Recherche

Vidiadhar Surajprasad Naipaul

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Poches Littérature internation

La Moitié d'une vie

La Moitié d'une vie (Half a Life, 2001), traduit pour la première fois en France en 2002, relate la vie de Willie Somerset Chandran, fils d'un brahmane révolté contre le système des castes. Willie quitte l'Inde et sa hiérarchie sociale hermétique pour l'Angleterre. Londres, qu'il croyait être "une féerie de splendeur", le déçoit ; le charme des mondanités et ses premiers succès auprès des femmes ne suffisent pas à lui faire oublier qu'en Angleterre, comme en Inde, il n'est membre d'aucune caste. Ana, jeune métisse dont il tombe amoureux, l'entraîne dans son pays d'origine, une colonie portugaise d'Afrique. Il y découvre l'arrogance des colons, assiste aux premières rébellions des Africains et comprend qu'il risque de ne pas mener sa propre vie, mais "sa vie à elle". Willie s'abandonnera-t-il à son destin en Afrique ? Fuira-t-il encore une fois ? Le départ d'un pays colonisé, l'arrivée dans une métropole occidentale, les révoltes contre les empires européens, le déracinement, la solitude sont les grands thèmes de l'oeuvre de Naipaul. Les voici réunis dans un seul livre, exploré par un des ses héros archétypiques : un homme chez qui l'enthousiasme du départ laisse place à la déception de l'arrivée, puis finalement se contente de l'amertume de l'exil. Ce livre paraît concomitamment avec Les Hommes de paille (Les Cahiers rouges).

10/2014

ActuaLitté

Littérature étrangère

Etrange est le chagrin. Suivi de Souvenirs de V. S. Naipaul

"Nous n'en avons jamais fini avec le chagrin. Il attend toujours de nous tomber dessus. L'amour rend les souvenirs et l'existence précieux ; le chagrin qui nous envahit est à la mesure de cet amour et il est impossible d'y échapper".

01/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Oeuvres romanesques choisies. Dans un état libre, Guérilleros, A la courbe du fleuve, L'Enigme de l'arrivée

V.S. Naipaul est né en 1932 au sud de la capitale de Trinidad, Port of Spain, sur une terre uniquement peuplée d'immigrants. Africains descendant des esclaves des plantations de sucre, Vénézuéliens venus du continent latino-américain tout proche, Indiens de l'Uttar Pradesh attirés par des contrats de fermage dans les dernières années du XIXe siècle. Au total, une poignée de communautés déracinées. Minoritaires, les immigrants indiens sont eux-mêmes divisés : musulmans, hindous, chrétiens. Les chrétiens sont presbytériens, anglicans, catholiques. Les hindous, auxquels appartient Naipaul, ont importé le système des castes qui les morcelle. Ce chaos original, un territoire sans Histoire, une minorité émiettée sur une terre que la colonisation a dévalisée, c'est le seul encouragement reçu par l'artiste. A plusieurs reprises, il a expliqué, peu ou prou, cette idée dans ses livres comme dans ses déclarations : „ Plus que tout autre, un habitant des Caraïbes a besoin d'écrivains pour lui dire qui il est et où il se trouve. Encore faut-il faire son chemin vers le métier d'écrire. Comment le cadet d'une famille de sept enfants, perdu entre les cousins d'une tribu qui partage une maison sur une île des Caraïbes, devient-il le maître des écrivains de langue anglaise ? Le début de ce miracle - puisque ç'en est un - s'explique simplement. Son père, un temps journaliste dans un quotidien de langue anglaise, auteur de nouvelles, adulateur de la littérature, lui transmet l'ambition. Une bourse d'études, l'une des quatre attribuées chaque année sur une île d'un demi-million d'habitants, lui ouvre à dix-huit ans l'université d'Oxford. Ensuite, tout serait impossible sans la ténacité mise au service d'un talent. Jean-François Fogel.

03/2009

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Miguel Street

Pour l'étranger qui passe en voiture, Miguel Street n'est que l'image sordide de l'un des innombrables quartiers miséreux de Port of Spain, île de la Trinité, entre les années 1939 et 1947. Mais pour ceux qui y vivent, c'est un monde plein de ressources, brillant, coloré, unique ; un univers où toutes les excentricités sont possibles. L'étrangeté des personnages, leur tristesse, leur folie, leurs comportements comiques, leurs mésaventures, tout ceci nous est conté avec humour, et partout transparaît une étrange bonhomie qui nous fait apprécier les faits divers de Miguel Street.

11/2011

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le masseur mystique

Ganesh Ramsumair naît à Trinidad dans une misérable famille d'indiens campagnards. Très tôt, son goût des livres et de l'instruction éveille dans son entourage une méfiance mêlée de respect. Après de sommaires et médiocres études au Collège de la Reine, il manque sa carrière d'instituteur, retourne au village natal où, à l'occasion de la mort de son père, il se découvre doué d'un fluide spirituel. Et voici le point de départ d'une extraordinaire carrière de pandit, tour à tour masseur, guérisseur, écrivain, journaliste, mystique, politicien, qui va le mener jusqu'au faîte du pouvoir et de la richesse, au milieu d'un incroyable grouillement de personnages pittoresques, amis, rivaux, ennemis, familiers.

02/1994

ActuaLitté

Littérature étrangère

Crépuscule sur l'Islam. Voyage au pays des croyants

« Ce livre fut, à tous les titres, un grand voyage d'exploration.Je ne connaissais de l'Islam que ce que j'avais pu voir, enfant, dans le petit village de campagne de Trinidad où je vivais. Or je n'avais vu, à l'époque que l'aspect le plus extérieur des choses. Ce livre est le récit non seulement de mes voyages, mais de la façon dont mes connaissances se sont approfondies. Ce livre raconte les circonstances dans lesquelles il a été entrepris, et voudrait entraîner le lecteur dans les traces de l'écrivain. Ce livre ne commence pas par le savoir. »

12/2011

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté