Recherche

oscar

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

OSCAR ne peut pas sortir

Oscar est un petit garçon plein d'énergie qui aime jouer et se dépenser avec ses copains. Aujourd'hui le temps est mauvais, impossible d'aller au parc donc toute la famille reste à la maison et vaque à ses occupations. Alors Oscar décide de transformer sa chambre en terrain de jeux : il saute comme un kangourou et grimpe aux rideaux comme un bonobo, ce qui ne plaît pas du tout à ses parents. Mais que faire de ce trop-plein d'énergie ? C'est une mission pour super Youkilou ! Grâce aux 5 exercices proposés, Oscar va pouvoir se défouler sans déranger sa famille. A moins qu'elle décide de se joindre à lui... Un album plein d'humour et joliment illustré dans laquelle l'enfant peut facilement s'identifier et suivre les exercices au fil de l'histoire grâce à une frise qui décompose les mouvements de chaque exercice.

10/2021

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Oscar. Où Oscar découvre le plaisir d'apprendre

C'est difficile pour Oscar de voir les autres réussir à l'école alors que lui échoue. Il y a bien ses deux amis, Cerise et Arthur, des jumeaux qui l'aident depuis la maternelle, et puis Sophie, l'orthophoniste qui le fait travailler depuis la fin du CP, mais il y a aussi Mme Piquante, la maîtresse de CE1 qui lui a rendu la vie impossible et qu'il craint de retrouver en CE2. Mme Piquante ne comprend pas ses difficultés. Quand on est dyslexique, "les lettres de l'alphabet vous jouent des tours... Elles changent de place, de forme, de son", et Oscar est tout triste de ne pas pouvoir apprendre facilement, comme les autres. Et là, aujourd'hui, c'est la rentrée, on est le 3 septembre et Oscar a peur... Pourtant, il va bientôt découvrir un nouveau maître, un peu étrange et très différent de tout ce qu'il a connu. Il s'appelle Monsieur Pédago. Et toute la vie d'Oscar va changer...

08/2017

ActuaLitté

Littérature française

Oscar de Profundis

La fin du monde est proche. Une pluie glacée s'abat sur les hordes de sans-abri à qui les nantis ont abandonné le centre-ville de Montréal. En cette nuit du 14 au 15 novembre, règne pourtant une effervescence inhabituelle : Oscar de Profundis revient dans sa ville natale pour deux concerts exceptionnels. La rock star s'est fait longtemps prier. Traumatisé enfant, Oscar a fui Montréal des années auparavant. Dans un Etat mondial qui baragouine le sino-américain, il n'a gardé de ses origines que le culte de la langue française dont il révère les écrivains - le De profundis clamavi de Baudelaire est tatoué sur son dos - et truffe de citations ses chansons. S'appliquant, grâce à son immense fortune, à vivre en marge de l'apocalypse, il accumule dans ses nombreuses résidences les vestiges - livres, disques, films ou même sépultures - d'une civilisation engloutie. L'emploi du temps de son court séjour a été verrouillé. Une immense villa du XIXe siècle accueille la star et sa suite. Tout contact avec l'extérieur est proscrit, d'autant que s'est déclarée la maladie noire, qui a déjà débarrassé plusieurs métropoles de ses miséreux. Dehors, des bandes rivales, sachant leurs jours comptés, mettent la ville à sac. L'une d'entre elles pourtant, menée par la grande Cate, aisément repérable grâce à l'épervier qui ne la quitte jamais, se résout à une ultime révolte. Quand l'état d'urgence est proclamé et les aéroports bouclés, assignant à résidence la rock star, Cate et les siens passent à l'action. Catherine Mavrikakis, sondant avec son acuité coutumière les arcanes d'un monde voué à sa perte, livre ici une envoûtante fable apocalyptique, où les dérives hallucinées d'Oscar, reclus et sous l'emprise de drogues, répondent aux atermoiements des gueux désespérés. Mais le pire n'est pas toujours sûr : après bien des péripéties, le seul libraire de la ville s'en sortira, sauvé par Scott Fitzgerald et Hermann Hesse.

08/2016

ActuaLitté

Petits classiques parascolaire

Oscar et la dame rose

Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et " qui croit au ciel ", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu. A travers cette correspondance originale, le récit aborde, du point de vue de l'enfance, des questions philosophiques et existentielles : la maladie, la souffrance, le passage de la vie à la mort, la rencontre avec l'autre et avec le mystère... Les nombreux passages de paroles rapportées permettront aux élèves de réfléchir, en même temps que les personnages, à ces interrogations fondamentales et de découvrir ou d'approfondir les techniques du dialogue argumentatif. En outre, l'appareil pédagogique est suivi d'une interview exclusive d'Eric-Emmanuel Schmitt.

06/2006

ActuaLitté

Littérature française

La pratique de la divine présence avec le divin verbe créateur. L’Ascension, unique véritable But

Bien que, entre les lignes du livre de l'Apocalypse, le leitmotiv soit " la victoire", ce qui doit être vaincu n'est pas explicitement évoqué. Et Saint Paul, dans ses épîtres, emploie maintes fois "homme intérieur", une manière sans doute de désigner la partie spirituelle en chacun de nous. Il est donc d'une certaine évidence que cette "victoire" ne serait que notre moi individuel qu'il faut dompter progressivement et finement avec méthode et persévérance sans une quelconque lutte, au profit de notre Moi Divin, car notre petite personne limitée, tend à prendre toute la place et ne veut pas céder sa prérogative ; prérogative qui nous maintient enchaînée dans ce monde matériel. "Un chemin s'ouvre devant vous, vous pouvez vous y engager sans crainte. Personne, et surtout pas moi, ne vous demande de rompre avec l'Eglise ou la tradition spirituelle dans laquelle vous avez été élevé. Mais sans couper les liens, chacun doit pouvoir être capable d'acquérir une compréhension plus profonde de sa religion et de ses rites." Omraam Mikhaël Aïvanhov.

06/2021

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le portrait de Dorian Gray

Le héros de l'unique roman d'Oscar Wilde doit rester éternellement jeune : son portrait seul sera marqué progressivement par le temps, les vices, les crimes, jusqu'au drame final. Dans ce chef-d'oeuvre de l'art fin de siècle (1890), l'auteur a enfermé une parabole des relations entre l'art et la vie, entre l'art et la morale, entre le Bien et le Mal. Les apparences du conte fantastique, et du roman d'aventures, où le crime même ne manque pas, fascinent le lecteur ébloui par les dialogues étincelants de l'auteur de théâtre, les paradoxes de l'esthète, la phrase du poète. La tragédie vécue par l'écrivain, le bagne, le déshonneur, la mort prématurée laissent ainsi, lisse et pur, son roman unique.

01/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté