Recherche

livres hommes photographies

Extraits

ActuaLitté

Non classé

La partition

De la Grèce au lac Léman, une grande fresque familiale où Koula – jeune femme intense, solaire et possessive – parcourt l’Europe des années 1920, déchirée entre ses pays, ses fils et ses rêves. Genève, janvier 1977. Bruno K, professeur d’université, s’écroule en pleine rue, foudroyé par une crise cardiaque. Dans son portefeuille, les photographies de deux autres hommes, ses frères : Georgely et Alexakis. La nouvelle de sa mort coupe court à leurs espoirs de retrouvailles, le soir même, à l’occasion d’un récital d’Alexakis. Quelles relations entretenaient-ils ? Pourquoi se connaissaient-ils si peu ? La Partition nous plonge dans l’histoire de cette étonnante fratrie, sur les traces de Koula, leur mère. Cette Grecque flamboyante, éprise d’un marchand suisse, quitte son pays à 16 ans pour suivre un mari volage à qui elle donnera deux enfants, avant de refaire sa vie avec un autre homme, de 30 ans son aîné, abandonnant en chemin – contrainte par sa belle-famille – un de ses fils. À travers le parcours sinueux de cette femme intense et possessive, pour qui amour est synonyme d’excès, l’auteure livre une ample et prenante fresque familiale, où les destins et les cœurs s’entremêlent à l’ombre de l’Histoire. Diane Brasseur est romancière et scripte pour le cinéma. Elle est l'auteur des Fidélités et de Je ne veux pas d'une passion, disponibles chez Points. A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

ActuaLitté

Biographies et autobiographies contemporaines

Passage des grelots, dans le cercle des Malraux

Jacqueline Kennedy, Jacques Chirac, Romain Gary, Françoise Sagan, Germaine Krull, Vladimir Horowitz, Florence Malraux... C'est avec un regard alerte, tantôt taquin, tantôt tendre et bienveillant qu'Alain Malraux, fils adoptif et neveu d'André, homme de lettres devenu un des ministres les plus emblématiques de De Gaulle, croque les plus grands esprits de son temps : hommes politiques, résistants au destin d'exception, musiciens de génie, écrivains hors pair, qu'il a eu la chance de côtoyer... Il dresse ainsi une chronique lucide, vivante et émouvante de la France des années 1930 à 1980, dans ses soubresauts, ses joies et ses bouleversements. De ce récit fascinant émaillé d'anecdotes personnelles qui mêle histoire, arts, politique et culture ressort le portrait d'hommes et femmes d'une envergure insoupçonnée pris dans les tourments d'une histoire intime et universelle. Enrichi de photographies d'époque, ce livre fait revivre un siècle passionnant dont Alain ressuscite pour nous le parfum, et le son, délicat et furtif, tel celui d'un grelot...

02/2020

ActuaLitté

Non classé

Adieu

La vie des grands hommes appelle le témoignage, excite la mémoire, attise la piété – mais celle des hommes ordinaires? Elle ne laisse pas de traces: obscure, anonyme, semblable à des milliers d'autres, à peine s'est-elle éteinte qu'elle est effacée, et nul n'en réveillera le souvenir. Par le hasard d'un congé forcé, un homme jeune rend pendant un mois visite à son grand-oncle. Tout les sépare, mais la parenté a tissé entre eux des liens diffus. Le vieil homme parle ; le jeune homme le photographie, le regarde et, le questionnant, s'étonne. Qu'a donc fait de sa vie ce vieil homme muré dans la sphère étroite d'une existence dont rien n'est venu l'arracher, qui n'a connu ni les livres ni les voyages et qui à l'extrême bord de sa vie, ne semble éprouver ni inquiétude ni regrets, mais seulement un muet assentiment au grand ordre des choses? Il n'est rien, ni personne, et il le sait. Mais il est là, pour quelque temps encore. Il se tient très droit dans son fauteuil, il fixe sur l'objectif son œil rond et malicieux.

ActuaLitté

architecture,urbanisme, packaging, publicité

Les lieux du sensible ; villes, hommes, images

Les lieux du sensible nous convient à un voyage au plus près des perceptions qui adviennent en nous au contact des milieux les plus divers, de la ville à la publicité, de la photographie à la danse contemporaines. C’est ce va-et-vient permanent entre le dehors et le dedans, les expériences affectives et les tâtonnements de l’imaginaire, qu’explore ce livre nourri des créations artistiques les plus actuelles. Ces climats perçus battent en brèche l’instrumentalisation de nos émotions et sensations en termes utiles et immédiats. Les étendues du sensible sont troubles. Elles sont dehors et dedans, surfaces de captation du monde environnant et creux émotionnels. Des fissures s’y constituent, des échappées, des lignes de fuite, qui sont aussi des façons de résister. Alain Mons interroge ces passages entre le perçu, l’aperçu, et l’imperceptible, qui travaillent les villes, les espaces, les arts contextuels, les corps, les images, en termes d’irruption, de suspens, de mouvement, d’aléatoire. C’est l’urbanité, au sens large, qui est en jeu dans ces fluctuations de la perception, dans ces transitions du sensible, engendrant une esthétique mineure. Les lieux du sensible: une anthropologie singulière des faits intimes, des presque-rien, de l’inconnu ; une esthétique du reste qui appréhende le battement du réel.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté