#Roman francophone

Villa Louise

Martine Courtin-Deguînes

1984. Paul Roches, à qui tout semble réussir, se suicide dans sa maison de campagne, cette Villa Louise qui exige de ses occupants leur asservissement ou leur vie. Quelqu'un connaît le mobile de cette mort, mais se taira. A la vente de la Villa, ses proches parlent de Paul, mais en filigrane, c'est eux-mêmes qu'ils décrivent, avec leurs passions, leurs frustrations, leurs réussites et leur égoïsme. Tous ont leur version, ni vraie, ni fausse. Ce n'est qu'à la toute fin du roman qu'un dernier coup de théâtre complètera le puzzle. L'auteure évoque avec cruauté, mais non sans tendresse, la franc-maçonnerie, les expositions canines, les enseignants d'antan, la politique, les us et coutumes de la bourgeoisie aisée d'une petite ville du Nord de la France, des milieux qu'elle connaît bien.

Par Martine Courtin-Deguînes
Chez Edilivre

0 Réactions |

Editeur

Edilivre

Genre

Littérature française

01/09/2017 115 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9782414110179
9782414110179
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Villa Louise par Martine Courtin-Deguînes

Commenter ce livre