#Roman francophone

Et pourtant, j'étais des leurs...

Josiane Mellier-Bruneau

Un paquet empoussiéré, oublié dans le grenier d'une école de campagne depuis un siècle. Quelques effets personnels enveloppés dans un vaste mouchoir de poche à carreaux bleus, gris et jaunes, striés de rouge et de bleu, comme on en utilisait en ce temps-là. Une mention à l'encre violette indique : Gorgeon, Orbigny. Pourquoi a-t on expédié ses affaires personnelles à la mairie de cette campagne qui n'en a su que faire et les a oubliées si longtemps ? Sans doute Léon Gorgeon est-il mort à la guerre comme ses 1 400 000 compatriotes. Mais son nom n'est sur aucun monument aux morts. Josiane Mellier-Bruneau, émue par cette découverte, a retracé la vie de ce Poilu. La vie sur le front, les tranchées, la peur, la camaraderie, les horreurs, le doute, la révolte. Extrêmement bien documenté, ce récit nous plonge dans le quotidien des soldats de la Grande Guerre. Magnifique roman historique, poignant et émouvant...

Par Josiane Mellier-Bruneau
Chez Editions Hugues de Chivré

0 Réactions |

Genre

Romans historiques

26/10/2017 320 pages 19,00 €
Scannez le code barre 9791097407032
9791097407032
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Et pourtant, j'étais des leurs... par Josiane Mellier-Bruneau

Commenter ce livre