Recherche

Usoni, scénario d'un futur Tome 1 : Passage de l'enfer vers l'enfer

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Futurs de Liu Cixin : un avenir terrifiant, décliné en quinze aventures

Lauréat du prix Hugo, Liu Cixin est considéré comme l'un des plus grands écrivains de science-fiction contemporaine. Son œuvre, vendue à des millions d’exemplaires dans le monde entier et déjà adaptée à l’écran, est notée en moyenne 4,11/5 sur Babelio par plus de 2000 lecteurs et lectrices. 

ActuaLitté

Dossier

Turin : 2018, année exceptionnelle pour le Salon du livre

La 31e édition du Salon du livre de Turin s’ouvrait sur un thème étonnant, résolument tourné vers l’avenir, Un giorno, tutto questo... Un jour, tout cela... comme un appel à l’uchronie, à la littérature du futur, à regarder vers demain, ce qui se passera, ou qui pourra se passer. 

ActuaLitté

Dossier

Prêt de livre en bibliothèque : l'avenir de l'ebook au sein de l'Europe

Prêt de livre en bibliothèque : l'avenir de l'ebook au sein de l'Europe

ActuaLitté

Dossier

L'oiseau moqueur de Harper Lee, un chef d'oeuvre à la peau dure

L’histoire que raconte Jean Louise Finch, alors âgée de six ans, est devenue l’un des plus grands classiques de la littérature américaine. To Kill a Mockingbird, prix Pulitzer Littérature 1961, un an après sa sortie, est réputé pour son humour et sa chaleur, alors qu’il traite de viol et d’inégalité raciale.

ActuaLitté

Dossier

Le Salon du livre de Turin 2021, le grand Salto

Le Salon du livre de Turin se tient du 14 au 18 octobre 2021, au Lingotto. Il sera précédé par une initiative inédite : au printemps, en ligne et en présentiel, les festivals Portici di Carta (Turin), Libri Come (Rome) et Lungomare di libri (Bari) seront réunis pour une grande fête !

ActuaLitté

Dossier

La journée de l'inventivité en bibliothèque de Nouvelle-Aquitaine

Extraits

ActuaLitté

Science-fiction

Usoni, scénario d'un futur Tome 1 : Passage de l'enfer vers l'enfer

2062. L'hémisphère nord est plongé dans l'obscurité. Le ciel de l'Europe s'est noirci peu à peu, sous l'effet du réchauffement climatique, de la pollution, des catastrophes nucléaires... et, pour couronner le tout, l'éruption des volcans. Comme par réaction aux abus de ses habitants, la Terre crache sa colère et couvre le ciel d'un nuage de plomb. Le soleil disparaît peu à peu et la vie avec lui. Les avions ne volent plus. L'humanité est prise au piège. Se nourrir devient un combat quotidien. L'eau devient plus précieuse que l'or ne l'a été durant tous les siècles précédents. On ne peut plus parler de vie, survie est désormais le mot. La grande migration se fait maintenant du Nord au Sud, phénomène directement opposé à celui du début du siècle. Les rôles sont inversés mais la situation reste la même : les murs des frontières sont toujours aussi hauts et infranchissables. Lampedusa de "Porte de l'Europe" devient "Porte de l'Afrique" où le soleil brille encore. "Usoni ", qui veut dire "Futur" en kiswahili, est l'histoire d'Ophélia et Ulysse, l'histoire de leur voyage pour échapper à l'enfer Europe, leur voyage pour que leur enfant ne naisse pas dans l'obscurité mais dans la lumière... dans la chaude lumière du soleil. Acte 1 est la première partie du scénario d'un futur, d'un certain futur. Image d'un présent si cruellement réel.

11/2015

ActuaLitté

BD tout public

Ar-Men. L'enfer des enfers

"J'ai choisi de vivre au fond du monde. Par temps clair, je crois apercevoir la silhouette sombre de la pointe du Raz qui s'avance comme une griffe. Plus à l'ouest, l'île de Sein résiste aux assauts incessants d'une mer jamais tendre... Maigre échine d'une terre que l'on prétend aujourd'hui engloutie. Et puis un chapelet de roches qui court jusqu'à moi : la Chaussée. Pendant des siècles les navires se sont fracassés sur ses récifs meurtriers. Un cimetière. Le territoire sacré du Bag Noz, le vaisseau fantôme des légendes bretonnes. A la barre oeuvre l'Ankou, le valet de la Mort. Au bout de cette Basse Froide, un fût de vingt-neuf mètres émerge des flots. Ar-Men. Le nom breton de la roche où il fut érigé. C'est là où je me suis posé, adossé à l'océan. Loin de tout conflit, de tout engagement, je suis libre. Ici, tout est à sa place... et je suis à la mienne. " Germain, Ar-Men, 1962. Au loin, au large de l'île de Sein, Ar-Men émerge des flots. Il est le phare le plus exposé et le plus difficile d'accès de Bretagne, c'est-à-dire du monde. On le surnomme "l'Enfer des enfers". Germain en est l'un des gardiens. Il y a trouvé sa place exacte, emportant avec lui sa solitude et ses blessures. La porte du phare cède sous les coups de butoir de la mer en furie, et l'eau vient griffer le crépi de l'escalier. Sous le crépi, médusé, Germain découvre des mots, des phrases, une histoire. Un trésor. Le récit de Moïzez. Fortune de mer trouvée parmi les débris d'un bateau fracassé, Moïzez grandit à l'écart des autres sur l'île de Sein. Merlin, natif de l'île, est son compagnon d'aventure, Ys la magnifique, son royaume perdu. Sur la Chaussée de Sein glisse le Bag Noz, le bateau fantôme, piloté par l'Ankou, le valet de la mort, et Moïzez est aux premières loges. Plus tard il participera à la folle entreprise de la construction d'Ar-Men, quatorze ans durant, de 1867 à 1881. Fébrilement, Germain note tout sur un carnet. Après le travail quotidien, une fois répété les gestes précis et nécessaires à l'entretien du phare et de son feu, Germain raconte encore et encore. Blottie au fond de la salle de veille, une silhouette est tout ouïe...

11/2017

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Passages d'enfer

Par désir de paraître, déni du passé, pour cause d'inertie, de lâcheté, quelquefois par désespoir ou générosité, des gens ordinaires empruntent ces Passages d'enfer générés par l'ordre social. Didier Daeninckx, caustique, sensible et drôle, épingle les démissions et les compromissions de la folie quotidienne. Son insolence dynamite les leurres, les impostures et les illusions que nourrissent notre société et nos aliénations.

04/2000

ActuaLitté

Sports

L'enfer vert

Le Golf est considéré comme un loisir sportif "agréable" . Mais la réalité peut se révéler bien différente sur un parcours, où l'herbe devient le décor d'une tragi-comédie. Vous allez le découvrir dans ce roman en suivant une partie de quatre joueurs au caractère bien marqué !

02/2017

ActuaLitté

12 ans et +

Sauvetage vers l'enfer

Mélanie et Damien vivent à cent à l'heure. Ils ont rarement le temps de souffler tant leur travail est exigeant. Bien loin de toutes ces préoccupations, leur fille, Charlotte, âgée de huit ans. Tout ce qui compte pour elle, c'est de pouvoir aider les autres. Alors qu'ils décident de lever le pied le temps d'un week-end prolongé, Charlotte n'hésite pas à secourir une adorable petite boule de poils d'une mort atroce. A cet instant, elle est loin d'imaginer que cet acte, d'une grande générosité, va les amener, elle et ses parents, à côtoyer un milieu qu'ils n'auraient jamais dû fréquenter. Leur vie de famille, si bien huilée, ne sera alors plus jamais la même...

04/2019

ActuaLitté

Littérature française

Spirale vers l'enfer

Corine. Bernard. Elle sort de l'adolescence, est en terminale du secondaire dont la suite programmée sera le supérieur en secrétaire de direction. Il est étudiant en faculté de pharmacie. La fenêtre du studio de Bernard est en vis-à-vis de celle de la chambre de Corine. L'amitié s'en vient par des sourires réciproques, des petits gestes de la main. Puis des rencontres, des soirées passées ensemble. De l'amitié naît l'amour. Au départ par attirance physique, dans l'ignorance du passé, de la famille, de la culture de l'autre. Corine, d'une famille de bourgeoisie moyenne, sort d'une enfance à couleur de solitude. Bernard, issu d'un milieu familial baignant dans le monde de la ferraille et la récupération. S'ensuit le mariage de l'eau et du feu. Rapidement suivi d'une relation de maître à esclave. Le maître, Bernard, héritant du triste héritage familial de déséquilibre mental. L'esclave, Corine, femme soumise subissant la schizophrénie de son mentor diabolique, au risque d'y perdre également la raison.

02/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté