#Essais

Banlieue - Immigration

Gérard Bonnefon

Cet ouvrage étudie sur une période de cinquante années, de 1968 à 2018, les attitudes et les politiques concernant les travailleurs et les familles immigrés dans une ville de la banlieue populaire Ivry-sur-Seine dirigée depuis 1925 par les majorités successives placées sous l'égide du PCF. A partir d'exemples concrets, l'auteur étudie les évolutions d'une politique paradoxale qui préconisait, dans les années 1970, l'instauration de quotas d'immigrés, renvoyait la prise en charge de ces travailleurs et familles à l'Etat et aux employeurs, tout en faisant profession d'antiracisme et de solidarité. La complexité et les incohérences de l'accueil n'étaient pas le seul fait de cette municipalité communiste, mais de bien d'autres, puisque le dénominateur commun était les coûts que représenterait la population immigrée. Depuis les années 2000 ont émergé à Ivry-sur-Seine et dans d'autres villes de banlieue, de nouveaux acteurs communautaristes qui ont mis en avant la dénonciation d'un "racisme structurel", la présence d'un nouvel "espace colonial" dans les quartiers, la lutte contre "l'islamophobie". Une idéologie victimaire et différentialiste est affirmée qui entre en conflit avec l'émancipation, la citoyenneté, les principes républicains et dont il est indispensable de critiquer les impasses et la dimension régressive. A partir de l'étude d'une ville, l'auteur propose une réflexion pour réussir l'indispensable intégration positive des immigrés et des réfugiés dans la République.

Par Gérard Bonnefon
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Sociologie

22/02/2019 300 pages 30,00 €
Scannez le code barre 9782343167879
9782343167879
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Banlieue - Immigration par Gérard Bonnefon

Commenter ce livre