Recherche

questions société

Extraits

ActuaLitté

Romans & contes

Skeleton creek t.1 ; psychose

Quels étranges phénomènes se cachent dans les profondeurs de Skeleton Creek, Ryan, féru d'écriture, et sa meilleure amie Sarah, passionnée de vidéo, 16 ans, sont déterminés à les découvrir. En se rendant dans une drague désaffectée de la ville, les deux amis font une rencontre terrifiante et Ryan, effrayé, fait une chute de plusieurs mètres. Il vient de voir le fantôme du vieux Joe Bush, un ouvrier qui travaillait sur la drague lorsqu'elle tournait encore. Son pantalon s'était coincé dans les rouages de la machine. Les chaînes l'ont entraîné sous l'eau, et le pauvre homme est mort noyé... Le journal de Ryan débute alors qu'il se réveille d'un coma de plusieurs jours après l'accident. L'adolescent est enfermé dans sa chambre et il a l'interdiction formelle de revoir Sarah. Mais que s'est-il passé? Ryan s'efforce de se remémorer les circonstances de l'accident et de percer les sombres mystères des habitants de Skeleton Creek. Certains appartiennent-ils vraiment à une société secrète? Son propre père. notamment? Que voulait le fantôme de Joe Bush quand il s'est adressé à lui? Quel rôle joue l'or dans cette histoire? Qui est l'alchimiste? Autant de questions auxquelles Ryan, cloué au lit, a du mal à répondre. Sarah, en revanche, a deux jambes en bon état de marche, un gros défaut (la curiosité) et une grande passion: la vidéo. Elle envoie à son meilleur ami les films qu'elle tourne, permettant au garçon de récolter les indices, et de lever enfin le voile sur les terribles évènements de Skeleton Creek. Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes. Lisez le journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête. • Découvrez le roman interactif qui a déjà conquis plus de 40 000 lecteurs français, • Un format de lecture original et addictif: pour mener l'enquête avec les deux héros et découvrir ce qu'il s'est passé, les lecteurs doivent regarder des vidéos, riches et prenantes. • Pour les amateurs de frissons. Sarah et Ryan sont deux adolescents prêts à tout pour découvrir la vérité. Ryan, anxieux et plein d'imagination, relate les faits dans son carnet. Sarah, caméra tremblante sur l'épaule, filme son histoire. • Entre fusil de chasse, craquement d'os brisés et le nom d'un proche sur un document lié à un meurtre, "Psychose" propose une enquête surnaturelle à ne pas lire la nuit. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

10/2020

ActuaLitté

Essais

La voyageuse de nuit

« C'est un carnet de voyage au pays que nous irons tous habiter un jour. C'est un récit composé de choses vues sur la place des villages, dans la rue ou dans les cafés. C’est une enquête tissée de rencontres avec des gens connus mais aussi des inconnus. C’est surtout une drôle d’expérience vécue pendant quatre ans de recherche et d’écriture, dans ce pays qu’on ne sait comment nommer : la vieillesse, l’âge ? Les mots se dérobent, la manière de le qualifier aussi. Aurait-on honte dans notre société de prendre de l’âge ? Il semble que oui. On nous appelait autrefois les vieux, maintenant les seniors. Seniors pas seigneurs. Et on nous craint – nous aurions paraît-il beaucoup de pouvoir d’achat - en même temps qu’on nous invisibilise. Alors que faire ? Nous mettre aux abris ? Sûrement pas ! Mais tenter de faire comprendre aux autres que vivre dans cet étrange pays peut être source de bonheur… Plus de cinquante après l’ouvrage magistral de Simone de Beauvoir sur la vieillesse, je tente de comprendre et de faire éprouver ce qu’est cette chose étrange, étrange pour soi-même et pour les autres, et qui est l’essence même de notre finitude. « Tu as quel âge ? » Seuls les enfants osent vous poser aujourd’hui ce genre de questions, tant le sujet est devenu obscène. A contrario, j’essaie de montrer que la sensation de l’âge, l’expérience de l’âge peuvent nous conduire à une certaine intensité d’existence. Attention, ce livre n’est en aucun cas un guide pour bien vieillir, mais la description subjective de ce que veut dire vieillir, ainsi qu’un cri de colère contre ce que la société fait subir aux vieux. La vieillesse demeure un impensé. Simone de Beauvoir avait raison : c’est une question de civilisation. Continuons le combat ! » L.A.

09/2020

ActuaLitté

Sf & fantasy

Community - Prix Bernard Werber de l'Imaginaire 2020

Pour Community, à quoi l'humanité a-t-elle renoncé ? 3006. La Terre a été pacifiée grâce à Community, une technologie révolutionnaire qui permet à l'homme de communiquer par télépathie. L'égoïsme mis de côté au profit de la collectivité, conflits et inégalités appartiennent désormais au passé. Passionnée par les étoiles, Lyah est une jeune femme dotée d'une profonde soif de connaissances, qui la pousse à se poser beaucoup de questions sur le monde qui l'entoure. Bien plus que tous ceux qu'elle connaît... Pourquoi les humains ont-ils désormais interdiction de se toucher ? Pourquoi ne peut-elle pas choisir elle-même sa future Assignation ? Et pourquoi certaines bases de données lui sont-elles inaccessibles ? Tandis qu'elle exhume secret après secret sur la société aseptisée dans laquelle elle vit, une interrogation grandit dans son esprit. Pour Community, à quoi l'humanité a-t-elle renoncé ?

09/2020

ActuaLitté

Non classé

Homo detritus ; critique de la société du déchet

Un livre fort sur l’accumulation des déchets et sur les impasses des approches « gestionnaires » d’Homo detritus. Stockés dans des décharges, éparpillés à la surface des océans ou dispersés en particules invisibles dans l’atmosphère, les déchets sont désormais des traces indélébiles de notre présence sur terre autant que des symptômes de la crise protéiforme du monde contemporain. Après les avoir enfouis, il est devenu impératif de les réduire, de les réutiliser, de les recycler. À l’heure de l’économie circulaire, l’idéal d’un monde sans restes tend à faire consensus. Cette promesse rappelle un mensonge de la tribu Chagga, évoqué par l’anthropologue Mary Douglas, où les mâles adultes affirment ne jamais déféquer, contrairement aux femmes et aux enfants, demeurant esclaves de leur corps. Ce livre montre que la quête de pureté, qui organise l’histoire du déchet dans nos sociétés industrielles, fabrique un aveuglement collectif. Il raconte comment homo detritus, face cachée d’homo œconomicus, croit sauver la planète en « bien jetant ». Baptiste Monsaingeon Chercheur postdoctoral à l’Ifris, il est maître de conférences à l’université Rennes Champagne Ardennes. Cofondateur de l’association Watch the Waste, il a participé à la première expédition dédiée à l’identification du « continent de plastiques » en Atlantique Nord. Il est membre du bureau de l’association Worgamic, dédiée à la gestion des déchets organiques en ville. Il a été membre du conseil scientifique de l’exposition Vies d’ordures présentée en 2017 au MuCEM. • Un essai indispensable, clair et convaincant, qui ose se confronter à nos sociétés du déchet pour en montrer les impasses. • Une réflexion qui déconstruit l’approche techniciste et gestionnaire des déchets, qui met à mal notre aveuglement sur notre capacité à gérer les déchets que nous produisons. • La compétence et l’expertise de l’auteur : à la fois sociologue, chercheur, spécialiste des questions d’environnement et de gestion des déchets. A retrouver dans le dossier Points Terre : écologie et sauvegarde de la planète

ActuaLitté

Littérature

Après le monde

Novembre 2022. Un cyclone d’ampleur inédite ravage la côte ouest des États-Unis. Incapables de rembourser les dégâts, les compagnies d’assurance font faillite ; à leur suite, le système financier américain s’effondre, entraînant dans sa chute le système mondial. Plus d’argent disponible, plus de sources d’énergie, des catastrophes climatiques en chaîne, plus de communications... En quelques mois, le monde entier tel que nous le connaissons est englouti.Antoinette Rychner s’est inspirée des théories de la « collapsologie » pour bâtir ce roman. S’y déroulent en alternance les aventures de quatre personnages qui tentent de survivre dans une société condamnée à réinventer ses propres logiques, parfois au prix de la barbarie ; et une « épopée » chantée par deux femmes, le soir à la veillée.Ce récit des origines raconte l’avant et l’après-catastrophe, soulevant concrètement des interrogations politiques, humaines et sociales : l’humanisme est-il l’apanage des sociétés qui vont bien ? Ou est-il possible d’inventer, au cœur même du désastre, de nouvelles façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ?Un roman visionnaire et inspirant, alors que les questions environnementales sont devenues incontournables.Antoinette Rychner est née en Suisse en 1979. Après des études à l’Institut Littéraire Suisse, elle se consacre à l’écriture dramatique et romanesque. En 2013, elle a obtenu le prix SACD de la dramaturgie de langue française pour Intimité Data Storage (Les Solitaires Intempestifs). Après cinq pièces de théâtre, un recueil de nouvelles et un roman épistolaire, elle a publié en 2015 son premier roman, Le Prix, dans la collection Qui Vive. Il a obtenu le prix Michel-Dentan et le prix suisse de littérature 2016, les deux plus importantes récompenses littéraires de Suisse romande. Après le monde est son deuxième roman paru chez Qui Vive-Buchet/Chastel.

01/2020

ActuaLitté

Littérature

La Clé USB

Lorsqu'on travaille à la Commission européenne dans une unité de prospective qui s'intéresse aux technologies du futur et aux questions de cybersécurité, que ressent-on quand on est approché par des lobbyistes ? Que se passe-t-il quand, dans une clé USB qui ne nous est pas destinée, on découvre des documents qui nous font soupçonner l'existence d'une porte dérobée dans une machine produite par une société chinoise basée à Dalian ? N'est-on pas tenté de quitter son bureau à Bruxelles et d'aller voir soi-même, en Chine, sur le terrain ?

09/2019

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté