Un trésor dans votre bibliothèque : travaillez depuis votre salon

Et s’il était possible de rentabiliser sa bibliothèque? Peut être pas si fou que ça comme idée. Si depuis plus d’un an maintenant les conditions sanitaires contraignent certains d’entre nous à passer plus de temps à l'intérieur, une passion pour la lecture peut se révéler plus lucrative qu’on ne le penserait. Alors à vos bouquins, prêt, lisez !

Le 16/04/2021 à 09:02 par Partenaire

0 Réactions | 1 Partages

Publié le :

16/04/2021 à 09:02

Partenaire

1

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Internet regorge aujourd’hui de possibilités pour monétiser sa passion, si l’on pense souvent à ceux qui ont fait fortune en se lançant dans les jeux d’argent grâce à des comparateurs de sites comme Casino Guardian, d’autres préfèrent miser sur leur passion pour les belles lettres. Que l’on lise pour s’évader, pour apprendre ou encore pour s’échapper, pour certains, cela est devenu un véritable gagne-pain. Un rêve pour les bibliophiles de tous âges, accessible depuis le confort de son salon. 

Quel que soit votre degré d'engagement, il est possible de participer à chaque étape de la réalisation d’un livre. Si les services d’auto édition ne cessent de fleurir pour ceux qui se rêvent écrivains, avant d’être imprimé, le manuscrit de l’auteur en herbe doit passer une étape importante: la relecture et la correction. Les maisons d’édition possèdent habituellement leur propre réseau de bêta lecteurs et correcteurs, mais qu’en est il des auteurs auto-édités?

Vérifier l’orthographe, la grammaire ou encore la syntaxe, s’assurer de la cohérence de l’intrigue, ou même donner des conseils pour améliorer le texte : le rôle des relecteurs et correcteurs n’est plus à présenter. Où les trouver ? Dans des écoles spécialisées, sur des sites web dédiés ou encore sur les plateformes d’offres réservées aux free-lance. Et ce sont sur ces derniers qu’il est possible de proposer ses services depuis chez soi. De quoi faire le plein de nouveautés et espérer découvrir le prochain roman à la mode.

Une fois imprimé, vient le temps de la promotion du roman nouvellement édité. Pour cela, impossible de faire l’impasse sur les réseaux sociaux et dans notre cas sur les influenceurs du livre qui ont su se faire une place dans le cœur des lecteurs. Si tout a commencé avec les blogs et le partage d’avis et de chroniques littéraires par des passionnés pour des passionnés, ils sont aujourd’hui présents sur tous les canaux. Mais il n’est pas forcément nécessaire de se construire une communauté pour être rémunéré en tant que chroniqueur. 

Actuellement, un livre se contente rarement d’exister sous un seul format. Afin d’être accessible au plus grand nombre, il n’est pas rare de voir un manuscrit se décliner en ebook mais également de plus en plus fréquemment en livre audio. Et là encore, il est possible pour les passionnés de lecture de participer à cette transformation. Ils peuvent par exemple prêter leur voix et être rémunérés pour enregistrer des audiobook via les plateformes free-lance, ou même via des plateformes dédiées aux narrateurs de livre audio.

Attention cependant, certains sites comme AudioLib ou ACX choisissent de faire appel directement à l’auteur ou de proposer à ce dernier de choisir parmi un casting de professionnels. Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure, cela demandera un peu d’investissement au début, mais l’achat d’un micro sera à coup sûr rapidement rentabilisé. Alors, que vous aimiez écrire, lire ou raconter, pourquoi ne pas vous laisser tenter ?

 
 

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème