Recherche

interview

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature

La vie secrète des écrivains

“Tout le monde a trois vies : une vie privée,une vie publique et une vie secrète…”Gabriel García Márquez  En 1999, après avoir publié trois romans  devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan  Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire  à Beaumont, une île sauvage et sublime au  large des côtes de la Méditerranée.Automne 2018. Fawles n’a plus donné une  seule interview depuis vingt ans. Alors que ses  romans continuent de captiver les lecteurs,  Mathilde Monney, une jeune journaliste  suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer  son secret.Le même jour, un corps de femme est  découvert sur une plage et l’île est bouclée par  les autorités. Commence alors entre Mathilde  et Nathan un dangereux face à face, où se  heurtent vérités occultées et mensonges  assumés, où se frôlent l’amour et la peur…  Une lecture inoubliable, un puzzle littéraire fascinant qui se révèle diabolique lorsque l’auteur y place sa dernière pièce. 

04/2019

ActuaLitté

Lettres & linguistique

Le journalisme de solutions

Qu'est-ce que le journalisme de solutions ? Quelles sont les carac- téristiques de cette nouvelle forme de journalisme ? Pour quelles raisons les plus grands médias ont-ils décidé de l'adopter ? Ayant pour ambition de traiter une question de société en présentant les solutions potentielles pour la résoudre, le journalisme de solution a un double objectif : fédérer les journalistes autour de pratiques exigeantes, proches de l'investigation, et regagner la confiance du lectorat, devenu très critique vis-à-vis des médias. Après en avoir présenté les concepts et dressé un panorama des principaux acteurs, l'auteur propose une boîte à outils du parfait journaliste de solutions : quels sujets aborder, où chercher ses sources, comment construire son article, son interview, etc.

03/2020

ActuaLitté

biographies historiques

Winston Churchill

NOUVELLE ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE « Nous sommes tous des vers », avait modestement confi é le jeune Winston à une amie, « mais je crois que moi, je suis un ver luisant! » Le mot n’est pas trop fort: Alexandre Dumas aurait pu inventer un personnage de ce genre, mais dans le cas de Winston Leonard Spencer-Churchill, la stricte réalité dépasse de très loin la fiction. Jusqu’à 26 ans, les aventures du jeune officier et du reporter évoquent immanquablement celles de Tintin ; mais ensuite, le personnage devient une synthèse de Clemenceau et de De Gaulle, l’humour et l’alcool en plus… ainsi qu’une imagination sans limites: « Winston, disait le président Roosevelt, a cent idées par jour, dont quatre seulement sont bonnes… mais il ne sait jamais lesquelles! » C’est pourtant le général de Gaulle qui l’a le mieux jugé: « Il fut le grand artiste d’une grande histoire. » Cette vie a été un roman ; elle est racontée comme tel, sans un mot de fiction. Se fondant sur des recherches dans les archives de huit pays, la consultation de quelque quatre cents ouvrages et l’interview de nombreux acteurs et témoins, ce récit épique montre comment un homme solitaire, longuement façonné par d’exceptionnels talents et de singulières faiblesses, a pu infléchir le cours de notre siècle, avec la complicité d’un destin qui s’est radicalement départi de son impartialité.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Carte son

Carte son met en scène une chanteuse internationale qui doit faire parler d'elle pour exister, et nous invite à la suivre, de son studio d'enregistrement jusqu'à la scène du grand show. La " star " vit dans un ranch et un environnement qui lui permettent de travailler et satisfaire ses passions, le tout sous l'oeil attentif des réseaux. Clips sur la toile, messages à l'attention des fans sur les réseaux sociaux, apparitions publiques suivies par les medias, histoires amoureuses dans la presse people, interview confession à la télé. Une vie entre transparence et opacité, " hyperprésence " et disparition, proximité et mystère, un don d'ubiquité qui n'est pas sans conséquences : harcèlement, confusion entre le personnage public et la personne intime.

04/2014

ActuaLitté

Non classé

Profession : régulateur, tome 4

La toute première enquête du héros... Quand il n’était pas encore Régulateur! La Génèse, quoi, c’est-y pas palpitant? Des r’mous dans la gelée de groseilles. Y’a aussi une interview de l’auteur, pour expliquer le pourquoi du comment du chose, comment Safon usine pour créer les personnages et les histoires... Les personnages, parlons-en! Un index permet de s’y retrouver, de voir la petite famille à laquelle vous allez vous habituer, à force d’à force. Et puis, l’historique (et, plus appétissant encore, la recette) du Nirvana Ambré. Faites gaffe de pas trop en écluser, c’est du sévère, hein, le Nirvana Ambré. Et puis y’a quoi, encore? Je sais plus, tiens, z’avez qu’à l'acheter, quoi, enfin! Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d’une couche d’ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino! En co-édition avec Éditions AO

ActuaLitté

histoire faits de societe, temoignages contemporains, actualite

So british !

"À l'âge de neuf ans, je suis tombée amoureuse de la langue anglaise. J'écoutais la BBC sans comprendre, comme on écoute une musique. Puis j'ai aimé l'Angleterre, le pays et ses écrivains... " Au Monde, l'anglomanie de Florence Noiville est connue. Elle est toujours volontaire pour franchir les trente-sept kilomètres qui séparent Calais de Douvres. Au fil du temps, elle a ainsi rencontré la plupart des écrivains qui comptent de l'autre côté du "Channel". Avec certains, des liens privilégiés se sont tissés. Autour de la littérature bien sûr, mais pas seulement: "J'ai parlé de peinture avec William Boyd, de cuisine avec Julian Barnes. J'ai plaisanté avec David Lodge au sujet de la France, joué à cache-cache avec Ian McEwan et recueilli la dernière interview, à Berne, de John le Carré... " Le tout a fini par constituer une galerie de portraits intimes, décalés, non conventionnels. Ce sont vingt-trois d'entre eux qui sont réunis ici. Tous ont paru dans Le Monde des livres entre 1997 et 2013. Par petites touches, ils composent un tableau vivant et coloré de la littérature d'Outre-Manche – celle qui est en train de s'écrire. Stefan Zweig avait beau dire que "la véritable Angleterre, c'est Shakespeare", qu'avant lui tout n'est que "préparation" et qu'après lui il n'y a plus que "contrefaçon boiteuse", ce qui se dégage de ces textes, au contraire, c'est la vitalité extraordinaire du roman anglais où se mêlent, depuis quelques décennies, la prose la plus classiquement "british" et le souffle régénérateur venu de l'ancien Empire. Ce qui se publie à Londres aujourd'hui? Une littérature globale, souvent au meilleur sens du terme.

10/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté