'Arc (1412-1431), Ingeborg Bachmann (1926-1973), Arnold Schoenberg (1874-1951), Jean-Marie Straub (8 janvier 1933-), Danièle Huillet (1936-2006), Karl Marx (1818-1883), Friedrich Engels (1820-1895), Lénine (1870-1924), Vélimir Khlebnikov (1885-1922), Alexeï Kroutchonykh (1886-1968), Daniil Harms (1904-1942), Eva Hesse (1936-1970) Cy Twombly (25 avril 1928-) Grace Hartigan (1922-2008), Frank O'Hara (1926-1966), Hannah Hoch (1889-1978), Hans Arp (1886-1966), Til Brugman (1888-1958), Hélène Bessette (1918-2000), Jackson Pollock (1912-1956), Razine (1630-1671), Emily Dickinson (1830-1886), Josée Lapeyrère (1944-2007), Erich von Stroheim (1885-1957), Alexandre Pouchkine (1799-1837), Saint Paul de Tarse (15-67). L'astre Poésie est vécu ici comme un soleil flingué sous lequel scintillent des natures mourantes et de petites personnes perdues. Si " la seule poésie est la poésie à faire " (Pasolini), L'Omelette rouge pose en séries de raccords et dans une préoccupation de distance la question vitale : " que faire? ".

Par Liliane Giraudon
Chez P.O.L

0 Réactions |

Editeur

P.O.L

Genre

Poésie

06/05/2011 105 pages 12,15 €
Scannez le code barre 9782818013618
9782818013618
© Notice établie par ORB
plus d'informations

I

 

 

LES PANNES SONT DES  PASSES

 

 

 

tu te crois où ?

dis ? tu l’as baisée ?

tu l’as baisée pour lui parler comme ça ? tu te crois où ?

 

 

accents de suspension et points aigus – cette lutte avec le destin qui n’est pas le destin

si l’amour lie la haine colle force de fiction

coloriage sucre la main des pères

flux des compétences

 

Bakou dans la langue stellaire c’est le phénomène B qui gouverne tout

le sens du mot

accès au creusé du monde jaune d’œuf une vie profane sans prose

renversée

on n’y peut rien

un présent en non-maintenant son futur intérieur

 

 

 

 

 

 

boisson gazeuse ne console pas

du doré alcoolique une intensité variable piqûres disposées en cercles débordant

la surface de la langue

palais à peine piqué

fiction pas document (tous les témoins sont morts)

ce qui marque la différence

passé proche faisant foi

page hebdomadaire en guise de brouillard lampe éteinte avec interdit de rallumage

lait caillé des nuages

carnet noir petit ah

le la les comme du de des au fond du sac des dominos décalottée très vite humide souvenir écran

 

 

à certaines dates toutes sentent le poisson qu’est-ce que tu fous avec ce vieux ?

 

 

 

 

 

 

 

de fil en aiguille actions toutes liées (une absence de corps propre bal des fraisières comme – dans une autre ville – les filles travaillent à la conserverie) leurs doigts rongés par le sel – Mademoiselle CERISE – et l’odeur

 

vieille histoire un jeu impersonnel du pareil au même

l’image du bourbier revient ils y jouent

cornet à dés vas-y continue puisque lui fait la morte

 

 

bouche ouverte puis les ailes archange noyé décharge quand renoncer annonce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des slogans sur la table

un par jour et le souvenir délicat du Roumain qui traversa l’époque pour terminer

en apnée lyrique Ghersim

nage sous l’eau

 

une beauté parfaite prendre du temps la boucle bouclée

 

publication posthume puisque devant se découvre

et que l’arrière ment (l’autre salaud a du mal à respirer mais sa langue reste venimeuse)

 

sur de nouveaux supports un enfant rit trop haut

il raconte comment avant de le faire son oncle mettait un puis deux doigts dans le trou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

argentique ou numérique

l’histoire reste écrite par les vainqueurs

visage Trois

profils dans le magasin plutôt hangar

que les anges – encore eux – y volent ! bêtes relatives une variation sans thème

 

forêt des vagues où plongent les oiseaux ce tissu semble solide

aucun désespoir plutôt une position ustensile pas question de descendre dans la rue

avec les nègres les aliénés

 

corps c’est-à-dire sexes

et leur prolongement autrement dit en acte des rêves éveillés

 

reclimatisation (système pochoir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ou bien suspendue (non ce n’est pas un oiseau) une feuille – séparée de sa forêt

voyage par basse intensité soufflerie thoracique

se détournant de la masse liquide tous les charmes du terrain vague

 

le petit fouille dans le ventre de sa mère il y tourne lui met des coups de pied content il a chassé le père de la vulve

Retrouver tous les articles sur L'Omelette rouge par Liliane Giraudon

Commenter ce livre