Recherche

connaissance partager

Extraits

ActuaLitté

Littérature

L'arbre d'obéissance

Dans la Syrie du 4e siècle, un homme, Syméon, décide de quitter son monastère et de vivre une expérience de solitude et d'ascétisme plus radicale encore. Il s'installe nuit et jour, dans le désert, au sommet d'une colonne de pierre pour prier et jeûner, devenant ainsi le premier stylite de l'histoire. Un autre homme, Théodoret, entreprend de retracer cette existence, partagé entre admira- tion, trouble et jalousie. Lui-même décide tout jeune de quitter sa famille pour rejoindre un monas- tère. Il connaît ainsi toute une série d'aventures étranges et burlesques. Il y fait la connaissance de Syméon et décidera de raconter sa vie après avoir suivi ses pérégrinations dans le désert jusqu'à sa colonne. A travers l'histoire de Syméon, Théodoret raconte aussi la sienne, celle d'un ascète qui a échoué, mais surtout celle d'une vocation d'écrivain. Deux récits de vie s'entrecroisent avec ces destins hors du commun. Joël Baqué endosse les habits de Théodoret. Il raconte à sa façon, et à la première personne, avec humour et fascination, cette quête folle d'idéal et de solitude, jusqu'à la destruction de soi. Une énigme contemporaine, autant sur le don de soi et le désir mystique que sur l'écriture et la volonté de témoigner de la vie des autres. C’est ainsi, la vie des hommes n’est pas un cours d’eau, elle coule vers le bas puis sans prévenir se prend à couler vers le haut.

08/2019

ActuaLitté

internet

L'économie immatérielle ; industries et marchés d'expériences

Ŕ chaque instant sur Google et autres moteurs de recherche s'inscrivent des milliers de requętes et, avec elles, des milliers de marchés. Pas un jour oů n'apparaissent un produit, un service fondé sur le codage, le traitement, la circulation de l'information. Pour chaque mot demandé, des entreprises paient afin d'ętre vues et de vendre. Les mots sont au cur de l'économie: ils organisent la division du travail, les échanges, les moyens de production. Cette économie qu'on appelle numérique, de l'information, de la connaissance ou de la communication s'exprime désormais dans une écriture minimale et dématérialisée: le code {0, 1}. La dématérialisation de l'écriture et sa circulation mondiale instantanée bouleversent nos représentations de l'économie. Comment percevoir et formaliser une économie immatérielle, sachant que les discours économiques dont nous héritons se sont élaborés ŕ partir d'une physiologie de la marchandise, chose matérielle et tangible? Loin d'occulter la production et les échanges physiques ou de les cantonner ŕ certaines régions du globe, l'économie immatérielle montre qu'ils ne progressent, ne s'étendent et ne se régulent qu'au prix de flux croissants d'informations. Mots, images, réseaux de significations sont les nouveaux leviers de la rationalisation des ressources, des échanges et, surtout, de la coordination des individus par incitations et partage d'expériences. L'économie immatérielle ouvre l'čre des industries et des marchés d'expériences.

ActuaLitté

histoire essais

Rois et reines de France

96 cartes illustrées pour redécouvrir les plus grands moments de l'histoire de France : vous saurez tout sur Dagobert, Saint Louis, Catherine de Médicis ou encore Louis XIV.Instructives, ludiques, décoratives, ces cartes sont à partager par toute la famille ! Un quiz pour tester ses connaissances, Des cartes découvertes pour toute la famille. En cadeau :Un CD-ROM interactif avec fonds d'écran, cartes à personnaliser et jeux (puzzle et memory)

ActuaLitté

Non classé

Du sang sur les docks - Illustré

 Comme dans un bon vieux Maigret... Prenez le temps que les choses se mettent en place, et ensuite... ça barde ! L'action se déroule dans un port de l'Ouest de la France. Le Héros, Bernard Balzac, est venu se reposer et peindre dans sa ville natale. Malgré lui, il est happé dans les méandres d'une enquête policière dont les indices ramènent sans cesse vers son petit monde...
Il va devoir côtoyer le pire, la misère, la drogue ; il va plonger au fond de secrets qu'il aurait souhaité toujours ignorer.
Il sera obligé de participer aux investigations, et grâce à ses connaissances artistiques dénouera une intrigue sordide.
Les personnages sont sombres et l'humour du héros renverse parfois cette tendance, mais il reste seul.
Du sang sur les docks est un roman noir social, car on y explore les bas-fonds, la société est dépeinte avec lucidité même si la fiction y conserve toute sa place.
Bernard Coat L. est scénariste. Il nous montre Brest, la ville de son enfance sous des angles que seul un homme d'image pouvait voir. Le regard tour à tour amusé et perplexe qu'il jette sur le monde reste celui d'un homme que la vie n'a pas encore vieilli. Le personnage de Bernard Balzac est déjà entraîné vers de nouvelles aventures, que l'auteur vous fera partager.

ActuaLitté

sciences de la vie et de la terre, botanique, ecologie

Le chercheur et la souris

L’histoire des relations entre l’homme et l’animal est faite de cruauté, de fascination, d’asservissement, de vie partagée et parfois d’amour fou. Une ambiguïté particulièrement troublante pour les chercheurs en biologie qui peuvent, tout en aimant les animaux, les utiliser pour faire progresser les connaissances scientifiques et médicales. Françoise Tristani-Potteaux raconte le parcours de Georges Chapouthier, neurobiologiste et philosophe qui a vécu cette difficile contradiction. Elle revisite son oeuvre, analyse les événements, les interrogations et les désarrois qui l’ont conduit à devenir, tout en poursuivant une brillante carrière scientifique, un militant des droits de l’animal. Entre récits d’enfance, souvenirs furtifs, rencontres amicales et découvertes étonnantes sur la mémoire et l’anxiété, ce récit vivant et accessible permet d’entrer dans les coulisses de l’aventure scientifique. Et de suivre le parcours intellectuel d’un chercheur qui, depuis sa passion pour les ours en peluche jusqu’au travail mené avec ses souris de laboratoire, en passant par une longue amitié avec des chimpanzés, nous fait partager sa réflexion sur l’injuste statut de l’animal et sur son destin, indissociable du nôtre.

11/2013

ActuaLitté

litterature francaise romans regionaux

Des fleurs à l'encre violette

L'installation de l'école de la République vécue par une lignée d'instituteurs dans les Vosges. " Il aimait cette clameur de réponses dans sa classe, cet élan des voix de jeunes garçons unies en une seule voix, un élan vers la connaissance qu'il était fier et heureux de partager avec eux. Il éprouvait une vraie jouissance à susciter le plaisir de la découverte chez les enfants, se souvenait, chaque jour, à chaque heure de classe, de ces paroles que Monsieur Abel Marichal, directeur de l'Ecole normale, répétait souvent à ses futurs instituteurs: " N'oubliez jamais que vous ne serez pas un vase plein destiné à remplir des vases vides! " Il en avait fait, désormais, le moteur de sa vocation de maître d'école. " Deux familles que rien ne prédisposait à se rencontrer – l'une notable et traditionaliste, l'autre modeste et progressiste – s'unissent bon gré mal gré par le mariage de leurs enfants Rose-Victoire Dieudonné et Aimé Delhuis. Les deux fils du couple, Victor et Clément, suivront deux trajectoires et deux engagements différents. Dans la lignée des Dieudonné, Victor épouse une aristocrate et affiche un certain mépris à l'égard des siens tandis que Clément entre à l'Ecole normale d'instituteurs où, comme tous ses condisciples, il étudiera le violon. Gazé en 1915, il est évacué à Vittel où il rencontre sa future femme, Mathilde, normalienne elle aussi. Ensemble, ils prennent, dès la fin de la guerre, leurs fonctions et s'engagent avec passion pour la laïcité et l'éducation. Clément, les poumons rongés par l'ypérite, mourra en léguant à son jeune fils son amour de l'enseignement, de la musique et l'engagement dans la franc-maçonnerie que lui a transmis le maître luthier avec qui il avait entrepris la fabrication de son propre violon.

01/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté