Recherche

hornby

Extraits

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

La famille fang

M. et Mme Fang appellent ça de l'art, leurs enfants appellent ça de l'inconséquence. Entraînés malgré eux dans les performances et autres happenings de Caleb et Camille Fang, leurs parents, dont l'ambition est de faire de leur propre vie une œuvre d'art, Annie – surnommée " Enfant A " – et Buster – " Enfant B " –, n'ont jamais connu les joies de la normalité. Arrivés à l'âge adulte, ils comprennent que le chaos dans lequel ils ont grandi les a rendus pour le moins inadaptés à la société et au monde réel. Tandis qu'ils essaient tant bien que mal de réaliser leurs projets personnels et de trouver une forme d'équilibre, ils sont, une fois, de plus happés par la folie créatrice des deux artistes, qui, pour couronner leur carrière, ont imaginé une mise en scène dépassant de loin toutes les précédentes. Dans cette comédie tour à tour grinçante et émouvante, Kevin Wilson brosse un tableau au vitriol du milieu de l'art doublé d'une réflexion amère sur les effets qu'ont les ambitions démesurées des parents sur leurs enfants. " Intelligent, original et poignant. Mon coup de cœur cette année! " Nick Hornby

02/2013

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Idiopathie ; un roman d'amour, de narcissisme et de vaches en souffrance

Cynique à souhait, Katherine n’aime rien ni personne. La trentaine à Norwich, célibataire hormis quelques aventures désastreuses, elle a décidé de tirer un trait sur le bonheur en général. De son côté, Daniel, son ex, a tout pour être heureux: une jolie compagne, une maison confortable, une brillante carrière. Mais depuis quelques temps, bien que l’honnêteté ne soit pas son fort, il ne peut s’empêcher d’y regarder de plus près. Et sincèrement, tout est trop beau pour ne pas être faux. Quand Nathan, qui fut leur ami commun, ressurgit après un an et demi d’absence, il provoque les retrouvailles forcées de ce ménage à trois explosif. Lorsque rancœur, déception et culpabilité sont réunies autour d’une bière, il faut s’attendre au pire. Comédie anglaise par excellence, Idiopathie dresse le portrait impitoyable d’une génération consumée par le narcissisme, sur fond de monde qui déraille. Que faire lorsqu’on a tout mais que rien ne suffit, et que rien ne va plus? Tandis que les vaches d’Angleterre succombent à une étrange épidémie dont les symptômes en disent long sur le vague à l’âme de l’époque, il est peut-être temps de grandir. Sam Byers est né en 1979. Il vit à Norwich, dans le Norfolk. Idiopathie est son premier roman. Nicolas Richard a traduit plus de cinquante auteurs dont Thomas Pynchon, Richard Powers, Philip K. Dick, Nick Hornby, Woody Allen, Art Spiegelman, Hunter S. Thompson, Richard Brautigan, James Crumley et, pour le cinéma, Quentin Tarantino. Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Nicolas Richard

08/2013

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Idiopathie ; un roman d'amour, de narcissisme et de vaches en souffrance

Cynique à souhait, Katherine n’aime rien ni personne. La trentaine à Norwich, célibataire hormis quelques aventures désastreuses, elle a décidé de tirer un trait sur le bonheur en général. De son côté, Daniel, son ex, a tout pour être heureux: une jolie compagne, une maison confortable, une brillante carrière. Mais depuis quelques temps, bien que l’honnêteté ne soit pas son fort, il ne peut s’empêcher d’y regarder de plus près. Et sincèrement, tout est trop beau pour ne pas être faux. Quand Nathan, qui fut leur ami commun, ressurgit après un an et demi d’absence, il provoque les retrouvailles forcées de ce ménage à trois explosif. Lorsque rancœur, déception et culpabilité sont réunies autour d’une bière, il faut s’attendre au pire. Comédie anglaise par excellence, Idiopathie dresse le portrait impitoyable d’une génération consumée par le narcissisme, sur fond de monde qui déraille. Que faire lorsqu’on a tout mais que rien ne suffit, et que rien ne va plus? Tandis que les vaches d’Angleterre succombent à une étrange épidémie dont les symptômes en disent long sur le vague à l’âme de l’époque, il est peut-être temps de grandir. Sam Byers est né en 1979. Il vit à Norwich, dans le Norfolk. Idiopathie est son premier roman. Nicolas Richard a traduit plus de cinquante auteurs dont Thomas Pynchon, Richard Powers, Philip K. Dick, Nick Hornby, Woody Allen, Art Spiegelman, Hunter S. Thompson, Richard Brautigan, James Crumley et, pour le cinéma, Quentin Tarantino. Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Nicolas Richard

08/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté