Recherche

roman noir

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Asylum

Cent cinquante ans les séparent, mais elles vivent le même cauchemar... Violoniste à l'aube d'une belle carrière, Emilie souffre de troubles bipolaires. Après une tentative de suicide, elle est hospitalisée, puis internée dans un service psychiatrique. En dépit de ses protestations, la voici traitée comme une criminelle, gavée de médicaments, privée des libertés les plus élémentaires, coupée du monde. Et de surcroît, en butte au harcèlement du sinistre docteur Sharp. Pour ne pas basculer dans la folie, elle entreprend de consigner le quotidien de sa détention. Et découvre dans son petit carnet noir le message de détresse d'une jeune femme séquestrée dans un asile de fous de l'Angleterre victorienne. Une Emily qui lui ressemble en tous points. Une porte sur un autre monde s'est ouverte, un monde étrange où fleurissent les idylles entre détenues, où les spectres bruissent sous le papier peint, où des rats de haute éducation s'expriment dans une langue des plus châtiée. Réalité, ou divagations ? traduction Arthur Desinge

06/2019

ActuaLitté

Polars & Thrillers

Les abattus

La dramaturge Noëlle Renaude signe un premier roman d'apprentissage sur la France provinciale des années 1960-1980, doublé d'un roman noir fascinant sur la banalité du crime.

Retrouvez la chronique sur cette page. 

02/2020

ActuaLitté

Bd adultes

L'accident de chasse

Chicago, 1959. Charlie Rizzo, qui vient de perdre sa mère, doit emménager avec son père aveugle. Pour le jeune garçon, l'histoire est limpide : Matt Rizzo a perdu la vue à la suite d'un accident de chasse, comme il le lui a toujours raconté. Mais le jour où un policier sonne à leur porte, Matt choisit de révéler à son fils la partie immergée de son passé, et la véritable raison de sa cécité : un vol à main armé qu'il a commis des années plus tôt, alors qu'il fréquentait la mafia de Chicago...Roman graphique en noir et blanc à la puissance expressive sans pareille, tiré de faits réels, L'Accident de chasse est une ode bouleversante à la rédemption et aux pouvoirs sans limites de la littérature. Sélectionné dans la liste des 30 livres pour un “avent” goût de Noël

08/2020

ActuaLitté

Sf & fantasy

Idealis - A la lueur d'une étoile inconnue

Dans l'espace, personne ne vous verra disparaître. Plusieurs siècles après notre époque, l'humanité continue à vivre sur Terre, mais a colonisé d'autres planètes du système solaire pour y établir ses colonies. Au cours d'une mission de routine, la xénobiologiste Kira Navàrez découvre un organisme vivant inconnu : une mystérieu. poussière noire qui se propage sur son corps. Peu après, Kira fait des rêves étranges dans lesquels elle est menacée par une armée extraterrestre ennemie. Une pellicule noire commence à recouvrir son corps comme une seconde peau, une sorte d'exocombinaison extrêmement robuste qui lui confère une force phénoménale. Alors que Kira ressent, par l'intermédiaire de son armure, des signaux étranges, son vaisseau est attaqué. Après d'âpres combats, et juste avant la destruction du croiseur, Kira réussit à s'enfuir à bord d'une navette et récupère 4 survivants. Ils sont recueillis par un cargo qui transporte des réfugiés, l'humanité vient d'entrer en guerre contre les extraterrestres. Parmi eux, les Jellies et les Corrompus se vouent une haine mortelle et tentent de mettre la main sur un satellite quasi invincible créé autrefois par les Vanished, des êtres issus d'une civilisation originelle et mythique, à la maîtrise technologique inégalée. C'est un conflit diplomatique et stratégique à l'échelle intersidérale qui se joue. Mais les formes de vie intelligentes sont multiples et se matérialisent sans cesse sous des apparences hybrides pour prendre le dessus. Kira et son équipage vont devoir trouver des alliances politiques pour rester en vie et maintenir l'avenir de l'humanité. • Après le phénomène Eragon: avec plus de 17 millions de livres vendus, dont plus de 2,5 millions en France. Le grand retour de Paolini avec un nouveau roman attendu par des rnillions de fans et qui recrutera de nouveaux lecteurs. • La SF, un genre plébiscité du public adolescent et adulte: dans la veine d'Alien (pour son hér(ne), de Prometheus (pour la recherche sur les origines), de Star Trek (pour les formes de vie extraterrestres) ou du jeu vidéo Mass Effect. • Un projet ambitieux, écrit sur 6 ans: une épopée spatiale d'une ampleur digne d'un Isaac Asimov (Fondation) ou d'un Franck Herbert (Dune). • Kira Navarez, une héroïne du futur: sorte d'hybride d'humain et d'intelligence supérieure dématérialisée, être surpuissant ayant pour mission d'apporter la paix et l'équilibre dans l'univers. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

04/2020

ActuaLitté

Littérature anglo-saxonne

Ohio

GRAND PRIX DE LITTERATURE AMERICAINE 2020 Par un fébrile soir d'été, quatre anciens camarades de lycée désormais trentenaires se trouvent par hasard réunis à New Canaan, la petite ville de l'Ohio où ils ont grandi. Bill Ashcraft, ancien activiste humanitaire devenu toxicomane, doit y livrer un mystérieux paquet. Stacey Moore a accepté de rencontrer la mère de son ex-petite amie disparue et veut en profiter pour régler ses comptes avec son frère, qui n'a jamais accepté son homosexualité. Dan Eaton s'apprête à retrouver son amour de jeunesse, mais le jeune vétéran, qui a perdu un oeil en Irak, peine à se raccrocher à la vie. Tina Ross, elle, a décidé de se venger d'un garçon qui n'a jamais cessé de hanter son esprit. Tous incarnent cette jeunesse meurtrie et désabusée qui, depuis le drame du 11-Septembre, n'a connu que la guerre, la récession, la montée du populisme et l'échec du rêve américain. Chacun d'entre eux est déterminé à atteindre le but qu'il s'est fixé.À la manière d'un roman noir, cette fresque sociale et politique hyperréaliste s'impose comme le grand livre de l'Amérique déboussolée et marque l'entrée en littérature d'un jeune écrivain aussi talentueux qu'ambitieux. « Le coeur de ce premier roman ambitieux n'est pas les grandes déclarations dont il se fait l'écho mais les plus petits moments qu'il dépeint, le portrait sincère qu'il brosse de vies abîmées et contrariées. Car c'est à l'échelle humaine que se révèle la vérité du monde dans lequel nous vivons. » The New York Times

08/2020

ActuaLitté

Littérature

La petite dernière

Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Une touriste. Une banlieusarde qui observe les comportements parisiens. Je suis une menteuse, une pécheresse. Adolescente, je suis une élève instable. Adulte, je suis hyper-inadaptée. J’écris des histoires pour éviter de vivre la mienne. J’ai fait quatre ans de thérapie. C’est ma plus longue relation. L’amour, c’était tabou à la maison, les marques de tendresse, la sexualité aussi. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait. Je m’appelle Fatima Daas. Je ne sais pas si je porte bien mon prénom.« Le monologue de Fatima Daas se construit par fragments, comme si elle updatait Barthes et Mauriac pour Clichy-sous-Bois. Elle creuse un portrait, tel un sculpteur patient et attentif... ou tel un démineur, conscient que chaque mot pourrait tout faire exploser, et qu’on doit les choisir avec un soin infini. Ici l’écriture cherche à inventer l’impossible : comment tout concilier, comment respirer dans la honte, comment danser dans une impasse jusqu’à ouvrir une porte là où se dressait un mur. Ici, l’écriture triomphe en faisant profil bas, sans chercher à faire trop de bruit, dans un élan de tendresse inouïe pour les siens, et c’est par la délicatesse de son style que Fatima Daas ouvre sa brèche. »Virginie DespentesFatima Daas est née en 1995 à Saint-Germain-en-Laye. Ses parents, venus d’Algérie, se sont installés à Clichy-sous-Bois. Elle grandit dans la petite ville de Seine-Saint-Denis, entourée d’une famille nombreuse. Au collège, elle se rebelle, revendique le droit d’exprimer ses idées et écrit ses premiers textes. Elle se définit comme féministe intersectionnelle. La petite dernière est son premier roman. L’email a bien été copié

08/2020

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté