Recherche

annee 2019 livre

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Le reve d'Alejo Carpentier ; Orinoco

Romancier, essayiste, musicologue, homme de radio et de cinéma, Alejo Carpentier aura profondément influencé la culture latino-américaine. Après Coabana, où nous le voyons échapper à la prison à Cuba grâce à Robert Desnos puis vivre à Paris un entre-deux-guerres fait de bonheurs et de galères, mais aussi nourri de rencontres avec tous ceux qui font la vie artistique de l’époque. 

Après Coabana donc, voici les années Orinoco, un exil volontaire au Venezuela, quinze années de folie où le temps de l’Amérique latine se compte en coups d’État. Pourquoi ce départ ? Une promesse de justice et de liberté dans ce pays de dictatures ? La découverte d’un continent qu’il aurait reçu en héritage ? Pour se consacrer à l’œuvre littéraire dont il rêve depuis sa jeunesse ? 

Une seule certitude au moment d’ouvrir ce livre, c’est au Venezuela en effet que tout commence. Là qu’il écrira ses premiers grands romans. Le royaume de ce monde, Le partage des eaux, Chasse à l’homme. Il lui fallait pour les écrire la cordillère des Andes et les tepuys, ces tables de géants à la naissance du monde, les fleuves, de l’Orénoque à l’Oyapock et toutes les Caraïbes. 

Jean-Louis Coatrieux est chercheur et écrivain. Il publie des poèmes, des récits et des essais, parfois en collaboration avec le plasticien Mariano Otero. Aux éditions Apogée, outre Le rêve d’Alejo Carpentier. Coabana (2019), il a déjà publié Alejo Carpentier, de la Bretagne à Cuba (2017), Xiaoling. Nouvelles de Chine (2016). 

02/2021

ActuaLitté

Non classé

Perdre la Terre ; une histoire de notre temps

La décennie où nous avons failli arrêter le changement climatique et pourquoi nous n’avons rien fait. Le Livre noir du climat. 1979. À peu près tout ce que nous comprenons à l’heure actuelle du réchauffement climatique était compris. Et même mieux compris, sans doute. Les principaux aspects du problème étaient tranchés, sans débat possible, et les spécialistes, loin de se disputer sur l'établissement des faits, travaillaient à en affiner les conséquences. Il y a trente ans, nous aurions pu sauver la Terre. Pourtant nous n’avons rien fait. Après des années d’enquête et plus de cent interviews réalisées avec le soutien de la Fondation Pulitzer, Nathaniel Rich retrace comment la planète a raté son rendez-vous avec le climat, comment malgré les efforts de plusieurs lanceurs d’alerte, d’intérêts parfois concordants, souvent contradictoires, y compris de l’industrie pétrolière, rien n’a été fait pour stopper le changement climatique. Implacable et passionnant, Perdre la Terre est un document pour l’histoire. Notre histoire. (trad. David Fauquemberg) Le roman impitoyable d’occasions historiques manquées – et de ce que nous pouvons et devons faire avant qu’il soit vraiment trop tard. Un récit fascinant qui restitue dans le détail les mécanismes à l’œuvre pour expliquer l’imminence de la catastrophe (silences coupables, déni, atermoiements de la conscience, force de l’inertie et des renoncements). Né en 1980, Nathaniel Rich vit à la Nouvelle-Orléans. Journaliste au long cours, il est fasciné par l’attraction paradoxale qu’exercent les catastrophes sur la société contemporaine et interroge la manière dont le monde et la littérature s’accommodent du désastre. Son roman Paris sur l’avenir a été publié par les Éditions du sous-sol (Livre de Poche, 2017). A retrouver dans le dossier Points Terre : écologie et sauvegarde de la planète

ActuaLitté

Non classé

Un temps troublé

Ce livre est politique. Le lecteur y trouvera des rappels historiques, des analyses économiques, des réflexions sur la société et sur la réalité internationale. Mon regard porte sur la vie politique et ses forces, il s’élève vers le sommet de l’État où plus que jamais le pouvoir se concentre et il embrasse les craintes, les colères et les espérances des citoyens. Membre du Conseil constitutionnel pendant quatre ans, j’ai scrupuleusement respecté la neutralité et la réserve de celui qui avait revêtu, symboliquement s’entend, la toge du juge constitutionnel. Quand j’ai retrouvé en 2019 ma tenue de citoyen et ma liberté de parole, j’ai entrepris d’écrire ce livre. Le paysage politique de notre pays avait changé. J’ai voulu comprendre pourquoi et comment. J’ai aussi observé ce qui en résultait, non plus comme un acteur mais comme un témoin. Que s’est-il passé en 2017 ? Où en sommes-nous en 2020 ? Quelles perspectives s’offrent pour 2022 ? La promesse chimérique d’un « nouveau monde » est restée lettre morte. Notre pays est loin d’adhérer à ce qu’on lui propose aujourd’hui : un néolibéralisme orné de progressisme. Nous vivons un temps troublé. J’examine aussi trois confrontations mondiales à mes yeux décisives pour notre avenir commun : entre la démocratie et le despotisme, entre les migrations et les nations, entre l’expansion de l’homme et la sauvegarde de la vie sur terre. La postface de ce livre est consacrée à la pandémie qui en cette année 2020 a bouleversé le monde. Lionel Jospin

09/2020

ActuaLitté

Géopolitique

Minorités d'Orient ; les oubliés de l'Histoire

L'année 2014 a vu les images des Yézidis du Sinjar ou des chrétiens de la plaine de Ninive fuyant l'Etat dit islamique, faire le tour du monde. Pour beaucoup cette tragédie a été vécue et ressentie comme une répétition de 1915. Mêmes lieux, mêmes victimes, mêmes réactions timorées de la communauté internationale, même indignation face à la barbarie. La différence, on la trouve dans les images colorisées, la tragédie étant diffusée en temps réel. Le règne de l'immédiateté nous a fait oublier que les guerres qui ravagent cette région depuis les "Printemps arabes" ne constituent qu'un énième avatar de la Question d'Orient. Si les dramatiques événements de l'été 2014 ont permis de sensibiliser l'opinion sur l'urgence de secourir les minorités opprimées du Moyen-Orient, le traitement de cette question dans les médias souffre d'une approche essentialiste voire réductrice. Citoyens à part entière dans certains pays, "protégés" ou discriminés dans d'autres, ces communautés évoluent dans des contextes sociaux, culturels et politiques qui ont chacun leur propre singularité. Les englober dans un tout homogène brouille notre champ de vision. Ce livre propose un éclairage lucide et sans complaisance sur les causes de leur malheur mais aussi une nouvelle lecture du fait minoritaire en Orient, véritable machine de guerre géopolitique. Déconstruisant plusieurs mythes comme celui des Kurdes protecteurs des minorités, ou du rôle traditionnel de la France à l'égard des chrétiens, il entend débattre sur leur présent et leur avenir à la lumière de leur passé. Diplômé de Sciences Po Paris et des Langues'O, Tigrane Yégavian est journaliste et arabisant. Il collabore notamment pour les revues Politique Internationale, Diplomatie, Moyen Orient, France Arménie et le Monde Diplomatique et est membre de la rédaction de la revue de géopolitique Conflits.

10/2019

ActuaLitté

Non classé

L'aventure pour quoi faire ?

Jean-Claude Guillebaud, Sylvain Tesson, Gérard Chaliand, Jean — Christophe Rufin, Bruno Corty, Martin Hirsch, Laurent Joffrin, Olivier Frébourg, Olivier Archambeau, Tristan Savin et Patrice Franceschi, : voici des hommes qui ont vécu et relaté l’aventure. Ils partagent ici leur expérience et leur réflexion. Peut-on encore vivre l’aventure au XXIe siècle alors que le monde entier a été exploré et que l’avancée des technologies interdit de se perdre ? L’aventure peut-elle avoir un sens quand le principe de précaution et la recherche de la sécurité dominent ? L’aventure est-elle ouverture aux rencontres, à l’altérité ? Goût de l’action, de l’engagement ? Est-ce seulement l’opposé de la
routine, la prise de risque ? Est-ce la quête de l’inconnu, le refuge de l’ultime rêveur ? L’aventure est peut-être tout simplement la recherche de l’esprit de liberté. Un livre qui réunit des personnalités prestigieuses venues de milieux divers : - Des globe-trotters et écrivains reconnus comme Jean- Christophe Rufin (prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil, membre de l’Académie française depuis 2008, ancien président de l’association Action contre la faim...), Sylvain Tesson (240 000 exemplaires vendus de Dans les forêts de Sibérie, prix Médicis Essai 2011), Jean-Claude Guillebaud (1/2 million de livres vendus au Seuil et chez Points ces 40 dernières années). - Des journalistes et reporters de renom comme Tristan Savin (Lire), Olivier Frébourg (Éditions des Équateurs) ou Laurent Joffrin (Libération). - Le haut fonctionnaire Martin Hirsch, ancien président d’Emmaüs France et haut-commissaire à la Jeunesse, directeur de l’AP-HP. Retrouvez ce livre dans les nouveautés poche de la collection Aventure chez Points.

ActuaLitté

Non classé

Trois ans sur la dunette

Le récit d'un voyage incroyable autour du monde à bord d'un trois-mâts de légende. La Boudeuse, trois-mâts construit il y a près d'un siècle en Hollande, est transformé en 2003 par Patrice Franceschi en navire d'aventures et d'exploration. En juin 2004, le capitaine et son équipage se lancent dans un vaste tour du monde : ce seront trois années de voyage et 50 000 miles parcourus, à la découverte de huit peuples de l'eau mal connus. Patrice Franceschi nous donne à lire le journal de cette odyssée unique, nous emmenant avec lui à la poursuite d'un vieux rêve de liberté alliant l'esprit des grandes expéditions maritimes du passé à des interrogations sur le devenir des peuples isolés face aux mutations du monde moderne. Écrivain, aviateur et marin, Patrice Franceschi partage sa vie entre écriture et aventure. Ses romans, nouvelles, récits, poésie ou essais sont inséparables d’une existence engagée, libre et tumultueuse, où il tente « d’épuiser le champ du possible ». Il est lauréat de l’Académie française (prix Broquette-Bonin pour Ils ont choisi la liberté), chevalier de la légion d’honneur, et détenteur de la grande médaille de l’exploration de la Société de Géographie. Par l’auteur du prix Goncourt de la nouvelle 2015 : Première personne du singulier, vendu à 21 000 exemplaires en Points. Retrouvez ce livre dans les nouveautés poche de la collection Aventure chez Points.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté