Recherche

théâtre

Extraits

ActuaLitté

SF & Fantasy

Le cycle d'Alamänder T.3 ; la nef céleste

Les nains, les dragons, les elfes, vous croyez que c’est ça, la Fantasy ? Allez donc dire bonjour à Alamänder !

Encore vous ? Ne dites pas que vous ne cherchez pas les ennuis.

Fraîchement arrivé à YArkhan, Jonas doit affronter l’enquête la plus difficile de sa carrière. Surveillé par les sbires de la Ville Sainte, pressé de trouver des réponses à une énigme réputée insoluble, il n’a pas de trop de l’aide de ses compagnons et de la pétulante Lia pour venir à bout des obstacles qu’un voleur de génie dresse sur son chemin.

Hélas, pendant ce temps, les événements se précipitent : le champ carnivore, ivre de ses nouveaux pouvoirs, pousse toujours plus avant ses troupes et devient peu à peu l’une des puissances du continent. Pire, le sinistre Lan Maek se rapproche de la ville, bien décidé à faire entendre raison au détective au sujet de ce qui se trame au plus profond de l’esprit des Dieux.

Déchiré par les entités qui se battent pour la domination du monde, Jonas est catapulté dans des sphères dont il ne soupçonnait pas l’existence et entre dans un jeu de miroirs d’où s’extirpe peu à peu une douloureuse vérité. Lui et ses compagnons devront nouer des alliances contre nature avec des forces qui les dépassent et puiser dans leurs dernières ressources s’ils veulent peser dans la partie qui se joue sur le vaste échiquier divin.

Survivrez-vous à l’épouvantable jungle xéole ? Êtes-vous de taille à affronter les troupes angéliques ? Pourrez-vous contrer les manœuvres d’Akir, entité maligne dont la seule vocation est de régner sur une cour de néant ?

Avec le dernier tome de la saga, Alamänder repousse encore les frontières de la Fantasy grâce à un savant mélange de mondes grandioses et de coups de théâtre au sein d’un univers dont vous garderez longtemps le souvenir.

Partez pour Alamänder. Vous n’en reviendrez pas.

Sélection de Noël, spécial imaginaire de Leha Editions

05/2018

ActuaLitté

Albums

Le Petit Chaperon rouge

"Il était une fois une petite fille, la plus jolie que l'on eût su voir. Sa mère en était folle, sa mère-grand plus folle encore." 

Xavier Deneux revisite le conte traditionnel du Petit Chaperon rouge et nous propose cet album à la démarche artistique étonnante et audacieuse. Dans un savant jeu graphique, qui mêle illustrations, photos et ombres chinoises, il met en scène l'histoire de la fillette de manière très moderne. Les personnages, les lieux et les éléments de décor sont stylisés et représentés symboliquement. Ainsi, le Petit Chaperon rouge est une petite main d'enfant facétieuse et innocente, le loup une ombre chinoise sombre et inquiétante, etc. Cette lecture simplifiée est accessible aux plus petits. 

Dans son adaptation, Xavier Deneux s'amuse à croiser les genres : théâtre d'ombres, jeu de mimes et art photographique. Et multiplie les hommages. Tout d'abord à Charles Perrault, que l'on retrouve dans le texte court et rythmé. Puis dans le traitement graphique fort, qui rappelle le travail de l'affichiste polonais Roman Cieslewicz. 

Un bel album grand format, pour faire découvrir (ou redécouvrir) ce conte aux enfants et aux plus grands ! 


 Dans la liste des cadeaux de Noël des livres jeunesse Milan

10/2020

ActuaLitté

Biographies et autobiographies contemporaines

Journal intime

" On vient de me faire une offre d'un million de dollars pour la publication d'un seul mois de ce journal ", écrit avec étonnement Richard Burton en 1968. L'acteur est alors un des monstres sacrés du 7e art et forme un couple mythique et scandaleux avec Elizabeth Taylor. Cette relation passionnée, leur train de vie babylonien, leur beauté, leurs excès et leurs succès : le journal intime de Burton nous y plonge " caméra à l'épaule ", comme si nous y étions. Mais il révèle aussi un homme insoupçonné, infiniment plus complexe que le commun des acteurs hollywoodiens. Sceptique et distant à l'égard du cinéma, il se montre en revanche fou de théâtre et de littérature. Doté d'un sens de l'humour irrésistible et d'une grande faculté d'observation, Richard Burton possédait les qualités rares et indispensables du diariste - pour notre plus grand bonheur. Sélectionné dans la liste des 30 livres pour un “avent” goût de Noël

10/2020

ActuaLitté

Littérature

La Ville Rousse

Dans une ville appelée Lutetia, Christian Maupertuis dirige une multinationale tentaculaire chargée de la construction d'un Grand Métro. En homme avisé, il n'hésite pas à s'allouer les services d'un tueur à gages pour supprimer tout obstacle à l'expansion de son empire, du militant écologiste au défenseur des droits de l'homme. Solitaire et désabusé, Patrick Amiot exécute cette mission sans états d'âme et en toute impunité. Jusqu'au jour où les renards envahissent la ville, ensauvagent les habitants et paralysent le chantier. Objet de tous les fantasmes, cristallisant les peurs et les passions, la bête rousse provoque une guerre urbaine sans merci. Lutetia devient un terrain de chasse,le théâtre d'un affrontement social où l'homme et l'animal se confondent.L'avidité et la course au profit ne sont-elles pas en train de faire de nous des individus sans conscience ni morale ? Avec cette fable urbanistique féroce, Fabrice Lardreau interroge notre part animale et rappelle que les prédateurs les plus dangereux ne sont pas ceux que l'on croit. Sélectionné dans la liste des 30 livres pour un “avent” goût de Noël

11/2020

ActuaLitté

Histoire de l'europe

Une brève histoire du Brexit

Avec ses rebondissements multiples et ses coups de théâtre, le Brexit ressemble à un vaudeville dont l’issue risque d’être dramatique. Mais qui y comprend quelque chose ? Les acteurs principaux – le Royaume-Uni et l’Europe, auxquels s’ajoute l’Irlande – semblent dépassés. Tous les scénarios sont désormais possibles, d’un Brexit sans accord à la prolongation du statu quo, tandis que le compte à rebours vers la sortie se rapproche de zéro. Avec ce livre, le grand historien de l’économie mondiale Kevin O’Rourke nous propose la perspective historique indispensable pour y voir plus clair. Le Brexit est le point culminant d’une campagne menée au Royaume-Uni depuis des dizaines d’années et dont les racines remontent jusqu’au XIXe siècle. L’Europe aussi a un passé qui explique la manière dont elle réagit au défi du Brexit. Quant à l’Irlande, elle est au cœur de cet imbroglio qui pourrait – avec la question de la frontière – réanimer les vieux démons de la guerre civile. C’est ce drame complexe, dont l’issue nous concerne tous, qui est ici expliqué de manière lumineuse. Kevin O’Rourke est professeur d’histoire économique à Oxford, titulaire de la très prestigieuse Chichele Chair à l’All Souls College, et professeur invité à Sciences Po Paris. Irlandais de mère danoise, il vit à Dublin et à Saint-Pierre- d’Entremont, un village français dont il est conseiller municipal. 

10/2018

ActuaLitté

Littérature

Ceux que je suis

A mort de leur père, garagiste à Clichy, les trois frères Mansouri ont la surprise d'apprendre qu'il désirait être enterré à Casablanca. Ils rechignent à se rendre dans un Maroc où ils se sont toujours sentis étrangers. Ce sera Marwan, le prof d'histoire-géo, qui accompagnera le cercueil dans l'avion. C'est à lui que sa grand-mère racontera son histoire, celle d'une gamine berbère de 13 ans vendue à une riche famille marocaine. Elle lui avouera combien son propre fils, le père de Marwan, a eu honte de ce qu'elle avait subi, au point de quitter le Maroc pour la France. En déambulant dans les rues de Casa, en rencontrant les anciens amis de son père, Marwan commence à faire son deuil d'un homme dont il n'avait pas entrevu la complexité. « Le Maroc, c’est un pays dont j’ai hérité un prénom que je passe ma vie à épeler et un bronzage permanent qui supporte mal l’hiver à Paris, surtout quand il s’agissait de trouver un petit boulot pour payer mes études. »Marwan et ses deux frères ne comprennent pas. Mais ­pourquoi leur père, garagiste à Clichy, souhaitait-il être enterré à Casablanca ? Comme si le chagrin ne suffisait pas. Pourquoi leur imposer ça. C’est Marwan qui ira. C’est lui qui accompagnera le cercueil dans l’avion, tandis que le reste de la famille ­arrivera par la route. Et c’est à lui que sa grand-mère, dernier lien avec ce pays qu’il connaît mal, racontera toute l’histoire. L’incroyable histoire.« Ceux que je suis » est un roman plein de pudeur et de délicatesse, dont la subtilité se révèle à travers des scènes à la justesse toujours irréprochable. Olivier Dorchamps a 45 ans et vit à Londres. Né dans une famille cosmopolite, il a une double nationalité, française et anglaise. Ancien avocat, il a radicalement changé de vie pour écrire et prendre des cours de théâtre. Il a fait le choix du Français pour son premier roman parce qu’il préfère la littérature française à la littérature anglo-saxonne.

08/2019

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté