Recherche

succès roman cours

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Baiser féroce

Après les événements tragiques qui clôturent Piranhas, Nicolas, dit Maharaja, a juré de se venger. Il ne reculera devant rien pour conquérir Naples, enterrer les vieux parrains et être couronné roi. Entouré de son baby-gang, Nicolas n’a jamais semblé aussi proche de son rêve. Le coût du sang est élevé et la course au pouvoir infinie ; les alliances ne durent qu’aussi longtemps que l’argent coule à flots. Désormais craints et respectés, Nicolas et ses frères brûlent leur vie par les deux bouts, au risque de sacrifier ceux qu’ils aiment le plus. Pourtant, ils devront apprendre à perdurer. Après le succès de Piranhas, Roberto Saviano parachève son immersion dans l’univers criminel napolitain par une apothéose digne des plus grands films de gangsters. Grâce à une narration toujours aussi percutante, il nous plonge dans un monde brutal que l’on peut voir comme le reflet de notre société actuelle. C’est bouleversé par la force du récit et des personnages que l’on referme ce roman palpitant.

trad. Vincent Raynaud

04/2019

ActuaLitté

Non classé

La serpe

Le 24 octobre 1941 au soir, quatre personnes sont présentes au château d'Escoire, tout près de Périgueux. Au réveil, Henri Girard, jeune homme de vingt-sept ans, découvre les corps de son père, de sa tante et de la bonne, sauvagement assassinés à coups de serpe. Pour la police, puisque personne n'a pu entrer ni sortir de la demeure, le meurtrier est forcément le survivant, Henri. Connu pour son caractère fantasque, ses moeurs dissolues, ses démêlés avec une famille fortunée dont il est l'héritier direct, son arrogance insupportable et son caractère dispendieux, tout l'accable : non seulement les circonstances, mais aussi le mobile tout trouvé et jusqu'à l'arme du crime - qu'il a empruntée aux voisins. Malgré ses protestations d'innocence, on le jette en prison. Pendant ses dix-neuf mois d'incarcération, le jeune homme fait preuve d'une désinvolture inqualifiable, attitude qui lui vaut la réprobation générale et la promesse de la guillotine. Au terme d'un procès retentissant, maître Maurice
Garçon, as du barreau de l'époque, obtient pourtant son acquittement, jugement qui suscite l'indignation de tous. Dès lors, Henri passe quelques années à dilapider la fortune familiale puis s'exile en Amérique latine. En 1950, il rentre en France avec le manuscrit du Salaire de la peur qu'il publie sous le pseudonyme de Georges Arnaud. Le roman connaît un succès considérable grâce à l'adaptation cinématographique qu'en tire Henri-Georges Clouzot, avec dans les rôles principaux Yves Montand et Charles Vanel.
Un fait divers aussi mystérieux et un personnage aussi fascinant que Georges Arnaud ne pouvaient laisser Philippe Jaenada indifférent. Comme il l'a déjà fait avec Bruno Sulak et Pauline Dubuisson, il s'est plongé dans les archives, a avalé quatre mille pages de documents, traqué le moindre détail, déniché les indices les plus ténus, mis ses pas dans ceux de ses protagonistes, pour nous livrer ce récit fascinant qui pourrait bien résoudre une énigme vieille de soixante-quinze ans. Et comme à son habitude, Philippe Jaenada ne s'est pas privé de sortir du cadre, de se lancer dans de brillantes et surprenantes improvisations et, surtout, de tracer de ce personnage singulier et extravagant qu'était Georges Arnaud un portrait éblouissant.

08/2017

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu'à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu'elle ne déborde pas d'affection pour les personnes âgées. Et dire qu'elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d'imaginer qu'on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cour brisé. Et si elle n'avait pas atterri là par hasard ? Et si l'amour se cachait là où on ne l'attend pas ?C'est l'histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire.  C'est une histoire d'amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur.  Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité. En le refermant, on n'a qu'une envie :  celle de se délecter des petits bonheurs qu'offre la vie. Virginie Grimaldi passe son temps à écrire : de la liste des courses aux livres, en passant par son blog à succès. Auteur d'un best-seller irrésistible, Le Premier Jour du reste de ma vie, et lauréate du prix E-crire Aufeminin 2014, elle signe là un magnifique deuxième roman.

05/2016

ActuaLitté

essais et écrits divers

Discours de stockholm

Dans le discours qu'il a prononcé devant l'Académie suédoise, le 10 décembre 1985, Claude Simon s'est livré à un survol de la littérature au cours des derniers siècles, montrant comment la description, d'abord appelée à renforcer la crédibilité des romans à prétention morale, a fini par expulser la signification hors du récit. Répondant à ceux qui reprochent à ses œuvres d'être fabriquées, il définit le travail de l'écrivain comme celui d'un artisan du langage. Puis, en opposition avec les théories littéraires du XIXe siècle prônant la vertu didactique du roman réaliste, il affirme que la crédibilité d'une œuvre ne tient qu'à la pertinence des rapports entre ses éléments, dont l'ordonnance, la succession et l'agencement ne relèvent pas d'une causalité extérieure au fait littéraire.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Le culte de la collision

Le Culte de la Collision retrace dans sa forme l'itinéraire meurtrier d'un adolescent de dix-huit ans, Tanguy Rouvet, durant un périple qui, sur plusieurs mois, le conduira de Paris à Dijon, puis de Chamonix à la province d'Alméria en Espagne. Mais ce roman s'attache surtout à décrire la maturation d'une personnalité extrême qui, surprise elle-même par la tournure tragique que prend son existence, ne cesse de s'interroger sur sa part de responsabilité directe quant aux crimes qu'elle est amenée à commettre. Ainsi, tout en décrivant avec férocité les relations humaines au sein d'une France qui semble entraîner les âmes et les coeurs dans son délitement économique, Le Culte de la Collision nous offre le spectacle d'un adolescent qui s'invente de toutes pièces une morale personnelle adaptée à son errance chaotique, une morale qui lui permettrait de conserver une véritable cohérence interne mais aussi le goût d'avancer qui va de pair. Ce road-movie tragique et implacable dans sa description des manigances relationnelles devient alors une sorte de petit traité à usage de toutes celles et ceux qui, inadaptés à une vie sociale réglementaire, sont contraints de s'inventer de nouvelles règles s'ils veulent espérer participer à ce jeu complexe qu'est la vie. Dans une langue à la fois poétique et cynique, l'auteur alterne scènes trash, envolées naturalistes et tirades introspectives qui démontrent que l'existence ne se réduit jamais à une succession d'anecdotes factuelles mais plutôt à ce que l'on est capable d'en dire.

ActuaLitté

biographies

Transatlantic

Après l'immense succès de Et que le vaste monde poursuive sa course folle, le retour de McCann avec son roman le plus ambitieux, le plus maîtrisé, le plus abouti. S'appuyant sur une construction impressionnante d'ingéniosité et de maîtrise, l'auteur bâtit un pont sur l'Atlantique, entre l'Amérique et l'Irlande, du XIXe siècle à nos jours. Mêlant Histoire et fiction, une œuvre éblouissante sur le déracinement, la perte et le dépassement de soi. Entre les Etats-Unis et l'Irlande, de 1845 à 2011 1919. Aviateurs vétérans de la Grande Guerre, Jack Alcock et Teddy Brown s'apprêtent à un nouveau défi: de Terre-Neuve jusqu'en Irlande, effectuer le premier vol transatlantique sans escale de l'Histoire. Leurs voisines de chambre, Emily Ehrlich, pétulante journaliste, et sa fille Lottie, leur confient une lettre à l'attention de leur famille installée à Cork. 1845. Esclave affranchi, Frederick Douglass répond à l'invitation de son éditeur pour présenter ses Mémoires et traverse l'Atlantique pour arriver dans une Irlande frappée par la Grande Famine. Lily Duggan, une jeune bonne sera marquée à vie par sa rencontre avec cet homme extraordinaire. 1998. New York-Londres-Belfast-Dublin-Washington-New York: observateur du processus de paix en Irlande du Nord, le Sénateur Mitchell passe sa vie dans les airs. Pour égayer son existence monotone, il se raccroche à certains petits moments de grâce. Comme sa rencontre avec cette femme malicieuse de 96 ans, Lottie. 1863. Inspirée par Douglass, Lily Duggan est partie et a refait sa vie dans le Missouri. Mais un drame va venir frapper son foyer. De ses six enfants, seule une fille survivra, Emily. 1929. Dix ans après le vol d'Alcock et Brown, Emily et Lottie, refont la traversée sur les traces des deux héros aviateurs. Brown leur remet la lettre qu'il avait soigneusement conservée. 2011. Dans une Irlande en pleine crise, Hannah, quadra solitaire, croule sous les dettes. Et si la lettre de sa grand-mère, rédigée un siècle plus tôt, pouvait lui sauver la vie?

08/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté