Recherche

lecteurs livres partager

Extraits

ActuaLitté

Biographies et autobiographies contemporaines

De Brazzaville à Singapour ; les tribulations d'un boulanger voyageur

Pour écrire un livre sur ses mémoires il faut savoir rêver, mais parfois aussi se faire un peu violence pour réussir à tout se remémorer, à remettre dans l'ordre les anecdotes, les moments heureux ou plus difficiles qui constituent une vie entière. On peut alors partager son vécu, et se dire " heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage ". Mon livre est un véritable voyage qui ouvre sur le monde. Il fait partie de mon histoire et de mon identité. Comme mon métier m'a permis de véhiculer l'image de la France sur toute la planète, j'aimerais qu'il rayonne auprès de mes lecteurs.

11/2018

ActuaLitté

Non classé

Vous écrivez ? le roman de l'écriture

"Ce petit livre n'est pas un cours. Moins encore une boîte remplie de clefs. Son ambition : tenter de décrire ce qu'est le travail du romancier. Que fait-il lorsqu'il est à sa table ? Comment invente-t-il une histoire, des personnages ? Comment parvient-il à les faire voir, agir et parler au point de nous donner l'illusion, à nous lecteurs, qu'ils ont une existence ? Cette entreprise à laquelle vous vous promettez, que vous avez peut-être entamée déjà – écrire un livre –, en quoi consiste-t-elle ?" Jean-Philippe Arrou-Vignod ne donne pas ici de recettes pour écrire un bon roman, mais partage un savoir-faire et le goût de son métier. En s'appuyant sur des exemples concrets qui parleront à tous, il examine les grands mécanismes à l'œuvre dans l'art romanesque. Pour celui qui se lance, c'est un chemin vers le plaisir d'écrire et l'espoir de réussir. Pour les autres, qui n'écrivent pas mais qui aiment les histoires, c'en est une passionnante : celle de l'écrivain qui les invente.

10/2017

ActuaLitté

religion

Vive l'égo

La vie m'a conduite à ma dignité. Elle m'a appris à enfanter ma libération. Cet apprentissage est l'essence de ce livre. Il contient les réponses qui me permettent de voir au-delà de ma condition humaine. Il est le creuset des réflexions qui me libèrent de l'illusion de faire de moi une perfection. La vérité est à l'image de chaque être humain, multiple dans ses expressions mais unique dans son essence. Ceci résume la beauté de nos réalités additionnées. J'adresse ce livre à tous ceux qui pourront y trouver une sortie de secours à l'isolement de leur labyrinthe intérieur. Le cadeau de l'écriture réside dans le partage, le don. Le don fait tout d'abord à l'auteur qui est le simple relais d'un message à transmettre. Le lecteur reçoit le cadeau et il le sublime de sa réception. Il n'y a plus que lui et le récit personnalisé pour chaque coeur qui s'ouvre pour s'en imprégner. J'ai reçu ce cadeau et je vous le transmets avec toute ma joie.

03/2016

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Le figuier

Aux premières pages, un atelier d'imprimerie, dans une ruelle proche de la Seine. Un homme y travaille, solitaire. Il édite de la poésie. Il en traduit, des langues les plus diverses. Il en écrit: poète amoureux de son labeur, des mots qu'il compose, qui fait "couler du soleil dans le plomb". Dans son passé, des images d'Europe buissonnière, de Grand Nord, de guerre d'Espagne. Et bien d'autres: comment les démêler? Autour de lui, d'autres vies, tournées vers l'avenir. Ce livre commence en 1957, sur fond de guerre d'Algérie, et s'achève dix ans plus tard en Amérique centrale. François Maspero, qui fut ces années-là libraire, éditeur et directeur de la revue Partisans, aurait pu rédiger la chronique d'un acteur et d'un témoin. Pourtant, ce n'est pas une autobiographie de plus. Certes, l'auteur y parle de ce qu'il a vécu et partagé. Mais son roman est avant tout un travail d'écrivain. Pas de jugements, de bilans, de portraits à clef ou de règlements de comptes. Ce qui importe pour lui, c'est de dire sa tendresse physique pour des êtres, leurs gestes, leurs idées, leurs rêves. De dire le goût qui lui est resté de choses, de paysages, de lumières. De retrouver un sourire, de revivre sans en rien renier une joie ou un refus. De tisser, en conteur, sur cette trame première, une histoire qui se noue lentement jusqu'à la rupture finale. Et de chercher simplement, comme il l'a déjà fait dans Le Sourire du Chat, le sens de certains mots: ce sens, usé ou perdu, au lecteur de le retrouver avec lui, au détour d'une page.

ActuaLitté

autobiographies contemporaines anthologies/dico

Je n'aurai pas le temps ; memoires

Hubert Reeves se livre ici comme il ne l’avait jamais fait. De son enfance québécoise à sa carrière scientifique internationale, de son milieu familial à sa renommée médiatique et à ses engagements écologiques, c’est la vie à la fois exemplaire et singulière d’un chercheur d’aujourd’hui qu’il nous raconte à la première personne. Comment les expériences de sa prime jeunesse dans la nature canadienne ont forgé sa passion pour le cosmos, comment les enthousiasmes et les déceptions de sa formation scientifique l’ont amené au désir de partager son savoir, comment la philosophie, la religion, la musique se sont indissolublement mêlées à sa quête intellectuelle, comment les rencontres d’autres grands esprits ont orienté le sien, comment ses voyages autour de la planète l’ont amené à en devenir un défenseur fervent – tous les lecteurs de Hubert Reeves le retrouveront ici plus proche encore, et de nouveaux le rejoindront. En un temps où l’aventure scientifique devient incertaine, découvrant ses limites dans ses succès mêmes, la valeur d’un tel témoignage est sans égale.

ActuaLitté

art et sciences

Rencontre de la science et de l'art ; l'architecture moléculaire du vivant

Les sentiments de beauté et d'harmonie peuvent s'expérimenter à tout moment et en tout lieu. Jeaninne Yon-Kanh nous fait partager son vécu dans ce livre célébrant son admiration pour des structures moléculaires et des édifices supramoléculaires. Elle met en lumière les analogies entre les formes naturelles, reposant sur les lois de la physique, et les créations de l'homme, que ce soit en architecture et en décoration. L'esthéthique est aussi, selon elle, un élément important dans le processus de découverte chez les scientifiques. Le lecteur vivra ainsi les étapes de découvertes majeures concernant les ADN, les protéines. Il redécouvrira le nombre d'or et son apparition dans des contextes différents. La réflexion entre recherche de la réalité et recherche de la beauté est étayée par quelques ponts vers les oeuvres de philosophes et de scientifiques. Chacun s'approprie cette réflexion sur le lien entre Art et Science, entre création des hommes et structure moléculaire du monde vivant. L'ouvrage est destiné à un public non spécialisé, curieux de la structure intime du monde vivant. Le parallèle entre Science et Art concerne tout «honnête homme» mais aussi les étudiants, enseignants et chercheurs (philosophes, scientifiques, épistémologues, historiens, architectes, plasticiens, designers... ).

04/2010

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté