Recherche

solidarité

Extraits

ActuaLitté

Histoire

Les formidables ; cent histoires vraies qui donnent des ailes

Ils sont écrivains, comédiens, écologistes, soignants, gardiens d'immeuble, boulangers, ou simples passants. De toutes les nationalités, de toutes les religions, tous ont eu la même volonté de changer le monde autour d'eux et de croire en la solidarité et la tolérance. Ce beau livre magnifiquement illustré rassemble leurs histoires inspirantes ! Cent portraits de "formidables" qui ont changé le monde à leur façon. Personnalités historiques ou héros du quotidien, ils forment un véritable souffle d'inspiration à l'heure où l'on se questionne sur l'avenir de notre société. • De Victor Hugo à Greta Thunberg, en passant par cette jeune femme qui a osé tendre la main à un sans-abri: les histoires extraordinaires de personnes célèbres ou ordinaires qui ont eu la force de croire qu'un autre monde est possible. • Des anecdotes et des récits de vie inspirants de toutes les époques et du monde entier, incarnés par une narration littéraire menée par Marie-Agnès Gaudrat, directrice de collection des Feuilletons de la mythologie. • Quatre illustrateurs très talentueux se partagent les cent portraits: Jeanne Detallante, Frédéric Rébéna, Lucie Durbiano et Donatien Mary. Quatre styles très différents qui créent une ambiance graphique singulière. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

10/2020

ActuaLitté

Essais

1 % reprendre le pouvoir face à la toute-puissance des riches

Un manifeste politique de la militante féministe et écologiste Vandana Shiva qui encourage chacun et chacune d’entre nous à reprendre le pouvoir aux 1% les plus riches de la planète et aux multinationales. Une invitation à former une seule et même communauté terrienne, une humanité unie autour des valeurs démocratiques de partage et de solidarité. Pauvreté et malnutrition généralisées, crise migratoire, creusement des inégalités tant économiques que sociales, polarisation du monde... Telle est notre réalité quotidienne, alors que 1

08/2019

ActuaLitté

Non classé

Croire aux fauves

" Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent. Les limites physiques entre un humain et une bête, en se confrontant, ouvrent des failles sur leurs corps et dans leurs têtes. C'est aussi le temps du mythe qui rejoint la réalité ; le jadis qui rejoint l'actuel ; le rêve qui rejoint l'incarné. " Croire aux fauves est le récit d'un corps-à-corps entre un ours et une anthropologue au Kamtchatka. Et comme Nastassja Martin le souligne immédiatement, c'est une blessure et une renaissance, dont elle sortira en partie défigurée, mais surtout transfigurée. La singularité de son point de vue a toujours tenu à son engagement avec les peuples étudiés - les Gwich'in de l'Alaska puis les Evènes d Kamtchatka -, engagement si total qu'il a parfois aboli les distances soi-disant objectives et soulevé en elle des interrogations vertigineuses. Ainsi, avec cet ours, s'est-elle confrontée à une figure essentielle des mythologies locales, " l'âme sauvage ", comme si cette bête fauve était le point de collision entre savoirs scientifiques et implication animiste. Outre ce motif initial, elle relate les nombreuses opérations subies en Russie à l'hôpital de Petropavlosk, puis en France à La Salpêtrière ou au CHU de Grenoble. Au cours d'une énième hospitalisation, de nouvelles menaces surviennent, une maladie nosocomiale puis un risque de tuberculose. Face à ces sombres perspectives, la rescapée décide de retourner sur les lieux du " baiser de l'ours ". Et c'est dans ce refuge d'une inquiétante familiarité qu'elle approfondit les questionnements qui l'ont assaillie depuis des mois, les met au diapason d'une pleine Nature habitée par des croyances ancestrales et des solidarités élémentaires, mais aussi à l'épreuve des préjugés de certains habitants envers la " miedka " qu'elle est devenue, mi-femme mifauve. Ultime stigmatisation qui va nourrir son désir de pousser plus loin encore sa méditation anthropologique.

10/2019

ActuaLitté

Maîtres spirituels - spiritualité

L'éveil et la nature ; dans la conscience des deva-s, des lois subtiles de la nature

Cet ouvrage est une réponse aux questions concernant les dérèglements climatiques dont les causes profondes sont mises en évidence et développées. Il met en relation le lecteur avec les " Mondes sensibles de la Nature " et leurs énergies dans la présence de l'instant. La sacralisation de cette relation avec la Nature se révèle être une Puissance d'Eveil. Le " Véritable Bonheur ", la joie intérieure... l'entente entre les êtres, la communication, la solidarité, le fonctionnement harmonieux des lois de la nature, l'équilibre des climats, résultent de la Paix...

06/2020

ActuaLitté

Essais, témoignages, biographies

François en poche

Un petit guide pour tous ceux qui manquent de repères et ont besoin de l'éclairage bienveillant d'un Pape dont l'honnêteté et l'intégrité intellectuelle sont sans concessions. Les paroles du Pape François s'adressent à tous, croyants ou non. Sa spontanéité, sa générosité, sa spiritualité mais aussi son pragmatisme apportent des réponses à nombre de questions du quotidien. Jorge Mario Bergoglio parle de l'amour de Dieu, de celui du prochain et de multiples autres sujets. Peu conformiste, il en parle avec une grande liberté de ton ; il sourit, fronce les sourcils, s'indigne parfois... Devant des populations de religions et de cultures souvent différentes, le premier Souverain Pontife Jésuite de l'Histoire, doté d'une mémoire prodigieuse, s'exprime avec son coeur et une subtilité propre à son Ordre. A ses côtés on redécouvre l'optimisme, on apprend à relativiser, à être plus tolérant, à vivre une contagion de la solidarité. Depuis son élection en 2013, j'ai accompagné le Pape Argentin pour Paris Match dans 28 pays et ai eu la chance de le rencontrer régulièrement au Vatican. Il m'est donc venu l'idée de ce recueil dans lequel j'ai sélectionné ses pensées qui me paraissent les plus profondes et les plus émouvantes. Un petit livre à toujours avoir avec soi. En somme à glisser dans la poche et à méditer en une période où chacun a vraiment besoin de repères. Caroline Pigozzi

06/2020

ActuaLitté

Non classé

Croire aux fauves

" Ce jour-là, le 25 août 2015, l'événement n'est pas : un ours attaque une anthropologue française quelque part dans les montagnes du Kamtchatka. L'événement est : un ours et une femme se rencontrent et les frontières entre les mondes implosent. Les limites physiques entre un humain et une bête, en se confrontant, ouvrent des failles sur leurs corps et dans leurs têtes. C'est aussi le temps du mythe qui rejoint la réalité ; le jadis qui rejoint l'actuel ; le rêve qui rejoint l'incarné. " Croire aux fauves est le récit d'un corps-à-corps entre un ours et une anthropologue au Kamtchatka. Et comme Nastassja Martin le souligne immédiatement, c'est une blessure et une renaissance, dont elle sortira en partie défigurée, mais surtout transfigurée. La singularité de son point de vue a toujours tenu à son engagement avec les peuples étudiés - les Gwich'in de l'Alaska puis les Evènes d Kamtchatka -, engagement si total qu'il a parfois aboli les distances soi-disant objectives et soulevé en elle des interrogations vertigineuses. Ainsi, avec cet ours, s'est-elle confrontée à une figure essentielle des mythologies locales, " l'âme sauvage ", comme si cette bête fauve était le point de collision entre savoirs scientifiques et implication animiste. Outre ce motif initial, elle relate les nombreuses opérations subies en Russie à l'hôpital de Petropavlosk, puis en France à La Salpêtrière ou au CHU de Grenoble. Au cours d'une énième hospitalisation, de nouvelles menaces surviennent, une maladie nosocomiale puis un risque de tuberculose. Face à ces sombres perspectives, la rescapée décide de retourner sur les lieux du " baiser de l'ours ". Et c'est dans ce refuge d'une inquiétante familiarité qu'elle approfondit les questionnements qui l'ont assaillie depuis des mois, les met au diapason d'une pleine Nature habitée par des croyances ancestrales et des solidarités élémentaires, mais aussi à l'épreuve des préjugés de certains habitants envers la " miedka " qu'elle est devenue, mi-femme mifauve. Ultime stigmatisation qui va nourrir son désir de pousser plus loin encore sa méditation anthropologique.

10/2019

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté