Recherche

france télévisions

Extraits

ActuaLitté

Polars & Thrillers

La bête en cage

Changer de vie... à quel prix ?

Samuel, éleveur laitier du Jura, accumule les dettes. Sa seule échappatoire : s'associer avec son oncle et son cousin qui font passer de la drogue de la Suisse à la France pour le compte d'un réseau de trafiquants kosovars.

Mais le soir d'une importante livraison, rien ne se passe comme prévu : le cousin n'arrivera jamais jusqu'à la ferme de Samuel. Lancés à sa recherche dans la montagne enneigée, l'agriculteur et son oncle le découvrent mort au volant de sa voiture précipitée dans un ravin. Et le chargement de drogue s'est volatilisé...

Quelqu'un a mis la main sur le pactole. Il va falloir rendre des comptes. Et retrouver le coupable de ce vol improbable. La paisible vallée engourdie par le froid polaire va bientôt s’embraser.

 

Né en 1981 à Pontarlier, Nicolas Leclerc a quitté les montagnes du Haut-Doubs pour étudier l'audiovisuel et le cinéma. Il travaille aujourd'hui pour la télévision. Après Le Manteau de neige, premier roman très remarqué, il revient avec un thriller très différent mais toujours situé dans le Jura.

01/2021

ActuaLitté

musique

Génération Balavoine

Daniel Balavoine est vivant. Malgré sa disparition tragique, le 14 janvier 1986, il est porteur d'une ouvre dont l'influence perdure encore aujourd'hui. Didier Varrod, qui l'a beaucoup côtoyé, apporte un nouvel éclairage sur la vie de ce personnage aux multiples facettes : un chanteur qui voulait absolument être reconnu, un citoyen engagé qui s'emportait pour ce qui lui importait, un amoureux de la vie qui voulait vivre vite « pour ne rien regretter ».
Fasciné par l'artiste, Didier Varrod brosse un portrait original, nourri de témoignages inédits de ses proches, de ceux qui l'ont connu, mais aussi d'autres, plus jeunes, comme Cali, Christine & the Queens, Soprano ou Orelsan, qui, profondément marqués par ses chansons, font partie de la génération Balavoine. Un livre-événement à l'occasion des trente ans de la mort de Daniel Balavoine. Didier Varrod est journaliste, auteur de livres sur la chanson française et de grands portraits pour la télévision.
Directeur artistique et de la musique sur France Inter, il y produit également de nombreuses émissions.

01/2016

ActuaLitté

Non classé

Histoire du manga

Apparu à la fin du XIXe siècle, en s’inspirant des caricatures à la mode occidentale, le manga, forme d’expression artistique en perpétuel renouvellement, est aujourd’hui un genre majeur, protéiforme et dynamique. En se démarquant du reste de la production graphique mondiale, le manga est devenu une véritable industrie qui vend des magazines et séries par dizaines de millions d’exemplaires et représente, au Japon, un marché de plus de 3 milliards d’euros. Puits de scénarios pour la télévision et le cinéma, vivier de mascottes lucratives, il est l’un des plus efficaces ambassadeurs de la culture nippone en France. Créé dans une société singulière et énigmatique, cet univers narratif réfléchit l’évolution du pays dans lequel il s’est développé: moyen de consolation durant la récession d’avant-guerre, le manga se fit le héraut de la contestation dans les années soixante et un médiateur du féminisme dix ans plus tard. D’Astro Boy à Akira, le manga transforme les robots en gentils humains ou les hommes en terribles machines, rêve le meilleur d’une nation ambitieuse et solidaire, ou anticipe le pire d’une société décadente et belliqueuse. Mais au-delà, et c’est ce que montre Karyn Poupée à travers cet essai subtil où se conjuguent l’histoire, l’art et la sociologie du Japon, la portée du manga est universelle. Se faisant laboratoire de l’existence, il renvoie à chacun d’entre nous une image de lui-même et de l’humanité à laquelle il appartient.

ActuaLitté

Non classé

Le Nouveau Candide

On les avait quittés il y a deux cent cinquante ans sur lesbords du Bosphore où ils cultivaient paisiblement leur jardin. Chassés de Turquie par la montée de l’intégrisme, la hausse des impôts et la mévente des fruits confits, Candide, Cunégonde, Cacambo, la vieille, Pangloss et Martin embarquent pour la France. Ils y font connaissance avec les aéroports, les prisons, les énarques, les intellectuels, la Cour, l’action humanitaire, les organismes caritatifs, les syndicats, l’ANPE, la télévision, les élus locaux… C’est l’occasion, pour eux et pour le lecteur, d’un périple à travers les privilèges, les injustices, la corruption, l’hypocrisie, la sottise, le conformisme, les combines, bref, la société de notre temps. Voyage en Absurdie, ce roman pamphlétaire où l’on retrouve la plume acérée de Dominique Jamet est aussi un remède efficace contre la morosité. Voltaire, trois cents ans et toutes ses dents, ne s’y sentirait pas dépaysé…

ActuaLitté

humour grand format

Dérapages incontrolables ; Dr House et Mr Wilde

DEUX GENIES COMIQUES: Hugh LAURIE et Stephen FRY Pour la première fois en français, des sketchs inédits de Hugh LAURIE et de STEPHEN FRY, deux esprits comiques parmi les plus brillants de leur génération. Ils ont écrit ces textes pour la série A Bit of Fry and Laurie, un duo comique qui fut l'un des plus grands succès de leurs carrières, ayant triomphé pendant 7 ans à la BBC au début des années 1990. Plus célèbres en France sans doute pour d’autres de leurs rôles tels que le très populaire Dr House pour Hugh Laurie, ou, pour Stephen Fry, Oscar Wilde ou ses rôles dans Le Hobbit: La désolation de Smaug ou Sherlock Holmes: Jeu d'ombres, ils se sont surtout fait connaître à leurs débuts en Angleterre pour leur grands talents comiques. Ce livre ouvre au public français les portes de leur univers personnel, inattendu et décapant, et dévoile des facettes inconnues de ces deux esprits fins et comédiens très doués. Avec un humour loufoque et décalé ils nous embarquent dans un périple aux limites de l’absurde, où l’on croise des mendiants philosophes, de faux policiers et de vrais criminels, des critiques imbuvables, des serveurs de restaurant qui proposent de découper la volaille vivante à même l'assiette, des publicitaires chargés d'une campagne de promotion du fascisme: un univers fantasque où l'insolite règne en maître et le fou rire est la règle du jeu. Stephen Fry, personnalité très en vue de la télévision anglaise, est par ailleurs l'auteur de plusieurs romans à l'humour mordant, dont quatre sont traduits en français, et de deux tomes d'autobiographie, best-sellers en Angleterre. Hugh Laurie, quant à lui, a connu un grand succès en librairie avec un thriller best-seller, Tout est sous contrôle, avant de sortir aussi, plus récemment, deux albums solo en 2011 et 2013, Let Them Talk et Didn't It Rain, plébiscités par le public. Des extraits de la série originale, "A Bit of Fry and Laurie" peuvent être vus sur You Tube. Leur actualité cinéma et télévisuelle est riche: Stephen Fry vient de jouer le rôle du premier ministre britannique dans de nouveaux épisodes de la série 24 Heures chrono, diffusée en France à l'automne 2014, et Hugh Laurie tourne actuellement un film avec Georges Clooney, Tomorrowland, qui sortira sur les écrans au printemps 2015, son premier grand rôle depuis l'arrêt de la série Dr House. Le duo Clooney-Laurie est très attendu. Sauront-ils trouver la même alchimie que le duo Fry et Laurie, équipe magique qui fait rire le monde entier depuis plus de vingt-cinq ans... ?

ActuaLitté

cinema, television, audiovisuel, presse, medias

Je crois me souvenir... 60 ans de journalisme

Bénéficiaire du plus long parcours professionnel à une époque où les danseurs prennent leur retraite à 38 ans et les cheminots à 55, Philippe Bouvard, journaliste multimédia, raconte les coulisses d’un métier-passion qu’il exerce toujours. Pour les besoins de 30 000 articles, 6 000 émissions de télévision et 18 000 émissions de radio, il a rencontré durant six décennies les principales vedettes de la politique, des lettres, des arts et des sports. Chargé d’évoquer la carrière des autres, il n’avait jamais évoqué son itinéraire personnel qui l’a mené d’un poste de garçon de courses au Figaro à la direction de France-Soir et qui, entre éditoriaux et chroniques ainsi que la publication d’une cinquantaine de livres, lui a permis d’inventer « Le Théâtre de Bouvard » et « Les Grosses Têtes ».

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté