Recherche

library

Extraits

ActuaLitté

lettres et linguistique critiques et essais

La folie qui vient des nymphes

Avant de vouer un culte à la raison, les Grecs se sont enthousiasmés pour la notion de possession. Lié aux affres de la passion, ce phénomène de « folie divine » revêt diverses formes et génère la pensée même, la poésie, la divination. Roberto Calasso se penche sur l’histoire secrète de cette notion, méprisée et attaquée par les Modernes. Il rappelle qu’elle doit son origine à la figure de la Nymphe, instigatrice de la première possession, la possession érotique, qui touche non seulement les hommes mais aussi les dieux. Il redonne du sens à ces êtres délicats et sibyllins, fascinants et terribles. Dans cet essai d’une grande modernité, d’autres œuvres affluent, recoupant le thème de la possession, parmi lesquelles Lolita de Vladimir Nabokov, Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock, ou encore Gilda de Charles Vidor. En couverture: Sir Peter Lely, Nymphes à la fontaine, huile sur toile, vers 1650. © Dulwich Picture Gallery, Londres, Royaume-Uni / The Bridgeman Art Library

09/2012

ActuaLitté

biographies historiques

Saladin

Pour le monde arabo-musulman, Saladin est une figure mythique : de Nasser à Saddam Hussein, nombreux sont les dirigeants du XXe siècle qui se sont réclamés de lui, nombreux les poètes et les artistes qui ont exalté sa mémoire. A Damas, son mausolée est aujourd'hui encore un lieu de pèlerinage. En Occident aussi, une véritable légende s'est construite autour de ce sultan kurde (1137-1193) devenu champion de l'islam et souverain d'un immense empire. Par-dessus tout, il est celui qui sut reprendre Jérusalem aux croisés et susciter chez ses adversaires chrétiens, notamment Richard Coeur de Lion, un sentiment proche de l'admiration. Près de dix ans de travail ont été nécessaires pour écrire cette biographie, la première en français depuis un demi-siècle : à partir de sources variées (chroniques, récits de voyages, lettres, poèmes, traités administratifs...), Anne-Marie Eddé a voulu comprendre la formidable popularité qui fut celle de Saladin, une popularité à laquelle il veilla toujours de très près. Une propagande inlassable encensait le sultan, défenseur de l'islam, serviteur fi dèle du calife de Bagdad, parangon de justice, magnanime et généreux envers ses sujets comme envers ses ennemis... S'efforçant de faire la part de l'imaginaire et de la réalité, Anne- Marie Eddé replace le personnage dans l'époque tourmentée qui fut la sienne. Elle décrit l'ascension d'un homme doté d'un grand sens politique, qui parvint à étendre sa domination sur un territoire allant du Nil à l'Euphrate et du Yémen au nord de la Mésopotamie ; un homme authentiquement intéressé par la vie religieuse, soucieux d'appliquer la loi musulmane, sans concessions mais sans excès non plus, notamment à l'égard des communautés juives et chrétiennes qu'abritait son empire ; un homme qui fut un guerrier infatigable, mais aussi un administrateur doué d'une prodigalité qui faisait le désespoir de ses proches. Un homme, enfin, qui montra autant de volonté dans la maladie, le deuil et les combats déçus que sur les chemins de la gloire.

En couverture : d'après al-Jazarî, Livre des procédés mécaniques, Freer Gallery of Art, Washington. © All Rights reserved / The Bridgeman Art Library

11/2012

ActuaLitté

litterature francaise romans historique

Le roi noir de Versailles

Versailles ! "Le roi le veut." Par la volonté d'un seul, des milliers d'hommes et de femmes se jettent dans l'aventure ; célèbres ou anonymes, architectes, apprentis, maîtres maçons, doreurs, fontainiers... Pour la gloire ou la fortune, tous travaillent à l'élévation du palais de toutes les promesses, le château de Louis XIV. Mais derrière l'or, le marbre et les splendeurs des jardins embellissant la ville royale, deux clans ennemis se déchirent.
Au sud de la route de Paris : l'entreprise Pontgallet, tenue d'une main de fer par Marguerite, avec ses artisans, hommes de bonne volonté. Au nord : Toussaint Delaforge, son associé Ravort et leurs sbires, les Sans Aveux, experts en trafics ? alcool, marchandises, corruption, filles de joie. Pourquoi tant d'affrontements, de batailles et de violences entre eux ? Quel secret nourrit chaque jour la vengeance qui les anime ? La loi du talion fait rage. Qui triomphera sur les terres du Roi mises à feu et à sang ?
Immense saga où l'Histoire rencontre le roman, Le Roi Noir de Versailles raconte avec passion l'épopée de la construction du plus beau château de France.

Illustration originale d'après un tableau d'Adams Frans van der Meulen © Her Majesty Queen Elizabeth II / The Bridgeman Art Library ; d'une gravure © Giraudon / The Bridgeman Art Library. Calligraphies de Nathalie Tousnakhoff © Flammarion

11/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté