Recherche

Une femme aimée

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Rendez-vous à Kerloc'h

Dans cette saga qui prend racine au coeur des terres bretonnes, Françoise Bourdin, avec le talent et l'émotion qu'on lui connaît, nous livre une histoire familiale où drames et déchirures bouleversent des êtres qui n'arrivent pas à s'aimer. Après un douloureux divorce, Loïc pensait trouver refuge à Kerloc'h, le domaine familial. Hélas, si ses frères et sa soeur sont ravis de le voir, l'accueil que lui réserve son père est glacial. C'est qu'Artus Le Marrec ne lui a jamais pardonné son désintérêt pour la ferme. Pire, Loïc a toujours vu dans les yeux de l'autoritaire patriarche mépris et rancoeur, comme s'il avait commis une faute dont il ignore tout. Alors Loïc se plonge dans le travail. Et ce retour à la nature lui fait du bien. Tout comme sa rencontre avec Sabine, une jeune femme flic parisienne revenue elle aussi panser ses blessures. Mais l'orage gronde à Kerloc'h. Alors que les tensions s'accumulent et que les disputes éclatent, Loïc parviendra-t-il à percer le secret qui ronge son père depuis trop longtemps ? Saura-t-il donner à sa vie un nouveau départ ? Dans cette saga qui prend racine au coeur des terres bretonnes, Françoise Bourdin, avec le talent et l'émotion qu'on lui connaît, nous livre une histoire familiale où drames et déchirures bouleversent des êtres qui n'arrivent pas à s'aimer.

10/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

En harmonie. De Camille à Noholita

Obstinée. Créative. Perfectionniste. Curieuse. Impulsive. Affirmée. Intuitive. Tranchante. Observatrice. "De Camille à Noholita... J'aime aujourd'hui l'harmonie entre ces deux femmes, ces deux personnalités qui se complètent et composent la personne que je suis devenue." Derrière Noholita se cache Camille Callen, une jeune Bordelaise de 30 ans qui s'est imposée en quelques années comme l'une des influenceuses françaises les plus suivies. Toujours enjouée, drôle, accessible, bienveillante, elle partage sur ses différents réseaux sociaux sa passion pour la mode et la déco, ses bons plans shopping, mais aussi ses projets, ses rencontres, ses voyages... Ce récit est l'ascension d'une jeune femme issue d'un milieu modeste qui, à force de travail, d'envie et de volonté, a créé un blog rapidement suivi par des milliers de lectrices. Ce livre est divisé en 12 chapitres, les 12 maisons astrologiques dans lesquelles l'autrice part explorer sa vie, sa famille, son parcours, les coulisses de sa carrière, ses émotions intimes...

10/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Ret Samadhi. Au-delà de la frontière

"Ret Samadhi" est l'histoire de Dadi, grand-mère et veuve de 80 ans, qui abandonne un beau jour, sans un mot, la maisonnée de son fils aîné chez qui elle vit comme le veut la tradition. Retrouvée par la police, elle sera ensuite hébergée par sa fille célibataire et artiste, qui lui offre une toute nouvelle forme de liberté et d'amour. Elle s'ouvre alors au monde, aidée dans sa métamorphose par une curieuse aide-soignante, Rosy, qui s'avère être une transgenre issue de la communauté des Hijras. Une amitié intense naît de cette rencontre, brutalement interrompue par l'assassinat de Rosy. Cette disparition marque un nouveau tournant dans la vie de Dadi, qui décide alors de partir pour le Pakistan retrouver la maison natale de son amie, entraînant sa fille dans cette aventure. Elles seront arrêtées par la police qui les soupçonne d'être liées à leur insu à un réseau politique subversif. Lors des interrogatoires, Dadi étourdira les policiers par son attitude farfelue et ses récits apparemment incohérents, mais qui sont en réalité porteurs de sens, de spiritualité et de subversion. Ils seront eux aussi pris dans les mailles de ce filet mystérieux, conquis par cette vieille dame qui en impose par sa ténacité. "Ret Samadhi" est un roman qui fait vaciller les frontières : celle du familier et de l'étrange dans une temporalité où l'instant ramasse tout le passé et la mémoire des siècles, les frontières de genre, celles de l'âge aussi, du corps et de l'esprit, de l'amour et de la haine, des modèles de famille, de la dépendance et de la liberté, des nations " ennemies ", de l'humain et du non humain. Histoire de famille, du quatrième âge et de la dépendance, des confins surtout. L'écriture traduit puissamment ce thème de la perception par un style où monologue intérieur, dialogue, bribes de conversation scénographiées à la manière de Nathalie Sarraute et narration s'entremêlent sans couture apparente, et où familiarité et poésie se superposent, jouant en particulier sur les sonorités et les rythmes d'une façon parfois vertigineuse que la remarquable traduction d'Annie Montaut a su restituer.

03/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'Ode au chou sauté

Dans la banlieue de Tokyo, Kôko, Matsuko et Ikuko tiennent une petite cantine de quartier. La cuisine y est familiale ; et bien que joyeuses et pleines d'énergie, elles n'ont, pour les clients qui poussent la porte, rien d'extraordinaire. Ce sont des femmes qui prennent de l'âge, des femmes invisibles. Mais il suffit de goûter les beignets de palourdes, les croquettes de tôfu aux bulbes de lis ou les bourgeons de pétasites au miso qu'elles cuisinent pour qu'opère une étrange alchimie. Quelle chance d'aimer manger ! Quelle chance d'être vivante ! La cuisine de La Maison de Coco devient alors le lieu du bonheur retrouvé et de la réconciliation. Avec les amours passés, les choses cachées derrière les choses mais surtout avec soi. Car on ne finit jamais d'être femme et de savourer la vie. "

04/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Pour rien au monde

Une crise internationale va-t-elle déclencher une troisième guerre mondiale ? De nos jours, dans le désert du Sahara, deux agents secrets sont sur la piste d'un groupe de terroristes trafiquants de drogue et risquent leur vie à chaque instant. Non loin, une jeune veuve se bat contre des passeurs tout en voyageant illégalement pour rejoindre l'Europe. Elle est aidée par un homme mystérieux qui cache sa véritable identité.

En Chine, un membre du gouvernement à l'ambition démesurée pour lui et son pays lutte contre les vieux faucons communistes de l'administration qui poussent leur pays - et la Corée du Nord, son alliée militaire - vers un point de non-retour. Aux Etats-Unis, Pauline Green, la première femme présidente, tente de gouverner avec adresse et diplomatie entre attaques terroristes, commerce d'armes illégales et les bassesses de son opposant politique. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour éviter une guerre inutile.

Mais lorsque des actes d'agression se succèdent, les grandes puissances sont prises dans un réseau complexe d'alliances dont elles ne peuvent s'échapper. Une fois que les pièces du sinistre puzzle sont en place, pourront-elles - même avec les meilleures intentions, des diplomates hors pair et des agents d'élite - empêcher l'inévitable ? En espérant que ce qu'a imaginé Ken Follett n'arrive pour rien au monde...

Lorsque l'auteur de la saga Kingsbridge faisait des recherches pour La Chute des géants, il a appris avec surprise que personne n'avait voulu la Première Guerre mondiale. Il en est venu à croire que tout cela était un tragique imprévu. Et il s'est demandé : " Cela pourrait-il de nouveau arriver ? " Bien plus qu'un thriller, le nouveau roman de l'un de nos auteurs les plus populaires offre action et suspens jusqu'à la dernière page.

11/2021

ActuaLitté

Littérature française

Loin, à l'ouest

" Sans les mauvaises filles, les époques n'avancent pas. Elles sont des pionnières, nécessaires à la marche du monde. " Loin, à l'ouest est l'histoire de quatre mauvaises filles. Georges, que sa mère a prénommée ainsi pour qu'elle ait " une vie d'homme " , Lucie, sa belle-fille, qu'elle a haïe puis aimée, Solange, sa petite-fille à la beauté singulière, et puis son arrière petite-fille, Octavie, qui tente aujourd'hui de résoudre le " mystère Georges " à l'aide d'Internet. On y croise aussi Louise Michel, et Calamity Jane. Avec elles, on traverse plus d'un siècle du point de vue des femmes. Ces femmes gigognes disent quelque chose de l'existence corsetée qu'on a cherché à leur imposer et du goût de l'imaginaire, seul capable de les sauver. Quel est le poids d'un prénom, d'un nom, d'une famille, d'un livre, sur un destin ? Que choisit-on, que réécrit-on ? A-t-on le droit le réinventer sa vie ? Raconter leur histoire, leur part de vérité et de réinvention, c'est faire un éloge du mensonge, parce qu'il rend la vie plus belle, et que parfois, il préserve de l'oubli. C'est ériger la fiction en reine, parce qu'elle permet à chacun de faire le récit de sa vie. Ce livre, cette saga, est avant tout une célébration de l'imaginaire.

08/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté