Recherche

muriel

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Du côté des Indiens

«  Il s’est trompé, il a appuyé sur la mauvaise touche, pensa aussitôt Ziad. Il ne va pas tarder à redescendre… Il se retint de crier  : “Papa, tu fais quoi  ? Papa  ! Je suis là, je t’attends…” Pourquoi son père tardait il à réapparaître  ? Les courroies élastiques de l’ascenseur s’étirèrent encore un peu, imitant de gigantesques chewing gums. Puis une porte s’ouvrit là haut, avec des rires étranges, chargés d’excitation, qu’on étouffait. Il va comprendre son erreur, se répéta Ziad, osant seulement grimper quelques marches, sans parvenir à capter d’autre son que celui des gosses qui jouaient encore dans la cour malgré l’heure tardive, et la voix exaspérée de la gardienne qui criait sur son chat.Son père s’était volatilisé dans les derniers étages de l’immeuble, et ne semblait pas pressé d’en revenir.  »  Ziad, 10 ans, ses parents, Anne et Bertrand, la voisine, Muriel, grandissent, chutent, traversent des tempêtes, s’éloignent pour mieux se retrouver. Comme les Indiens, ils se sont laissé surprendre  ; comme eux, ils n’ont pas les bonnes armes. Leur imagination saura-t-elle changer le cours des choses  ? La ronde vertigineuse d’êtres qui cherchent désespérément la lumière, saisie par l’œil sensible et poétique d’Isabelle Carré.

08/2020

ActuaLitté

Littérature

Une rose seule

Alors qu'elle a traversé la planète pour rejoindre le Japon, une femme franchit la cloison de verre de l'altérité et entre peu à peu dans l'agencement esthétique et spirituel des jardins et des temples de Kyôto. Jour après jour, guidée par celui qui fut l'assistant de son père disparu, ces promenades sont en elle autant de motifs à résonances, chambres d'échos, révélations minuscules puis essentielles de sa personnalité. Ce roman des origines est un voyage, une géographie secrète, en même temps qu'une transposition poétique de l'énigme du sentiment amoureux.

08/2020

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Un américain, un vrai

1938. Ira Stigman, le double fictionnel d’Henry Roth, est en plein tourment: il peine à écrire son second roman et vient de rencontrer la nouvelle femme de sa vie, Muriel Parker, une américaine « typique », à l’opposé de ses modestes origines d’immigré juif. Fuyant la colère de son ex-compagne Edith, qui l’entretient depuis des années, Ira part avec un ami communiste à Los Angeles. Puis, fou amoureux, il décide de rejoindre Muriel à New York. Il se lance alors dans une traversée épique des États-Unis, en stop et en train, croisant sur son chemin hobos violents et paysans antisémites. Arrivé à Manhattan, Ira affrontera-t-il enfin sa vie et ses choix, pour devenir un américain, un vrai? Magnifique roman d’amour autobiographique, ce dernier tome d’ A la merci d’un courant violent nous offre aussi deux fascinants portraits: celui d’Ira qui voit l’immigré qu’il était, le « yidele élevé au milieu des taudis de Harlem», se transformer en bourgeois, et celui d’un peuple entier subissant une crise sans précédent. Henry Roth recrée brillamment la vie intellectuelle du New York des années 1930, et dépeint également une autre Amérique, qu’il affectionne tout autant, sombrant dans la Grande Dépression et la désillusion politique.

ActuaLitté

philosophie textes / critiques / essais / commentaires

Voies et voix du handicap

Chaque fois qu’une personne n’est pas (ou n’est plus) en situation de faire valoir les mêmes droits que les autres du fait de son handicap, c’est le fonctionnement de nos sociétés démocratiques qui est mis en jeu. En bousculant et en interrogeant les catégories qui structurent l’anthropologie occidentale et l’imaginaire social dominant, le handicap possède ainsi, sur de nombreux sujets qui concernent chacun d’entre nous, un fort pouvoir d’interpellation morale et politique. Rencontrer les multiples voies ou modes d’existence du handicap, écouter les voix qui l’expriment et le revendiquent, tel est le projet de ce livre. Mêlant l’analyse de sociologues et de philosophes, il déploie des réflexions relevant aussi bien des débats contemporains dans la recherche (théories de la justice, disability studies, éthiques du care) que d’une perspective plus appliquée (architecture, politiques publiques, pratiques artistiques). Dans une perspective interdisciplinaire, il offre ainsi diverses propositions théoriques et pratiques pour reconfigurer les normes de l’autonomie et de la dépendance. Ont contribué à cet ouvrage: Alain Blanc, Céline Bonicco-Donato, Solange Chavel, Aurélie Damamme, Jean-Yves Goffi, Muriel Guigou, Marlène Jouan (dir. ), Danielle Moyse, Patrick Pharo, Philippe Sanchez, Christine Verdier.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

La Folie Silaz

Odette Silaz meurt dans le foutoir de sa maison patiemment constitué avec Do, son petit-fils qu’elle a élevé et qui, à vingt ans, se révèle un incapable. Sa mort donne libre cours aux vieilles querelles entre Carine, la mère de Do et Muriel, sa tante, au sujet de la disparition du père, Georges, il y a longtemps de cela. Au cimetière, le jour de l’enterrement, tout le monde veut croire encore au retour de Georges Silaz.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Les Mensch

« L'histoire des Mensch s'est déroulée dans la rue où vous vivez peut-être. Comme tout le monde, vous avez sans doute plusieurs fois croisé Muriel Mensch, cette femme absolument banale, au tabac du coin. Comme tout le monde, vous avez eu l'occasion de désapprouver le caractère imprévisible de la jeune Marie Mensch, sa fille de seize ans, qui passe son temps à traîner avec un groupe d'ados dont certains sont vos enfants. Comme tout le monde, vous avez compati à la blessure bien visible de Théo Mensch essayant d'inculquer à son fils Simon, “l'idiot du quartier”, l'art de traverser une rue sans se faire écraser. Et comme tout le monde, vous n'avez rien soupçonné. »Nicolas Couchepin est né en 1960 à Lausanne. Il a travaillé comme éducateur avant de se consacrer à l'écriture. Il est l'auteur de trois romans, dont Grefferic (1996) et Le Sel (2000) aux éditions Zoé. Les Mensch est le premier ouvrage qu'il publie au Seuil.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté