Recherche

auteurs metier

Extraits

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

Dernier verre à Manhattan

New York, 1958. Jadis, Walter Withers a bossé pour la CIA. De retour dans sa ville natale, il est devenu détective privé. Lors d’un cocktail donné à la veille de Noël par le sénateur Joe Kenneally et son épouse Madeleine, il est censé protéger celle-ci. En réalité, on le paie pour servir d’écran aux activités extra conjugales du futur candidat démocrate à l’élection présidentielle … Jusqu’au matin où la pulpeuse maîtresse du sénateur est retrouvée morte d’une overdose dans sa chambre du Plaza, réservée au nom de Withers… L’heure est venue pour l’ancien agent, s’il veut s’extraire de ce guêpier, de mettre à profit son expérience passée. Mais il n’avait pas soupçonné l’ampleur du traquenard à multiples facettes dont J. Edgar Hoover, patron du FBI, est l’un des acteurs menaçants. Élégant, sexy, d’une violence feutrée et d’un humour désenchanté, ce roman d’espions « vintage » est un magnifique hommage au Manhattan de la fin des années 50, quand les boîtes de jazz du Village battaient leur plein. Et l’on y découvre, derrière les paillettes et les coupes de champagne, l’impitoyable course au pouvoir d’un sénateur ambitieux. Né à New York en 1953, Don Winslow a fait des études universitaires d’histoire puis exercé divers métiers: acteur, gérant de cinéma, guide de safari et détective privé — le plus formateur pour l’auteur de thrillers qu’il est devenu. Parmi ses 15 romans, on compte le chef d’œuvre La Griffe du chien, et Savages, porté à l’écran par Oliver Stone. Il vit aujourd’hui à San Diego. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc

ActuaLitté

pamphlets politiques, faits de societe, actualite, temoignages, biographies

Le metier d'elu local

René Dosière dénonce les aberrations et scandales du fonctionnement de nos collectivités locales. Plus critique que sagement didactique, Le Parcours d'un élu local décrit l'évolution du statut du maire, statut bouleversé par la technicité des dossiers et la multiplication des acteurs, par l'extraordinaire variété de ce que cette fonction recouvre, par l'imbrication de plus en plus complexe dans le tissu national. Le maire est désormais, à la fois financier et entrepreneur mais il reste un élu. Plus qu'un engagement civique, le mandat municipal est aujourd'hui un véritable métier. A la lumière de sa longue expérience, maire de Laon et conseiller régional de Picardie, René Dosière raconte, décrit et décortique avec pragmatisme et précision. Le cumul des mandats reste un des grands sujets, une vieille habitude qu'il faut encore combattre : 80 % des parlementaires sont encore des responsables locaux dont la principale préoccupation est la préservation des finances de leur collectivité... le conflit d'intérêts est clair. Avec ce constat, la suppression du cumul des mandats devient une évidence.

01/2014

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

Dernier verre à Manhattan

New York, 1958. Jadis, Walter Withers a bossé pour la CIA. De retour dans sa ville natale, il est devenu détective privé. Lors d’un cocktail donné à la veille de Noël par le sénateur Joe Kenneally et son épouse Madeleine, il est censé protéger celle-ci. En réalité, on le paie pour servir d’écran aux activités extra conjugales du futur candidat démocrate à l’élection présidentielle … Jusqu’au matin où la pulpeuse maîtresse du sénateur est retrouvée morte d’une overdose dans sa chambre du Plaza, réservée au nom de Withers… L’heure est venue pour l’ancien agent, s’il veut s’extraire de ce guêpier, de mettre à profit son expérience passée. Mais il n’avait pas soupçonné l’ampleur du traquenard à multiples facettes dont J. Edgar Hoover, patron du FBI, est l’un des acteurs menaçants. Élégant, sexy, d’une violence feutrée et d’un humour désenchanté, ce roman d’espions « vintage » est un magnifique hommage au Manhattan de la fin des années 50, quand les boîtes de jazz du Village battaient leur plein. Et l’on y découvre, derrière les paillettes et les coupes de champagne, l’impitoyable course au pouvoir d’un sénateur ambitieux. Né à New York en 1953, Don Winslow a fait des études universitaires d’histoire puis exercé divers métiers: acteur, gérant de cinéma, guide de safari et détective privé — le plus formateur pour l’auteur de thrillers qu’il est devenu. Parmi ses 15 romans, on compte le chef d’œuvre La Griffe du chien, et Savages, porté à l’écran par Oliver Stone. Il vit aujourd’hui à San Diego. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc

10/2013

ActuaLitté

pedagogie pour l'education

Le guide de l'enseignant ; gérer sa classe de primaire en 12 leçons

Les auteurs ont créé ce guide pratique pour répondre aux interrogations des enseignants du primaire: comment gérer une classe du primaire et asseoir son autorité? Comment préparer une bonne séance pédagogique, créer une bonne ambiance de travail ou gagner le respect des élèves? Autant de questions auxquelles beaucoup d'enseignants attendent des réponses concrètes. En douze leçons les auteurs proposent des conduites à tenir et des stratégies à mettre en oeuvre en fonction des situations récurrentes qui façonnent le quotidien de la classe (la sortie, la rencontre avec les parents, le conflit entre deux élèves... ). La note d'humour, apportée par les illustrations de Cabu, aidera les enseignants à sourire de leur métier. Jean-Yvon Lafinestre et Yann Couëdel sont tous deux enseignants dans une école élémentaire du Val d'Oise. Ils réalisent et coordonnent depuis de nombreuses années des projets scolaires et extrascolaires. Ensemble, ils ont déjà écrit Les contes pédagogiques - Quand le merveilleux devient éducatif, aux Editions Fabert, paru en 2010 dans la série des Aides aux apprentissages.

11/2011

ActuaLitté

sécurité du travail

La sous-traitance interne

La contrainte de productivité fait que nos entreprises choisissent de plus en plus souvent de confier les tâches de maintenance, nettoyage, gardiennage, logistique à des entreprises spécialisées plutôt que de les faire elles-même. On assiste à un recentrage sur leur cœur du métier qui s'est accompagné de la mise en place d'une politique qualité forte, supposée garantir la bonne exécution et la traçabilité des prestations fournies, à travers notamment les systèmes de management de la sécurité. Cette sous-traitance interne s'est-elle traduite par un transfert (voire un accroissement) des risques professionnels des premières (les entreprises utilisatrices) vers les secondes (les entreprises extérieures)? Ou au contraire a-t-elle permis une professionnalisation des activités permettant aux travailleurs d'effectuer leur travail dans de meilleures conditions? Les évolutions de la législation suite à la catastrophe d'AZF visant à améliorer la coordination de la sécurité entre les entreprises utilisatrices et les entreprises extérieures constituent-elles un progrès ou restent-elles purement théoriques? Cet ouvrage n'a pas la prétention d'apporter des réponses simples à ces questions complexes. À partir de la réflexion de spécialistes des questions de santé au travail, mais surtout à partir des témoignages de nombreux acteurs du secteur (chefs d'entreprise et responsables CHSCT, donneurs d'ordres et sous-traitants, gestionnaires de systèmes de management de la sécurité, préventeurs), un tableau des conditions d'exercice de la sous-traitance est tracé. Au fil des pages, le constat s'impose de lui-même: le débat amorcé ici ne concerne pas le seul monde de l'entreprise, il pourrait bien intéresser toute notre société.

05/2009

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

La liseuse

Depuis 1452 et la parution de la Bible à 32 lignes de Gutenberg, le texte et le livre ont partie liée : publier un texte c'est faire un livre, lire un livre, c'est lire un texte, acheter un texte, c'est acheter un livre.
Ce récit commence le soir où la petite stagiaire discrète apporte à Robert Dubois le vieil éditeur, encore directeur de la maison qui porte son nom, sa première liseuse. Ce bel objet hightech qui le regarde de son écran noir, lui annonce que sa vie est en train de basculer. Que va devenir son métier maintenant que le texte et le papier se séparent ? Quelque chose couve qui pourrait fort bien être une révolution. Il le sait et cette perspective le fait sourire.
La vie continue pourtant à l'identique, Dubois déjeune avec ses auteurs, voyage chez les libraires, rencontre les représentants, mais il porte sa liseuse sous le bras qui lui parle déjà d'un autre monde. Celui qu'il va aider des gamins à bâtir, celui dont il sait qu'il ne participera pas.
De toute la force de son humour et de son regard désabusé et tendre il regarde changer son monde et veille à garder, intact au fond de lui, ce qui jamais ne changera : le goût de lire.

01/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté