Recherche

chasse infinie

Extraits

ActuaLitté

sociologie faits de societe, temoignages contemporains, actualite, biographies

Vivez !

"Nous sommes des êtres ambivalents.
Nous avons beaucoup de choses lourdes et dangereuses en nous, mais nous en avons aussi d'autres plus généreuses et progressistes. C'est en essayant d'harmoniser les unes et les autres qu'il est possible, me semble-t-il, de parcourir le chemin de notre vie, en étant fiers de ce que nous sommes et de ce que nous pouvons faire." Après une vie de résistant et de militant pour la paix, Stéphane Hessel a entamé une seconde existence d'écrivain, avec notamment Indignez-vous ! (Indigène Editions, 2010) qui connaît un succès international.

Un matin de mars 2011, Edouard de Hennezel et Patrice van Eersel se rendent chez Stéphane Hessel, jeune homme de quatre-vingt treize ans qu'on ne présente plus. Ils souhaitent lui parler de spiritualité, mais la curiosité infinie de Stéphane Hessel fait naître un dialogue beaucoup plus profond, autour de l'amour, de l'âge, du respect de l'autre. Stéphane Hessel a une foi inextinguible en l'être humain, et cela se ressent dans ces entretiens pleins de poésie. Il parle de l'importance de l'amour et de la passion dans la vie de tous. De la responsabilité de chacun de chasser la haine pour mieux chercher des solutions aux problèmes. De la nécessité d'accepter son vieillissement et la mort "avec gourmandise" comme il le fait lui-même. Un petit traité de vie où Stéphane Hessel nous livre aussi les poèmes qui ont rythmé sa vie, d'Edgar Poe à Baudelaire ou encore François Villon. Le témoignage nourri d'optimisme et de philosophie d'un homme qui a su reconnaître la chance dans sa vie, et la saisir.

II nous offre dans Vivez I une réflexion profonde sur l'amour, la vie, la mort, la spiritualité, l'âge, le respect de l'autre, suivie des poèmes qui ont rythmé et illuminé sa vie.

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

L'homme qui souriait

Une chaise au milieu de la route, dans le brouillard. Et sur cette chaise, un mannequin de taille humaine. Le vieil avocat Gustaf Torstensson freine brutalement, sort de sa voiture. Ce sera son dernier geste d'homme vivant. Pendant ce temps, le commissaire Kurt Wallander erre sur les plages infinies de l'île danoise de Jylland. Il est venu là pour prendre une décision: quitter définitivement la police. C'est alors qu'une vieille connaissance, l'avocat Sten Torstensson, fait irruption dans sa retraite de vent et de dunes. Son père est mort sur une route aux environs d'Ystad ; il refuse de croire à la thèse de l'accident. Wallander, lui, refuse de l'aider. Mais le jour où il retourne au commissariat pour signer enfin sa lettre de démission, il apprend l'assassinat de Sten Torstensson. Wallander déchire sa lettre. Dans la traque qui s'engage alors, il découvre un réseau criminel d'une nature effrayante. Derrière, tirant les ficelles, se profile un homme singulier. Un homme élégant et sûr de lui, habitué à ce qu'on lui obéisse. Un homme qui sourit toujours.

02/2005

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté