Lola Lafon (Chavirer) : “Je me méfiais vraiment de la figure du monstre”

Videos > Reportage

Clément Solym - 14.09.2020

Pour cette rentrée littéraire 2020, les librairies du réseau Librest et LaLibrairie.com ont invité une douzaine d’auteurs, de tous horizons. Interviewés par les libraires même, les voici réunis autour de leur roman. Lola Lafon est la première à répondre à cette invitation, en partenariat avec ActuaLitté.


Interrogée par Georges-Marc Habib, de la librairie l’Atelier (XXe arrondissement de Paris), la romancière revient sur Chavirer, récit où bourreau et victime se confondent. 

« Je me méfiais vraiment de la figure du monstre : elle est très commode. Elle permet de régler les affaires, de désigner des coupables – pas que dans Chavirer, en général. Je trouve que le roman c’est quelque chose d’approprié pour ne pas se retrouver devant un tribunal, parce que moi, je ne suis pas procureur. »

Dans Chavirer, Lola Lafon raconte l’histoire de Cléo, jeune adolescente embarquée par une pseudo fondation qui offre aux jeunes filles d’accomplir leurs rêves. Voici ce que la romancière en dit. 
 



Dossier – Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite