Recherche

ventes en ligne

Extraits

ActuaLitté

Romans & contes

Derrière toi t.1 ; la malédiction des 33

Tess, 16 ans, a un don un peu particulier : elle voit les morts. En vacances avec son cousin Gabin, elle tombe sur un mystérieux objet qui pousse son pouvoir encore plus loin. Elle semble maintenant capable de " voir " les souvenirs de ses ancêtres. Ceux-ci lui font vivre la retraite de Russie à travers les yeux d'un soldat napoléonien et lui révèlent les coulisses de la première erreur judiciaire documentée de l'Histoire : l'affaire du Courrier de Lyon. Quel message ses ancêtres essaient-ils de lui transmettre ? Cela aurait-il un rapport avec la mystérieuse " malédiction " qui fait mourir tous les hommes de sa famille à 33 ans et menace à présent son propre cousin ? La nouvelle série 12+ d'E. Brisou-Pellen dans la lignée du Manoir! À notre époque, de jeunes médiums mènent des enquêtes historiques et généalogiques en revisitant les souvenirs de leurs ancêtres pour percer le secret d'une malédiction. • Tous les ingrédients d'un nouveau succès après celui du Manoir (245 000 ventes GE): de jeunes médiums, des malédictions familiales, des esprits tourmentés, et une dimension historique passionnante, • Comme toujours, la plume d'E. Brisou-Pellen nous accroche pour nous plonger dans une intrigue haletante portée par la détermination de l'héroïne, Tess, qui accompagnera les lecteurs au fil de la série comme l'a fait Liam dans le Manoir. • Dans ce premier tome, le lecteur est embarqué tour à tour au plus terrible de la retraite de Russie, et au coeur d'une erreur judiciaire historique qui fait froid dans le dos. • Au coeur de l'intrigue, l'affaire du Courrier de Lyon: la première erreur judiciaire documentée à l'époque du Directoire. Un déroulé passionnant et stupéfiant qui met en lumière un évènement peu connu de l'Histoire. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

09/2020

ActuaLitté

Non classé

Glaise

Au coeur du Cantal, dans la chaleur de l'été 1914, les hommes se résignent à partir se battre, là-bas, loin. Joseph, tout juste quinze ans, doit prendre soin de la ferme familiale avec sa mère, sa grand-mère et Léonard, vieux voisin devenu son ami. Dans la propriété d'à côté, Valette, tenu éloigné de la guerre en raison d'une main atrophiée, ressasse ses rancunes et sa rage. Et voilà qu'il doit recueillir la femme de son frère, Hélène, et sa fille, Anna, venues se réfugier chez lui. L'arrivée des deux femmes va finir de bouleverser un ordre jusque-là immuable et réveiller les passions enfouies.Un sculpteur hors pair de la langue et un maître sans égal de l'émotion. Marianne.Une écriture à la fois âpre et lyrique, un roman sauvage et poignant. L'Alsace.Riche et complexe, un drame saisissant, entamé sous une orageuse lumière d'août, digne des fureurs de William Faulkner. Rolling Stone.

ActuaLitté

Non classé

Port-des-vents

" Quand on naît femme, ici, il faut savoir tout faire. Aimer, accoucher, allaiter l'enfant, peiner au ménage, à la lessive, s'activer au plus dur : courbées sur la vase, les mains rougies, peiner au parc des huîtres et des coquillages ; renaître, mourir ici. "
A Port-des-Vents, village-îlot charentais bordé par l'océan, souffle un vent continu, ravageur. Parmi les habitants, une lignée de femmes puissantes, soudées, qui habitent une petite maison de pêcheurs. Les hommes de la famille sont morts. Le rude monde marin et les passions se sont chargés de ces morts-là. Les femmes, elles, rebâtissent sans cesse ce que le vent détruit. Chaque jour elles poussent la lourde brouette pleine d'huîtres. Elles sont les passeuses, se transmettant, immuablement, les gestes de la vie, de la maternité. Autour d'Adèle, l'aïeule, vivent quatre générations de femmes : Adrienne, Marjolaine, Indiana et Elena. Elles sont restées pour toujours à Port-des-Vents, sauf Elena qui s'en est éloignée et qui y revient quand les fruits du verger abondent ; les étés à Port-des-Vents sont splendides. Il y a celle, enfin, par qui tout est arrivé : Adrienne. " Tout est de la faute de la belle Adrienne. " Car à Port-des-Vents, les passions sont dévastatrices...

05/2017

ActuaLitté

Non classé

Une longue impatience

Ce soir-là, Louis, seize ans, n’est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l’attente, par l’absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille.

Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu’elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l’histoire se resserre sur un amour maternel infini.

Avec Une longue impatience, Gaëlle Josse signe un roman d’une grande retenue et d’une humanité rare, et un bouleversant portrait de femme, secrète, généreuse et fière. Anne incarne toutes les mères qui tiennent debout contre vents et marées.

« C’est une nuit interminable. En mer le vent s’est levé, il secoue les volets jusqu’ici, il mugit sous les portes, on croirait entendre une voix humaine, une longue plainte, et je m’efforce de ne pas penser aux vieilles légendes de mer de mon enfance, qui me font encore frémir. Je suis seule, au milieu de la nuit, au milieu du vent. Je devine que désormais, ce sera chaque jour tempête. »

01/2018

ActuaLitté

Non classé

Nuit

Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off-shore.
Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz.
L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Etrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.
Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant.
Au dos, juste un prénom : GUSTAV Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.


Après Glacé, récemment adapté en série pour M6, Le Cercle et N'éteins pas la lumière, Bernard Minier, auteur incontournable du thriller français, signe le grand retour du commandant Servaz. Les livres de Bernard Minier sont traduits dans dix-neuf langues.

02/2017

ActuaLitté

Non classé

Trois saisons d'orage

Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d'un pays qui s'en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d'une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. L'histoire d'André, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérangère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de son fils Valère, et de ses vaches. Une famille de paysans. Et au milieu, une maison. Ou ce qu'il en reste.

Trois générations confrontées à l'Histoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature.

Saga portée par la fureur et la passion, Trois saisons d'orage peint une vision de la seconde partie du XXe siècle placée sous le signe de la fable antique. Les Trois-Gueules, " forteresse de falaises réputée infranchissable ", où elle prend racine, sont un espace où le temps est distordu, un lieu qui se resserre à mesure que le monde, autour, s'étend. Si elles happent, régulièrement, un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres, les villageois n'y peuvent rien ; mais ils l'acceptent, car le reste du temps, elles sont l'antichambre du paradis.

01/2017

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté