Recherche

budget

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Tenir jusqu'à l'aube

« Et l’enfant ? Il dort, il dort. Que peut-il faire d’autre ? »

Une jeune mère célibataire s’occupe de son fils de deux ans. Du matin au soir, sans crèche, sans famille à proximité, sans budget pour une baby-sitter, ils vivent une relation fusionnelle. Pour échapper à l’étouffement, la mère s’autorise à fuguer certaines nuits. À quelques mètres de l’appartement d’abord, puis toujours un peu plus loin, toujours un peu plus tard, à la poursuite d’un semblant de légèreté.

Comme la chèvre de Monsieur Seguin, elle tire sur la corde, mais pour combien de temps encore ?

On retrouve, dans ce nouveau livre, l’écriture vive et le regard aiguisé de Carole Fives, fine portraitiste de la famille contemporaine. Après C’est dimanche et je n’y suis pour rien et Une femme au téléphone parus dans la collection « L’Arbalète », Tenir jusqu’à l’aube est son quatrième roman.

08/2018

ActuaLitté

Non classé

L'heure de vérité

Pour le monde politique, l’heure de vérité, c’est lorsque se ferment les portes des palais de la République et lorsque les caméras s’arrêtent de tourner. Rien n’est vrai, mais tout n’est pas faux. Alexandre Caligny, député du Morbihan, a disparu en mer. Un homme politique qui se volatilise à trois semaines d'élections majeures, ce n'est jamais neutre. Mais lorsqu’il s’agit d’un ancien ministre du Budget, grand espoir de son camp, les questions deviennent vite délicates. Alexandre a-t-il été victime d’un accident ? A-t-il souhaité disparaître ? L’a-t-on enlevé ? S’est-il suicidé ? L’a-t-on suicidé ? À travers les enquêtes, officielles et officieuses, qui sont conduites pour le retrouver, la personnalité et la carrière d’Alexandre Caligny apparaissent progressivement. Mais qui est véritablement cet homme politique séduisant ? Un courageux ministre lancé dans une croisade contre l’argent sale ? Un homme manipulé ? Un politicien cynique avide de pouvoir ? Un honnête homme luttant contre les tentations ? Hommes politiques, les auteurs dévoilent les dessous de la République.

03/2007

ActuaLitté

essais d'economie generale

Quelle fiscalité pour le XXIe siècle ?

De multiples scandales en lien avec les questions fiscales rythment l’actualité politique et sociale. Ces événements ne sont pourtant que la partie visible d’une crise financière majeure que les États membres de l’Union européenne traversent depuis quelques années. Le chômage de masse et l’exclusion sociale ne permettent plus d’accroître la fiscalité du travail. La détérioration de la redistributivité des modèles nationaux, la croissance des inégalités noircissent encore le tableau. Dans ce contexte, une réforme d’ensemble des systèmes fiscaux et de la gestion budgétaire des États est indispensable. Des économistes, experts de la question, mènent ici une réflexion éclairée.

ActuaLitté

economie faits de societe, temoignages contemporains, actualite, biographies

Made in Germany ; le "modèle allemand" au-delà des mythes

Que ne lit-on et n’entend-on pas en France sur le modèle allemand? On fait en particulier très régulièrement l’éloge de la rigueur budgétaire allemande, et de la capacité de nos voisins à accepter de lourds sacrifices pour restaurer la compétitivité de leur industrie. Or, explique Guillaume Duval, ce ne sont pas là les véritables raisons des succès actuels de l’économie allemande. Cette réussite est due surtout aux points forts traditionnels du pays: un système de relations sociales très structuré, un monde du travail où le diplôme ne fait pas tout, un pays où l’entreprise n’appartient pas aux actionnaires, une forte spécialisation dans les biens d’équipement et les technologies vertes, une longue tradition de décentralisation qui permet de disposer partout d’un capital financier, culturel, social, humain suffisant pour innover et entreprendre, etc. Au cours de la dernière décennie, le boom des pays émergents a permis à l’industrie allemande de profiter pleinement de ces atouts. Au contraire, la profonde remise en cause de l’État social, menée au début des années 2000 par le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder, a probablement fragilisé le modèle allemand: le développement spectaculaire de la pauvreté et des inégalités menace son avenir. On l’aura compris, ce qu’il faudrait copier ce sont plutôt les caractéristiques traditionnelles du modèle allemand que les réformes récentes qui y ont été apportées. Il n’est cependant jamais aisé de transposer les éléments d’un modèle national lié à une histoire particulière. Une meilleure compréhension de la société et de l’économie allemandes par les Français est en revanche indispensable pour réussir à imaginer ensemble un avenir pour l’Europe. Guillaume Duval est rédacteur en chef du mensuel Alternatives économiques. Ingénieur de formation, il a travaillé pendant plusieurs années dans l’industrie allemande. Il est l’auteur de Sommes-nous des paresseux? 30 autres questions sur la France et les Français (Le Seuil, 2008) et de La France d’après. Rebondir après la crise (Les Petits Matins, 2011).

ActuaLitté

economie faits de societe, temoignages contemporains, actualite, biographies

Jacques Généreux explique l'économie à tout le monde

« Je m’attacherai surtout à expliciter les clés de lecture, les codes de langage, les logiques et les modèles de pensée qui façonnent le discours des économistes, mais aussi de tous ceux qui vous parlent d’économie à la télévision, de ceux qui vous gouvernent ou qui sollicitent vos bulletins de vote. Je souhaite donc concentrer cet entretien sur le décryptage des raisonnements économiques courants et faire apparaître ce qui, dans l’état actuel des connaissances, est raisonnablement acceptable, passablement discutable ou parfaitement farfelu. »J. G. Sommaire1. L’économie moraleLa sagesse des anciens2. L’économie politiqueLes mercantilistes, les libéraux et les « classiques »3. Une science sociale et historiqueGenèse de l’approche marxiste4. Une science des choix rationnelsLes approches néoclassique et néolibérale5. L’économie de marché idéaleLa logique dominante ou l’« économie de l’offre »6. Les marchés et les prix dans l’économie réelleLe mythe de l’équilibre général7. Face aux crises, face au chômageLa logique keynésienne ou l’« économie de la demande »8. Budget, dette et déficitsLe débat sur la relance keynésienne9. Monnaie, inflation et taux d’intérêtLa politique monétaire et le rôle de la banque centrale10. La balance des paiements, le taux de change et l’euroLes marges de manœuvre des États face à la finance internationale11. Biens publics et biens privésLes défaillances du marché et le domaine réservé de l’État12. Homo oeconomicus, compétition et coopérationLes limites de la rationalité économique et de la concurrence13. Libre-échange, protectionnisme et capitalismeFaut-il se protéger contre la concurrence étrangère, ou contre le capitalisme? 14. La morale de cette histoireEn guise de conclusionJacques Généreux, professeur à Sciences Po., est l’un des économistes les plus lus en France. Ses manuels comme ses ouvrages d’initiation à l’économie sont tous des best sellers, plébiscités chaque année par des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et enseignants ( Introduction à l’économie, Les Vraies Lois de l’économie …). Il est aussi connu pour ses travaux qui mêlent philosophie, économie et anthropologie ( La Dissociété, L’Autre Société, La Grande Régression ) et ses essais politiques ( Manuel critique du parfait européen, Nous on peut! ).

05/2014

ActuaLitté

Non classé

Voleurs !

Thomas Fiera n’est pas du genre à courser les voleurs de pommes. Il serait plutôt tenté de leur faire la courte échelle, histoire d’emmerder le pandore et d’encourager l’artisanat. Mais si les voleurs s’industrialisent et se transforment en pillards sans scrupule ; si, drapés dans l’argument de la mondialisation, ils menacent de ruiner une entreprise et de faire connaître à ses salariés les joies délicates du chômage et de la mistoufle, alors Thomas et sa bande se fâchent pour de bon et se font un plaisir de botter le cul des indélicats. Quant aux nervis, gros bras et autres bas du front qui auraient le mauvais goût de s’interposer, il leur faudra prévoir un sérieux budget de chirurgie réparatrice.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté