Recherche

rapport

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Imaginaire

Velik Kantor et les chasseurs de dragons

L’apprenti-chantre Velik Kantor doit visiter le continent de Vatra, sur la face sombre du monde, afin d’en rapporter un chant et un élément matériel. Alors il pourra prétendre devenir chantre-compagnon.

Lors de son arrivée à Lucosselo, il se fait enrôler dans la troupe d’un chasseur de dragons, Tajni Lopov. L’aventure pourra-t-elle lui inspirer son chant et lui fournir une relique de dragon ?

Plus d'infos. 

ActuaLitté

Littérature

La bonne histoire de Madeleine Démétrius

"Mon amie Madeleine m'a demandé d'écrire son histoire. Elle m'a téléphoné et m'a lancé, de but en blanc, qu'elle allait me raconter quelque chose et que j'allais en faire un livre.
D'abord, j'ai pensé : mon amie me demande de raconter son histoire. J'ai souri : mon amie sollicite mes compétences d'écrivaine, mon amie reconnaît mon talent. Puis je me suis rappelé : Madeleine n'est pas mon amie. Pas à proprement parler. Elle l'a été, au lycée. Elle ne l'est plus. Aujourd'hui, ça fait à peu près vingt ans que je n'ai plus revu Madeleine volontairement. Au téléphone, elle a simplement précisé: "C'est quelque chose qui m'est arrivé pour de vrai. Ça fera une bonne histoire. Un livre qui te rapportera de l'argent, je pense." Qu'était-il donc arrivé à Madeleine Démétrius, la Mulâtresse, "fille de médecin, médecin elle-même, bien mariée, légitime", qui méritât que l'on en fasse un livre?

ActuaLitté

Littérature

Vue mer

Vue Mer décrit la comédie humaine quotidienne de nos journées de bureau. Comme dans une famille, le rôle de chacun est attribué une fois pour toutes : Françoise la gentille secrétaire, Bart le tire-auflanc, Guy le contestataire, Charlotte la bosseuse, Rita la jeune-et-jolie assistante... Et Stefan le patron, paternel manipulateur, cynique émouvant.
Vue Mer est une satire sur ce qui se joue chaque jour au bureau. On s'y retrouve tous, qu'il s'agisse de nos stratégies pour gérer nos mails, des rapports de force, du confinement, de la solitude. Terriblement lucide, Colombe Boncenne est aussi d'une grande drôlerie grâce à une écriture agile et légère : elle dit des choses importantes sans en avoir l'air.

09/2020

ActuaLitté

Littérature

Nés de la nuit

« La naissance est aussi déchirante que la mort. Une fine peau me retient. L'incise légère des crocs sépare mon être de son ultime enveloppe. Je suis passé de l'autre côté de la chair. Mère lèche mon corps réfugié derrière les paupières closes. Sa langue est râpeuse, ce n'est pas la chair du dedans. Mes membres engourdis s'écartent, s'affolent. L'air me cerne, il rôde, se fraie un chemin à travers ma truffe, court dans ma gueule, fouille à l'intérieur, rentre plus encore, gonfle mon poitrail, ça brûle. » A travers le regard d'un jeune loup du Mercantour se révèle un rapport intime entre la faune, la flore et l'homme. Un roman naturaliste et poétique qui résonne comme une ode à la vie sauvage qui nous fait voir la nature autrement.

11/2020

ActuaLitté

Littérature

Un crime sans importance

Prix Interallié 2020 " Les faits. Le peu qu'on en a su pendant des mois. Ce qu'on a cru savoir. Les rumeurs, les récits. Sur ce meurtre, longtemps, l'unique certitude fut la météo. Ce samedi-là, il a fait beau. Dans les commerces et sur les parkings des hypermarchés, on pointait le ciel, on parlait d'été indien. Certains avaient ressorti leur bermuda et leurs tongs. Ils projetaient d'organiser des barbecues dans leur jardin.L'agresseur, a-t-on assuré, s'est introduit dans la maison de l'impasse en plein jour. On ignore à quelle heure. Pour trancher, il faudrait disposer du rapport du policier qui a dirigé les investigations. Malheureusement, quatorze mois après les faits, il ne l'a toujours pas rendu ".

08/2020

ActuaLitté

Littérature

Le jour baisse. Journal X (2009-2012)

Le jour baisse, dixième volume de mon journal, couvre quatre années, de 2009 à 2012. Dans les volumes précédents, je veillais à peu parler de moi. Ici, je m’exposedavantage, parle de ce que j’ai longtemps tu : mon épouse, sa famille, mes rapports avec celle-ci. Je relate ce que fut mon année préparatoire aux études de médecine, ma seconde session à cet examen. Une angoisse indicible. Échouer aurait été pour moi une tragédie. Arrêt des études et engagement dans l’armée. Pendant cette année, à mon école d’enfants de troupe, j’ai eu des rapports difficiles avec un capitaine. Plus le rugby, plus une ardente faim de vivre, plus des tentations, plus un grand désordre dans la tête et dans le cœur.

10/2020

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté