Recherche

obsession

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Les Identités fatales

Dans la querelle des identités qui agite nos sociétés, une politique cristallise toutes les attentions : la discrimination positive. Certains y voient un levier d’inclusion efficace pour les victimes de discriminations. D’autres (dont l’auteur de ces lignes), une mesure attentatoire à l’égalité et au mérite, qui n’a produit que des résultats médiocres, sinon néfastes. Pour affûter leurs arguments, tous s’appuient sur les États-Unis, pays où cette politique est en place depuis assez longtemps pour qu’on en mesure les effets. 

Mais qui sait qu’elle a été expérimentée il y a tout juste cent ans dans l’Union soviétique naissante ? Que les Bolcheviks, au mépris de leur idéologie universaliste, avaient fait de la discrimination positive un instrument de contrôle des minorités ? Un instrument qui a fini par se retourner contre eux, conduisant le Paradis des Travailleurs à sa perte, sur fond de rivalités ethniques. Ce qui se passe aujourd'hui en Ukraine et dans le Caucase porte la marque de cette obsession identitaire. 

Témoin privilégié des dernières décennies de l’URSS, Vitaly Malkin dévoile un pan méconnu de cette histoire tragique. Et en tire quelques leçons à méditer pour les sociétés contemporaines, entraînées à leur tour dans la spirale dangereuse des identités conflictuelles.

« La discrimination positive et les purges culturelles sont les deux faces d’une même pièce. »

Retrouver ce livre en intégralité sur le site de Vitaly Malkin.

ActuaLitté

Non classé

Le Fantôme de la morale : Plaidoyer contre le néo-puritanisme

Malgré le recul apparent des pratiques religieuses, la morale continue de hanter les sociétés occidentales. Les jugements moraux surgissent partout, hérités du fond des âges, écho d’une même morale contraignante et autoritaire qui s’impose aux consciences. Masquée sous les vocables du « progressisme », et hystérisée par la passion de l’égalité. Le sentiment d’iniquité, devenu obsessionnel, contamine tous les aspects de la vie sociale, alimentant la jalousie et le conformisme. A leur tour, les minorités tentent d’imposer leurs agendas et leurs griefs, repris sans nuance par les foules. 

Face à cette spirale du ressentiment, Vitaly Malkin en appelle à la morale naturelle, positive, celle de Spinoza, Nietzsche et Bergson, qui s’inscrit dans le mouvement de la vie, le désir de persévérer dans son être et sublime les talents de chacun. Les « compétences », dit modestement l’auteur, avant de dessiner un nouveau rapport au réel, qui nous dégagerait du carcan des vieilles morales et nous pousserait à agir ici, maintenant, tout en profitant sans complexe de la vie. Une vie plus belle, plus ardente, libérée des aigreurs envahissantes. 

« Selon moi, la grande erreur de la tradition philosophique a toujours été de considérer la morale comme immuable, transcendante et éternelle. Et on en subit encore les conséquences. »


Retrouver ce livre en intégralité sur le site de Vitaly Malkin.

09/2020

ActuaLitté

Non classé

Je ne suis plus inquiet

Je ne suis plus inquiet est le récit d'un homme qui après la mort de son père découvre à sa grande surprise qu'il aime son père. Et cette découverte va le transformer. Célibataire sans enfant, pétri d'inquiétudes et d'obsessions à la Pessoa, à la Nanni Moretti, le narrateur évoque un père gentil mais silencieux, parfois raciste, un grand-père égrillard et libertin, des grands-parents maternels échappés de justesse aux rafles du Vel d'Hiv, un chat adopté et confondu avec un enfant, son ex-compagne appelée "la femme que j'ai longtemps autorisée à me faire souffrir". Oscillant entre moments de la vie quotidienne hilarants et histoires d'une grande intensité émotionnelle, Je ne suis plus inquiet est le premier récit de Scali Delpeyrat. 


" C'est grâce à Actes Sud que Je ne suis plus inquiet est le livre qu'il est. Au départ, c'était un monologue intitulé « Je n'étais plus inquiet » et destiné à la scène. Claire David, inaugurant sa nouvelle collection Au Singulier, m'a invité à considérer ma première version comme la base d'un vrai récit littéraire. Elle m'a autorisé la littérature, et ça a marché ! Ce travail passionnant a réveillé l'écrivain en l'auteur dramatique, j'ai écrit plus, j'ai écrit mieux, le résultat est Je ne suis plus inquiet, publié aujourd'hui dans cette belle collection qui se propose de faire des ponts entre littérature et scène. » Scali Delpeyrat 


"Le livre, composé de proses assez brèves, qui sont autant de petits tableaux, certains très drôles, d'autres très émouvants, entretient ce sens du hiatus, de l'intervalle énigmatique. Chaque texte semble séparé d'un autre par un suspens, une chose tue... L'humour, la dinguerie, la grâce du livre sont toujours conquis sur un affolement premier, parfois même une panique, heureusement dominés et jugulés. Ainsi avance, au fil de ces textes concis et précis, la silhouette littéraire, paradoxale, drôle et mélancolique de Scali Delpeyrat.
Denis Podalydès 

Diffusion de l'extrait avec l'aimable autorisation des éditions Actes Sud. 

ActuaLitté

Romans & Contes

Tenir debout dans la nuit

New York, Lalie n'y est jamais allée. Elle n'a même jamais osé en rêver. C'est trop beau, trop loin, trop cher. Alors, quand Piotr lui propose de l'y accompagner, elle est prête à tout pour saisir cette chance. A tout ? Non. Car il y a des choses qu'on ne peut accepter. Des contreparties qu'on ne peut pas donner. Et maintenant la voici dans les rues de Brooklyn, face aux regards de travers et aux mille dangers de la nuit, avec une seule obsession : rester éveillée. Résister. Tenir debout.

03/2020

ActuaLitté

Littérature

Et toujours les forêts

Corentin, personne n'en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s'en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu'au jour où sa mère l'abandonne à Augustine, l'une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l'aïeule, une vie recommence. A la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n'en finit pas d'assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l'espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts. Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d'un monde désert, et la certitude que rien ne s'arrête jamais complètement.

01/2020

ActuaLitté

Actualité

L'homme le plus dangereux d'Amérique

Lorsque Timothy Leary, ancien professeur d'Harvard, s'enfuit d'une prison californienne, il ne se doute pas qu'une des plus impitoyables chasses à l'homme serait lancée... La nuit du 12 septembre 1970, l'apôtre de la contre-culture hippie et grand manitou du LSD Timothy Leary s'évade d'une prison californienne. Arrêté quelques mois plus tôt en possession de deux joints de marijuana, il avait été condamné à dix ans… Son évasion spectaculaire fut le grand fait d’armes de la mouvance révolutionnaire américaine la plus radicale, déterminée à renverser le gouvernement. À Washington, le président Nixon aligne les nuits sans sommeil, embourbé dans la guerre du Vietnam. Les manifestations tournent à l'émeute, des bombes explosent partout dans le pays et les Black Panthers menacent la Maison-Blanche. Le président n’a dès lors plus qu’une obsession : mettre la main sur Timothy Leary, qu’il qualifie « d’homme le plus dangereux d’Amérique ». Basée sur de nombreux témoignages et documents inédits, voici l'histoire d'une trépidante chasse à l’homme menée par le FBI, des USA à l’Afghanistan. Un récit déjanté où se croisent hippies défoncés, radicaux américains, aristocrates européens, trafiquants d’armes et agents secrets. Un trip délirant au cœur de la contre-culture américaine ! Les auteurs se penchent sur la cavale effrenée de Timothy Leary et découvrent de nouveaux témoignages et des sources inédites. Par ce récit au rythme haletant, découvrez un pan inconnu de l'histoire des Etats-Unis des années 70 !

10/2019

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté