Recherche

monopole

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Le Mandat du Ciel : Un guide historique des ambitions politiques du monothéisme

Les écritures du judaïsme, du christianisme et de l’islam partagent bien des récits et des personnages. Mais la similitude entre les trois religions est bien plus profonde, nourrie de rivalités intimes, et les conséquences de cette proximité ont été lourdes pour l’humanité. 

Car chacune de ces religions suppose que son Dieu omniscient détient le pouvoir ultime, ne se trompe jamais et ne doit répondre de rien à personne. Et chacune a tenté d'établir un contrôle politique, de revendiquer le monopole de la vérité, de supprimer ou d'éliminer les réticents, dénoncés comme hérétiques. Les monothéismes ne peuvent s'empêcher de se livrer à une violence extrême et au terrorisme pour soutenir leurs croyances. 

Quand on se penche sur les causes du terrorisme islamiste, les phases violentes similaires dans les histoires communes du judaïsme et du christianisme sont opportunément oubliées. Pourtant, la seule origine de la violence religieuse réside dans la croyance religieuse elle-même. Que peut-on faire face à la menace que représentent les religions monothéistes pour l'humanité ? Ce bilan sans concession des monothéismes nous amène à de nouvelles approches et à un changement de regard.

« Le monothéisme est profondément exclusif parce qu'il cherche à éliminer les autres dieux et croyances ; totalitaire parce qu'il cherche à tout contrôler ; intolérant parce qu'il se considère comme étant seul détenteur de la vérité et de toute la vérité. »

Retrouver ce livre en intégralité sur le site de Vitaly Malkin.

11/2020

ActuaLitté

BD tout public

Interférences. Une histoire des radios pirates

A la fin des années 70, dans un esprit de rébellion, des radios pirates revendiquent la libéralisation des ondes. Amis d'enfance, Alban et Pablo lancent Radio Nomade. Chaque semaine, ils émettent d'un endroit différent pour échapper à la police diligentée par l'Etat qui n'entend pas voir son monopole remis en question. Un combat pour la liberté d'expression qui va mettre à mal leur amitié...

01/2018

ActuaLitté

Sciences historiques

Enfanter dans la France d'Ancien Régime

L 'accouchement fut pendant des siècles un art du ressort des femmes. Du Moyen Age jusqu'au Grand Siècle, les femmes ont exercé un monopole professionnel sur cette activité, en ville comme à la campagne. Mais dès le XVIIe siècle, la médicalisation de la science obstétricale a opéré un bouleversement des rôles et entraîné, à la fin du XVIIIe siècle, une inversion faisant d'une affaire de femmes un domaine soumis à la science masculine. Or, malgré la richesse des travaux consacrés aux croyances et aux rites, aux pratiques médicales et aux souffrances liées à l'accouchement, les conséquences de ce tournant n'ont pas encore toutes été tirées. Cet ouvrage veut remettre les femmes au coeur de l'acte d'enfanter, en envisageant les pratiques, discours et représentations de l'accouchement d'un point de vue genré. Découvrir le métier de sage-femme, les textes où elles ont transmis leur savoir, les pratiques et les risques du métier, l'iconographie et les fictions qui les représentent, voire les objets pédagogiques et les instruments qui gardent la trace de leur travail, permet ainsi d'envisager l'existence d'une expérience et d'une perception féminines différentes de la science masculine.

03/2017

ActuaLitté

maternite paternite enfance

Parents ou médias : qui éduque les préadolescents

Les parents et l'école n'ont plus aujourd'hui le monopole de l'éducation, d'autant que les modèles dominants d'autorité parentale accordent une attention particulière au développement personnel et à l'autonomie qui peuvent faciliter l'influence des discours extérieurs, celle des pairs comme celle des médias, sur les préadolescents. Après avoir évalué les risques médiatiques auxquels sont soumis les préadolescents et l'impact des régulations proposées par les institutions (classification des programmes en fonction de l'âge par exemple), l'enquête réalisée auprès de plus de 1000 préadolescents et de leurs parents permet de mieux comprendre les stratégies parentales d'éducation avec les médias mais aussi les stratégies des préadolescents eux-mêmes qui varient selon leur genre et leur environnement social. Elle incite à organiser une résistance adulte et citoyenne pour assurer une corégulation des médias compatible avec l'enjeu anthropologique que représente l'éducation des plus jeunes. Sophie Jehel, docteure en sciences de l'information et de la communication, agrégée en sciences économiques et sociales, ancienne élève ENS, a été chargée de mission auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel pendant quinze ans (1991-2006).

ActuaLitté

pamphlets politiques, faits de societe, actualite, temoignages, biographies

À tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient

Dans l'histoire de la gauche française, c'est peu dire qu'il y a eu des pages peu glorieuses - promesses bafouées, reniements et trahisons - et qu'après des jours de fête et d'enthousiasme, les réformes annoncées ont trop souvent été écornées. Après l'espoir du changement, la " rigueur " ou la " pause " ! Et, en bout de course, l'inévitable défaite...
Le marasme dans lequel la France est enlisée depuis la victoire du candidat socialiste à la présidentielle de 2012 est pourtant à nul autre pareil. Jamais dans le passé, un candidat n'avait caché au pays, comme s'y est autorisé F. Hollande, la véritable politique qu'il entendait conduire. Jamais un gouvernement de gauche n'avait tourné casaque le jour même où il avait accédé au pouvoir et ne s'était appliqué, dans le plus grand désordre, mais presque avec application, à désespérer chaque jour celles et ceux qui l'avaient porté au pouvoir. A mettre en chantier les réformes réactionnaires concoctées par le camp d'en face. Jamais, surtout, un gouvernement n'avait renoncé à ce point aux valeurs fondatrices de la gauche et même de la République, acceptant qu'en son sein les campagnes xénophobes, dont l'extrême droite avait autrefois le monopole, trouvent des relais.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

La fille de l'air

Vers dix-sept ans, j'avais décrété (puisqu'elle avait le monopole de la vie et des aventures, j'avais celui de la parole et des phrases): tu es de l'élément du feu et moi de la terre. La fille du feu: insaisissable et fantasque, et dans les soirées tous les regards vers elle, filles et garçons mêlés. Moi dans la glèbe, je pousse ma charrue, le nez sur mes pas. Tu te trompes ; tu nous tues avec tes mots ; mais tu nous tues mal: tu crois nous enterrer dessous et nous partons vivre plus loin ; tandis que tu restes agenouillée devant tes tas de pierres. Dis que je suis la fille de l'air plutôt. Mais Lucie, pourtant, le feu, c'est l'air encore, qui a trouvé son aliment. Lucie et la narratrice sont deux amies originaires d'un village du Sud où elles se retrouvent quand elles rentrent chez leurs parents. À Paris, Lucie poursuit des études et mène ses aventures. À l'occasion d'un séjour chez elle, elle rencontre J. et, sous les yeux passionnément attentifs de la narratrice, tout se transforme pour 'la fille de l'air'. Ce roman d’initiation au style singulier dessine en quelques mots un personnage, avec ses contradictions et ses particularités. Il procède par digressions et accumulations, mêlant récit et dialogue avec brio.

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté