Recherche

Zola

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Chavirer

Prix Landerneau des Lecteurs - Finaliste Goncourt des Lycéens Entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs, Chavirer raconte l’histoire de Cléo, jeune collégienne rêvant de devenir danseuse, tour à tour sexuellement piégée par une pseudo Fondation de la vocation, puis complice de ses stratégies de “recrutement”. Trente ans plus tard, alors qu’elle-même a fait carrière – des plateaux et coulisses de Champs-Elysées à la scène d’une prestigieuse “revue” parisienne –  l’affaire ressurgit. Sous le signe des impossibles pardons, le personnage de Cléo se diffracte et se recompose à l’envi, au fil des époques et des évocations de celles et ceux qui l‘ont côtoyée, aimée, déçue ou rejetée.

08/2020

ActuaLitté

Non classé

Écoute la ville tomber

Becky, Harry, Leon. Ils sont jeunes, hésitent entre le cynisme et le besoin éperdu d'utopie. Chacun a des rêves, des aspirations, que la ville nourrit et feint d'encourager pour mieux les broyer. Ce roman résonne des bruits et du rythme de notre époque, dans la prose incandescente de Kate Tempest, star du hip-hop, poétesse et artiste déjà légendaire à 30 ans à peine, admirée par Virginie Despentes, Lola Lafon ou Don DeLillo. Best-seller international, ce livre impose la jeune Anglaise comme une voix majeure de la scène littéraire d'aujourd'hui. 

ActuaLitté

Littérature

La Maison

Du Nana de Zola au King Kong théorie de Virginie Despentes, la prostituée est, depuis toujours, une figure littéraire. Pour autant, lorsqu'un matin d'été Emma Becker est entrée dans mon bureau, je suis restée sans voix. J'avais passé la nuit précédente avec le manuscrit de La Maison et j'étais encore sous l'emprise du texte et de ce monde interdit au coeur duquel elle m'avait entraînée, de chambre en chambre, d'une fille à l'autre. La précision de son écriture sans l'once d'une afféterie, l'intelligence de ses silences, la force addictive de ce que je savais déjà être un grand livre sur la puissance des femmes et l'abyssale solitude des hommes ne m'avaient pas préparée à rencontrer un auteur si jeune. Je contemplais sa silhouette adolescente, son visage de madone qui absorbait la lumière pendant qu'elle répondait sérieusement à mes questions. Trois ans auparavant, après avoir publié deux livres salués par la critique, Emma Becker avait donc rejoint une maison close berlinoise pour écrire - de l'intérieur, à l'intérieur - la singularité de son expérience, sa vérité. L'aventure devait durer une année, elle y resta deux ans et demi. Pourquoi?? "?Parce que j'y étais bien. Si la Maison n'avait pas fermé peut-être y serais-je encore...?" répondit-elle tranquillement. Au-delà des polémiques féministes que La Maison transformera en matière inflammable, Emma Becker s'imposa alors à moi comme l'incarnation même de la liberté sereine. Anna Pavlowitch

08/2019

ActuaLitté

Non classé

Mercy, Mary, Patty

En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon  par un groupuscule révolutionnaire dont elle ne tarde pas à épouser la cause. Un  événement mémorable dont la résonance va également “kidnapper” l’existence de trois femmes de générations différentes : une Américaine et deux Françaises tour à tour attachées à comprendre et reconfigurer cet épisode. Par ce roman sur l’influence décisive de leur rencontre éphémère, par sa relecture de l’affaire Hearst et de son impact médiatique et politique, Lola Lafon s’empare d’une icône paradoxale de la “story“ américaine,  de son rayonnement dans l’espace public et du chavirement qu’elle a  engendré dans le destin de ses héroïnes.   

08/2017

ActuaLitté

Non classé

L'énigme des premières phrases ; comment (re)lire les classiques

" Longtemps, je me suis couché de bonne heure. " " Aujourd'hui, maman est morte. " " DOUKIPUDDONKTAN, se demanda Gabriel, excédé. " Voici trois premières phrases parmi les plus célèbres de livres ô combien célèbres. Elles ouvrent A la recherche du temps perdu, L'Etranger et Zazie dans le métro. Ce livre en contient quinze autres (plus deux interludes) que Laurent Nunez examine, mot après mot, signe de ponctuation après signe de ponctuation. Tout ce que l'on peut deviner d'une oeuvre, et peut-être de son auteur, n'est-il pas contenu dans " sa " première phrase, si on l'étudie bien ? Dans les mots mêmes, leur arrangement, leur harmonie, se révèlent une pensée et l'homme (ou la femme) même qui l'ont conçue.

Le nouvel essai de Laurent Nunez, aussi instructif qu'ironique, aussi passionnant que savant, interroge les premières phrases des chefs-d'oeuvre de la littérature française. Et l'on verra : un homme fou d'une femme (Racine) et une femme folle d'un homme (Duras) ; un écrivain qui perd sa mère (Camus) et un poète que sa mère abandonne (Baudelaire) ; des rôles qu'on joue très mal (Gide) et d'autres qu'il est interdit de jouer (Molière) ; des nuits où l'on est ivre (Mallarmé) et des lendemains où l'on n'arrive même plus à écrire (Barthes) ; le début d'une belle histoire (Zola) et la possible fin de l'histoire du monde (Aragon) ; la solitude (Rousseau) et l'amitié salvatrice (Flaubert), un homme qui n'ose pas dire qu'il est " hormosessuel " (Queneau) et un autre qui le dit à sa façon (Proust). Bref, la vie même, cette vraie vie qui comme dit Proust est la littérature.
Italo Calvino avait écrit Pourquoi lire les classiques ?, voici le " comment (re)lire les classiques ? " des temps nouveaux.

03/2017

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Moro-sphinx

Lola est une trentenaire parisienne, comme les autres. Enfin pas tout à fait. Jamais la phrase dite par Charles Denner dans L'homme qui aimait les femmes de François Truffaut n'a été si bien appliquée : les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le monde en tous sens. Lola arpente la ville, amazone, chaque fois que son envie devient plus forte que la raison, l'homme succombe, chasseur devenant proie, même le plus repoussant.
À la fin de l'acte, clac, elle lui coupe un ongle. Lola, c'est M la maudite, aux pulsions guerrières. Elle semble sortie d'un manga, bouche rouge et grands yeux. Jusqu'à ce que Lola tombe amoureuse. Mais est-elle vraiment faite pour l'amour ? Et si la passion, c'était la fin du rêve ?
Vous aimerez aussi

04/2016

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté