Recherche

nationale

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Laure Moulin. Résistante et soeur de héros

Laure Moulin (1892-1974) est la sœur du héros national Jean Moulin. À la Libération et jusqu’à sa mort, cette gardienne de la mémoire n'a eu de cesse de sillonner la France pour faire connaître l’action de son frère. Pour autant, elle, n’a pas vécu à travers le seul prisme fraternel.

Si elle n’est pas au nombre de ces héroïnes qui maniaient la mitraillette comme Lucie Aubrac, elle s’inscrit cependant bel et bien dans la lignée de ces femmes résistantes, trop humble pour s’en prévaloir. Elle est la secrétaire de Jean, conservant des papiers compromettants et remplissant plusieurs missions pour lui. Tel est le passé magistralement relaté par Thomas Rabino à partir de sources inédites : archives familiales, privées, administratives et résistantes, témoignages de proches amis et connaissances.

Il est aujourd’hui temps de lever le voile sur une femme d’exception, éternelle républicaine, et grande résistante.

01/2021

ActuaLitté

Non classé

Les aventures du soldat Svejk pendant la Grande Guerre

Prague, 1914 : le vendeur de chiens Josef Svejk part en guerre la fleur au fusil. Mais l'administration de la Monarchie austro-hongroise ne sait que faire de cet encombrant soldat, à la fois roublard et naïf, intarissable raconteur d'histoires. Commence pour Svejk une odyssée qui le mènera à travers toutes les couches de la société praguoise, de la prison à l'auberge, de l'hôpital psychiatrique à l'aumônerie, du bureau de recrutement au boudoir.

Chef-d'ouvre de la littérature tchèque paru en 1921, cette satire de l'autorité (politique, militaire, religieuse) et de la bêtise universelle rassemble expériences vécues et choses entendues, que l'auteur amplifie par collage, à la manière des grands romans de la modernité au XXe siècle. Héroïque et vulgaire, Svejk subvertit les catégories morales, les clivages politiques et les différences nationales, pour devenir le héros burlesque et rebelle d'une Europe au bord du gouffre.

Jaroslav Hašek, vagabond d'Europe centrale et des Balkans 

ActuaLitté

Non classé

Et le bien dans tout ça ?

""Sois raisonnable et humain !" m'a lancé Jean Kahn, mon père, avant de se donner la mort. Ai-je bien suivi ce fil d'Ariane qui m'a été offert ? Lorsque beaucoup du ruban de la vie a déjà été déroulé, on se retourne parfois pour en juger l'aspect. J'en ai ressenti le besoin pour apprécier la cohérence d'un parcours, confronté aux questions, situations, dilemmes, engagements et combats auxquels j'ai été mêlé.

Encore en cette année 2020, j'ai eu à prendre position et à analyser la crise sanitaire de la Covid-19. En tant que Président de la Ligue nationale contre le cancer, mobilisé pour la protection des personnes malades et spécialiste du sujet. Et en tant que citoyen engagé et attentif, explorateur anxieux de la "voie bonne" en tout domaine : la politique, la violence, le Progrès, les technologies, la vie humaine...

La route a déjà été longue, semée d'embûches comme toute existence, souvent contournée, presque un labyrinthe. Cependant, j'avais, comme Thésée, mon fil d'Ariane. A moi aussi, il a été confié par amour. L'ai-je toujours tenu ? "

ActuaLitté

Non classé

Leçons d'un siècle de vie

Edgar Morin aura cent ans le 8 juillet 2021. L’occasion pour nous de le célébrer et pour lui de transmettre ses leçons de sagesse.

La vie et l’œuvre d’Edgar Morin sont intimement liées. Philosophe et sociologue, passionné de cinéma, Edgar Morin a traversé le XXe siècle en acteur de l’histoire. Né en 1921 de parents juifs sépharades, il est un vrai Parisien nourri de culture méditerranéenne. Grand résistant, libéré des carcans politiques, il est l’intellectuel de la pensée complexe, celui qui relie tous les savoirs loin des chapelles disciplinaires.

À cent ans, Edgar Morin est un homme toujours engagé et occupé, un penseur fraternel, solidaire des démunis, sensible à l’impératif écologique. En toute humilité, tenant en horreur les donneurs de leçons pontifiants, il nous offre dans ce livre les leçons de sagesse que la vie lui a enseignées.

Sociologue et philosophe né en 1921, directeur de recherche émérite au CNRS, récompensé par trente-huit doctorats honoris causa, Edgar Morin est l’auteur de plus de soixante ouvrages. Un hommage national lui sera rendu à l’occasion de son centenaire.

ActuaLitté

Littérature

Dans le ventre du Congo

Avril 1958. Lorsque s’ouvre l’Exposition universelle de Bruxelles, Robert Dumont, l’un des responsables du plus grand événement international depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a fini par déposer les armes face aux pressions du palais royal : il y aura bel et bien un « village congolais » dans l’un des sept pavillons consacrés aux colonies. Parmi les onze recrues mobilisées au pied de l’Atomium pour se donner en spectacle figure la jeune Tshala, fille de l’intraitable roi des Bakuba. Le périple de cette princesse nous est dévoilé, de son Kasaï natal à Bruxelles en passant par Léopoldville, jusqu’à son exhibition forcée à Expo 58, où l’on perd sa trace.

Été 2004. Fraîchement débarquée en Belgique, une nièce de la princesse disparue croise la route d’un homme hanté par le fantôme du père. Il s’agit de Francis Dumont, professeur de droit à l’Université libre de Bruxelles. Une succession d’événements finit par leur dévoiler le secret emporté dans sa tombe par l’ancien sous-commissaire d’Expo 58. D’un siècle l’autre, le roman embrasse la grande Histoire pour poser la question centrale de l’équation coloniale : le passé peut-il passer ?

Blaise Ndala est né en 1972 en République démocratique du Congo. Il a fait des études de droit en Belgique avant de s’installer au Canada en 2007. Il y a publié deux romans remarqués, J’irai danser sur la tombe de Senghor (L’Interligne, 2014, prix du livre d’Ottawa), et Sans capote ni kalachnikov (Mémoire d’encrier, 2017, lauréat du Combat national des livres de Radio-Canada et du prix AAOF).

01/2021

ActuaLitté

Biographies et autobiographies contemporaines

Gustave Dron, une statue vivante

Les Tourquennois connaissent bien le nom " Gustave Dron ". Une avenue, un centre hospitalier, une station du métro de la métropole lilloise portent ce patronyme. Une statue monumentale honore le personnage à l'entrée de la grande ville.
L'homme public a été célébré : le médecin hygiéniste de la fin du dix-neuvième siècle sut en effet se doter des moyens politiques d'agir concrètement en faveur des plus démunis. Député dès 1889, maire en 1899 puis sénateur jusqu'à son décès en 1930, les traces de ses oeuvres sociales ne manquent pas sur sa ville.
Mais de l'homme privé, de sa personnalité complexe, de ses relations avec ses proches, à commencer par Maria son épouse, ou les géants de l'Histoire régionale et nationale (Jaurès, l'abbé Lemire) de la " Belle Epoque " aux années d'après-guerre, il ne demeure que des traces ténues.

10/2020

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté