Recherche

volumes dessins

Extraits

ActuaLitté

biographies historiques

Goethe

Que chacun cherche à être utile à lui-même et aux autres. De sa naissance à la veille de sa mort, Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) n’a cessé d’écrire. L’édition complète de ses œuvres compte cent-cinquante volumes. Comme d’aucuns l'affirment, point de vie où l’œuvre à réaliser ait tenu rôle plus capital. Romans, poèmes épiques, œuvres scientifiques, livrets d’opéra, dessins, théories de l’art, pièces de théâtre, Goethe s’essaie à tous les genres. Sa soif d’expériences est insatiable: biologie, zoologie, ostéologie, optique, géologie. Grand administrateur et homme d’État, amoureux infatigable, l’auteur des Souffrances du jeune Werther, de Faust, des Affinités électives mais aussi d’un fameux Traité des couleurs nous est ici dévoilé dans sa vie la plus quotidienne, dépoussiéré, dégagé de toutes ses légendes.

ActuaLitté

science fiction / fantastique grand format

Le chant du barde

Exceptionnel best of réunissant les meilleurs récits de science-fiction de l’un des plus considérables auteurs du domaine, soit neuf longues novellas, dont pas moins de six prix Hugo! Au sommaire de ce florilège unique: Sam Hall (Sam Hall)Long cours (The Longest Voyage, Prix Hugo 1961)Jupiter et les Centaures (Call me Joe)Pas de trêve avec les rois! (No Truce With Kings, Prix Hugo 1964)Le Partage de la chair (The Sharing of Flesh, Prix Hugo 1969)Destins en chaîne (The Fatal Fulfillment)La Reine de l’Air et des Ténèbres (The Queen of Air and Darkness, Prix Hugo 1971, Locus et Nebula)Le Chant du barde (Goat Song, Prix Hugo 1973 et Nebula)Le Jeu de Saturne (The Saturn Game, Prix Hugo 1982 et Nebula)Le volume dans son ensemble, et chaque texte en particulier, bénéficient d’une introduction de Jean-Daniel Brèque afin de situer l’œuvre et son contexte. Auxquelles s’ajoute une bibliographique exhaustive, le tout formant un ouvrage de référence incontournable.

06/2010

ActuaLitté

Non classé

Carnets T3

'Chaque matin quand je sors sur cette terrasse, encore un peu ivre de sommeil, le chant des oiseaux me surprend, vient me chercher au fond du sommeil, et vient toucher une place précise pour y libérer d’un coup une sorte de joie mystérieuse. Depuis deux jours il fait beau et la belle lumière de décembre dessine devant moi les cyprès et les pins retroussés. ' Entre 1951 et 1959, Albert Camus écrit L’Été, La Chute, L’Exil et le royaume. Il réagit aux polémiques déclenchées par L’Homme révolté, à la tragédie de la guerre d’Algérie, voyage en Italie et en Grèce, reçoit le prix Nobel… Ses Carnets témoignent de son désir d’harmonie, auquel il tend 'à travers les chemins les plus raides, les désordres, les luttes'. On trouvera à la fin de ce volume un index général des trois tomes.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté