Recherche

marche climat

Extraits

ActuaLitté

Sf & fantasy

Renaissance

Un post-apocalyptique à l’action haletante, dans une France remodelée par le cataclysme. Thaïr est l’histoire d’un monde bouleversé par la folie des hommes. Face à une nature hostile et des adversaires impitoyables, le salut de l’humanité ne peut venir que du fond d’elle-même...

Ravagée il y a des siècles de cela par un cataclysme venu des folles technologies développées sur ses colonies lunaires, la Terre panse depuis ses plaies. Ses habitants humains, après s’être longtemps terrés dans de vastes bases sous-terraines, revivent désormais à sa surface dans des cités entourées d’une nature hostile et remodelée par le cataclysme. Une humanité clairsemée qui n’a pas attendu longtemps pour voir ses différentes factions s’affronter à nouveau dans de sanglantes querelles de pouvoir.

Destinée à diriger l’une de ces cités, Orguenoire, la jeune Faïria est confrontée à bien pire que les habituelles escarmouches opposant les siens aux autres communautés. Un mal ancien, à l’origine des ravages ayant provoqué autrefois la quasi-destruction de la Terre, est de retour : la Malepeste. Formée de monstrueuses créatures hybrides venues d’un autre monde, celle-ci assaille Orguenoire avec un seul objectif : détruire la cité et s’emparer d’un secret profondément enfoui dans ses entrailles, qui seul pourrait mettre un terme définitif à son expansion.

Tandis que son armée emmenée par ses puissants armaborgs se fait décimer, Faïria s’enfonce dans les tréfonds oubliés d’Orguenoire pour accomplir son destin et tenter l’impossible : découvrir et réanimer un pouvoir dont nul n’a entendu parler depuis des siècles. C'est en l'an 1969 (celui où l'on a marché sur la Lune, mais c'est une coïncidence) que Jean-Luc Marcastel naquit en la bonne ville d'Aurillac, dans le sauvage département du Cantal.

Or, comme tout habitué de la météo le sait, le climat de ce beau pays est rude. Les hivers y sont longs. On y pratique une gastronomie authentique et goûteuse, avec des plats riches en fromage et au nom chantant comme : la Truffade. Il eut donc tout le temps de se perdre et de se retrouver dans les pages de Dumas, Hugo, Seignolle, Lovecraft, Tolkien, Henneberg, Céline, Leigh Brackett, Edgar Rice Burroughs, Edmond Hamilton, C.J. Cherry...

A lire les mots des autres, il eut bien vite envie de coucher les siens par écrit et commença, dès 10 ans, à consigner sur papier ses propres histoires. Cette passion, depuis, ne le lâcha plus et prit le pas sur la plupart de ses autres activités, au grand dam de ses professeurs de sciences et de mathématiques dont il mettait les cours à profit pour rédiger ses livres. Quelques années plus tard le voilà auteur d'une trentaine de romans de littérature de l'imaginaire.

Sélection de Noël, spécial imaginaire de Leha Editions

01/2020

ActuaLitté

Non classé

L’ingérence écologique

Sur un thème de forte actualité, celui des politiques de gestion et de l’avenir de l’environnement face au développement, la collection « Espaces et Milieux » propose un essai sur les rapports entre le Nord et le Sud, entre la nature et la culture, le paysan et le politique, le chercheur et l’expert… On y découvre un éclairage global et pluridisciplinaire sur la question du futur des environnements des pays du Sud, cruciale pour notre avenir à tous. On est en effet en droit de se demander si la fameuse « co-évolution » tant souhaitée entre le développement économique et amélioration de l’environnement est vraiment, au Sud comme Nord, en marche sur le terrain et dans les esprits? Rien n’est moins sûr, nous met en garde Georges Rossi à travers une série de questionnements inattendus sur la science en général et l’écologie en particulier, sur le climat et la gestion des forêts, les mythes fondateurs des sociétés paysannes et les réalités économiques… Il s’appuie pour cela sur une longue expérience de terrain acquise sur tous les continents ainsi que sur une très riche bibliographie encore mal connue en France. Maltraitant nos certitudes et nos bonnes consciences occidentales, loin des idées reçues, des prêts à penser et des prêts à agir, l’ouvrage propose une analyse critique et raisonnée des politiques d’environnement menées dans les pays du Sud, pour en souligner les effets parfois pervers et imprévus. Grâce à un style clair et direct, cet essai dont le ton s’éloigne quelquefois de la traditionnelle réserve universitaire rend ainsi la difficile question du développement accessible à tous. Au delà des chercheurs et des professionnels, l’ouvrage intéressa un large public sensible aux questions d’environnement.

ActuaLitté

litterature francaise recits d'aventures et de voyages

Estive

Blaise Hofmann s'est fait berger le temps d'un été. Son troupeau, mille brebis comme " mille machines à vie " imprévisibles, il doit l'apprivoiser, tout comme le climat, la solitude et la nature. Ses habits mouillés puent, il mange toujours la même chose, il fait froid, ou chaud, il marche des kilomètres dans la montagne, Astérix et Obélix sont sur les verres à vin qui sentent encore la moutarde. Il est maladroit, il s'énerve, il faut apprendre à être calme, patient, mais aussi alerte, ça vient. " Ça veut venir ", le rassure lapidaire Robert qui lui apprend. La lente osmose avec le troupeau finit par arriver. Récit de voyage sédentaire, reportage dans les Alpes et quête identitaire, Estive est aussi devenu un succès de librairie.

06/2011

ActuaLitté

litterature francaise recits d'aventures et de voyages

Estive

Blaise Hofmann s'est fait berger le temps d'un été. Son troupeau, mille brebis comme " mille machines à vie " imprévisibles, il doit l'apprivoiser, tout comme le climat, la solitude et la nature. Ses habits mouillés puent, il mange toujours la même chose, il fait froid, ou chaud, il marche des kilomètres dans la montagne, Astérix et Obélix sont sur les verres à vin qui sentent encore la moutarde. Il est maladroit, il s'énerve, il faut apprendre à être calme, patient, mais aussi alerte, ça vient. " Ça veut venir ", le rassure lapidaire Robert qui lui apprend. La lente osmose avec le troupeau finit par arriver. Récit de voyage sédentaire, reportage dans les Alpes et quête identitaire, Estive est aussi devenu un succès de librairie.

06/2011

ActuaLitté

litterature francaise recits d'aventures et de voyages

Estive

Blaise Hofmann s'est fait berger le temps d'un été. Son troupeau, mille brebis comme " mille machines à vie " imprévisibles, il doit l'apprivoiser, tout comme le climat, la solitude et la nature. Ses habits mouillés puent, il mange toujours la même chose, il fait froid, ou chaud, il marche des kilomètres dans la montagne, Astérix et Obélix sont sur les verres à vin qui sentent encore la moutarde. Il est maladroit, il s'énerve, il faut apprendre à être calme, patient, mais aussi alerte, ça vient. " Ça veut venir ", le rassure lapidaire Robert qui lui apprend. La lente osmose avec le troupeau finit par arriver. Récit de voyage sédentaire, reportage dans les Alpes et quête identitaire, Estive est aussi devenu un succès de librairie.

06/2011

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté