#Roman francophone

Les étoiles les plus filantes

Estelle-Sarah Bulle

En juin 1958, une équipe de tournage française débarque à Rio de Janeiro. Dans les quartiers pauvres se répand la nouvelle d'un drôle de casting : on recherche de jeunes comédiens amateurs noirs. A sa réécriture du mythe d'Orphée et Eurydice, Aurèle Marquant a l'intention de donner pour cadre une favela vibrante de tragédie et de joie. Le réalisateur a reconnu son Eurydice en Gipsy Dusk, danseuse américaine métisse rencontrée a? Paris. Breno, footballeur brésilien au chômage, sera Orphée ; Eva, comédienne martiniquaise, et Norma, Carioca pauvre mais ambitieuse, seront les deux autres visages féminins. Déjà les décors se montent, les acteurs s'apprivoisent et les premières scènes sont tournées sur des airs chantés à la guitare. Cette effervescence artistique ne passe pas inaperçue : deux agents locaux de la CIA flairent un coup à jouer avec la bossa nova, tandis que le film aiguise les intérêts du Brésil, mais aussi de la France de Malraux, soucieuse de se placer dans la compétition internationale que constitue le festival de Cannes.

Par Estelle-Sarah Bulle
Chez Liana Levi

0 Réactions | 8 Partages

Editeur

Liana Levi

Genre

Littérature française

8

Partages

26/08/2021 426 pages 21,00 €
Scannez le code barre 9791034904358
9791034904358
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les étoiles les plus filantes par Estelle-Sarah Bulle

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.