Recherche

critiques littéraires

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Polars & thrillers

Surface

Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. Là-bas, personne ne veut de son enquête. Engagé dans l'humanitaire durant la guerre en ex-Yougoslavie, puis capitaine de police à la section Enquête et Recherche de la police judiciaire du 93 pendant dix-huit ans, Olivier Norek est l'auteur de la trilogie du capitaine Coste (Code 93, Territoires et Surtensions) et du bouleversant roman social Entre deux mondes, largement salués par la critique, lauréats de nombreux prix littéraires et traduits dans près de dix pays. Avec Surface (Prix Maison de la Presse, Prix Relay, Prix Babelio-Polar et Prix de l'Embouchure), il nous entraîne dans une enquête aussi déroutante que dangereuse. Un retour aux sources du polar, brutal, terriblement humain, et un suspense à couper le souffle. Tous ses ouvrages ont paru chez Michel Lafon et sont repris chez Pocket.

04/2019

ActuaLitté

Littérature

La Maison

Du Nana de Zola au King Kong théorie de Virginie Despentes, la prostituée est, depuis toujours, une figure littéraire. Pour autant, lorsqu'un matin d'été Emma Becker est entrée dans mon bureau, je suis restée sans voix. J'avais passé la nuit précédente avec le manuscrit de La Maison et j'étais encore sous l'emprise du texte et de ce monde interdit au coeur duquel elle m'avait entraînée, de chambre en chambre, d'une fille à l'autre. La précision de son écriture sans l'once d'une afféterie, l'intelligence de ses silences, la force addictive de ce que je savais déjà être un grand livre sur la puissance des femmes et l'abyssale solitude des hommes ne m'avaient pas préparée à rencontrer un auteur si jeune. Je contemplais sa silhouette adolescente, son visage de madone qui absorbait la lumière pendant qu'elle répondait sérieusement à mes questions. Trois ans auparavant, après avoir publié deux livres salués par la critique, Emma Becker avait donc rejoint une maison close berlinoise pour écrire - de l'intérieur, à l'intérieur - la singularité de son expérience, sa vérité. L'aventure devait durer une année, elle y resta deux ans et demi. Pourquoi?? "?Parce que j'y étais bien. Si la Maison n'avait pas fermé peut-être y serais-je encore...?" répondit-elle tranquillement. Au-delà des polémiques féministes que La Maison transformera en matière inflammable, Emma Becker s'imposa alors à moi comme l'incarnation même de la liberté sereine. Anna Pavlowitch

08/2019

ActuaLitté

Non classé

La massaia ; naissance et mort de la fée du foyer

Voici une petite fille qui a décidé de ne rien faire comme tout le monde. Elle a choisi de vivre... dans une malle. Oubliée de sa famille et de la société, entièrement absorbée par ses questionnements sur le sens de l'existence, elle ignore les devoirs qui incombent à toute femme. Car, sous l'Italie fasciste – où l'on devine que se situe le roman –, les femmes sont assignées au mariage et à leur foyer : " Des enfants, des enfants ! " assénait Mussolini.
Sale, repoussante, cette étrange créature fait le désespoir de sa mère. Jusqu'au jour où elle cède à ses suppliques : adolescente, elle sort de la malle.
Dans une riche propriété, la jeune fille mariée, entourée de domestiques, semble renoncer à ses idéaux, et tente à tout prix de devenir une parfaite maîtresse de maison : une Massaia.

À l'instar de son héroïne, Paola Masino (1908-1989) fut une femme moderne et émancipée, très critique à l'égard des valeurs réactionnaires du fascisme. Intellectuelle d'avant-garde, figure des cercles artistiques et littéraires du XXe siècle, elle fit scandale dans son pays par sa liaison avec l'écrivain Massimo Bontempelli, séparé de son épouse et de trente ans son aîné. Francophile, elle fut aussi la traductrice en Italie de Barbey d'Aurevilly, Balzac ou Stendhal.

Traduit de l'italien par Marilène Raiola

08/2018

ActuaLitté

Non classé

Entre deux mondes

Engagé dans l'humanitaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, puis lieutenant à la section Enquête et Recherche de la police judiciaire du 93 depuis dix-huit ans, Olivier Norek est l'auteur de trois romans largement salués par la critique et traduits dans plusieurs pays, ainsi que le lauréat de nombreux prix littéraires. Après Code 93, Territoires et Surtensions, il nous invite dans un monde Entre deux mondes que nul ne peut imaginer, où se rencontrent deux inspecteurs que tout semble opposer et qui devront unir leurs forces pour sauver un enfant.

10/2017

ActuaLitté

gauche (science politique)

La gauche devant l'histoire

Depuis le choc du 21 avril 2002, la gauche en général et les socialistes en particulier s’avèrent de moins en moins capables d’exister politiquement. En témoignent aujourd’hui leur impuissance face au pouvoir de Nicolas Sarkozy et leur désarroi devant la montée d’une gauche radicale. Pourtant, leur histoire nous enseigne l’importance des combats démocratiques qui furent menés depuis la fin du XIXe siècle et leur contribution décisive à l’avènement des libertés modernes. L’étude de ces engagements oblige à regarder bien au-delà des récits conventionnels et à saisir la pensée critique de l’histoire et de la politique qui émergea des luttes civiques. Retrouver ces héritages cachés, c’est reconquérir la conscience politique qui manque à la gauche française. Et comprendre la valeur de l’histoire politique. Vincent Duclert, professeur agrégé à l’École des hautes études en sciences sociales, travaille sur l’histoire de la démocratie contemporaine. Il a consacré une biographie monumentale à Alfred Dreyfus (Fayard) et codirigé le Dictionnaire critique de la République (Flammarion). Il a publié au Seuil, en 2008, La France, une identité démocratique. Les textes fondateurs. NB: L'OURS, mensuel socialiste de critique littéraire culturelle artistique, consacre un dossier spécial au livre de Vincent Duclert, dans son numéro 388, en vente le 11 mai.

ActuaLitté

Non classé

Hugo journaliste ; articles et chroniques

Figure tutélaire et conscience éclairée de son temps, Victor Hugo fut de toutes les luttes. La première d’entre elles? La liberté de la presse. Dès 1819, il fonde Le Conservateur littéraire, qu’il rédige avec ses frères et plusieurs jeunes écrivains romantiques. Il y critique les dernières parutions ou y éreinte de mauvais dramaturges. Sa plume est allègre et audacieuse: il va jusqu’à encourager un Lamartine de douze ans son aîné! Ses convictions, il les exprima d’abord dans la presse. Devenu républicain, il stimulera sans relâche la création de nouvelles feuilles et soutiendra les journalistes opprimés. La présente anthologie entend mettre à l’honneur l’oeuvre de Hugo journaliste. Celle-ci est marquée par d’importants combats – pour la justice, contre la peine de mort… –, et par d’autres qui montrent parfois un grand homme soucieux de l’image qu’il destine à la postérité. Si Hugo prit quelquefois ses distances avec le journalisme, qu’il estime trop rivé aux faits, il comprit très vite l’importance du phénomène journalistique, qu’il a vu naître et s’amplifier. Pour lui, la mission de la presse n’est rien de moins qu’une mission civilisatrice. Contre l’anecdotique, il veut restaurer la primauté de l’Idée. Une leçon de journalisme.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté