Recherche

compte éditeur

Extraits

ActuaLitté

Littérature

L'amour à la page

Franck Thomas est le plus grand écrivain vivant... sauf que personne ne s'en rend compte ! À commencer par son éditeur, qui refuse son nouveau manuscrit, celui qui devait lui apporter (enfin ! ) le succès tant mérité... Aujourd'hui, plus personne ne lit et tout le monde veut écrire. Franck, après avoir publié un premier roman qui n'a pas connu de succès, se fait virer par son éditeur. Convaincu que son génie va être reconnu sous peu, il fait le tour de toutes les maisons d'édition de la place de Paris. Après quelques échecs humiliants, il se retrouve à devoir écrire une histoire pour une illustratrice jeunesse. La collaboration avec la jeune femme est houleuse. Débute alors pour le romancier une quête a travers la jungle éditoriale, où cette rencontre forcée va réveiller les fantômes du passe, mettre son ego a l'épreuve et le poussera découvrir le véritable sens de l'écriture... Mais Franck se console en pensant à tous les grands génies qui ont souffert avant d'être reconnus ! Parallèlement à cette mission, il intrigue, à droite à gauche, espérant percer. Au risque de blesser ladite jeune illustratrice, pour laquelle il commence à avoir un tendre attachement... Franck Thomas est né en 1982. Il est auteur et consultant en scénario pour la télévision et le cinéma.

01/2020

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Le figuier

Aux premières pages, un atelier d'imprimerie, dans une ruelle proche de la Seine. Un homme y travaille, solitaire. Il édite de la poésie. Il en traduit, des langues les plus diverses. Il en écrit: poète amoureux de son labeur, des mots qu'il compose, qui fait "couler du soleil dans le plomb". Dans son passé, des images d'Europe buissonnière, de Grand Nord, de guerre d'Espagne. Et bien d'autres: comment les démêler? Autour de lui, d'autres vies, tournées vers l'avenir. Ce livre commence en 1957, sur fond de guerre d'Algérie, et s'achève dix ans plus tard en Amérique centrale. François Maspero, qui fut ces années-là libraire, éditeur et directeur de la revue Partisans, aurait pu rédiger la chronique d'un acteur et d'un témoin. Pourtant, ce n'est pas une autobiographie de plus. Certes, l'auteur y parle de ce qu'il a vécu et partagé. Mais son roman est avant tout un travail d'écrivain. Pas de jugements, de bilans, de portraits à clef ou de règlements de comptes. Ce qui importe pour lui, c'est de dire sa tendresse physique pour des êtres, leurs gestes, leurs idées, leurs rêves. De dire le goût qui lui est resté de choses, de paysages, de lumières. De retrouver un sourire, de revivre sans en rien renier une joie ou un refus. De tisser, en conteur, sur cette trame première, une histoire qui se noue lentement jusqu'à la rupture finale. Et de chercher simplement, comme il l'a déjà fait dans Le Sourire du Chat, le sens de certains mots: ce sens, usé ou perdu, au lecteur de le retrouver avec lui, au détour d'une page.

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

Le motif du rameau et autres liens invisibles

Maman Reinhold, ex-cascadeuse convertie en protectrice de l'innocent et dangereux Leonard ; Ben Ambauen, écrivain et chasseur de lièvres ; la fille d'un marchand de vaisselle transformée en héroïne de conte ; Ennry Pinkas, juriste dont la petite taille cache une imprévisible folie ; un extravagant éditeur qui se croit " sans imagination " ; la ville de Bergue et Tokyo la mégalopole : le lien entre ces personnages et ces lieux s'appelle Ania.
Ania, fille adoptée, élève forcée du Foyer des enfants spéciaux, est devenue l'épouse d'Ennry. Elle incarne ici l'amour absolu, mais aussi l'incroyable aptitude qu'ont certains êtres à supporter les vicissitudes de leur destin. Ce roman à l'écriture musicale et ardente est un éloge à la force de l'imagination. " J'essaie de me relever, mais je suis fatiguée d'entendre la réalité et le rêve penchés sur moi à plaider chacun pour son compte, en japonais ! " Mais voici que le hasard saute dans l'histoire...

03/2010

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté