Recherche

Un bain de nature

Extraits

ActuaLitté

Actualités

Président cambrioleur

« Les Français ne savent pas qui je suis. » Emmanuel Macron se plaint souvent de ne pas être compris. Ce livre est une enquête critique au coeur de sa personnalité, de son parcours, de sa manière de gouverner. Le huitième président de la Ve République s'est construit sur la transgression personnelle, familiale et politique. Son audace, son courage, son goût du risque peuvent fasciner. Ce président cambrioleur, on l'admire plus qu'on ne l'aime. On le hait plus qu'on ne le déteste.

Son goût de la séduction jette un doute sur son authenticité. Macron prend la couleur du bain où il est plongé, il est l'homme de sincérités successives, contradictoires à force d'être multiples : quand est-il vrai ?

Deux crises exceptionnelles, les gilets jaunes, puis la Covid-19, bouleversent son quinquennat. En révèlent les manques. Il tente de les combler, sans renier ses intentions d'origine, sans reconnaître qu'il est surpris, toujours dans la rationalisation a posteriori : au fond, ces choses-là, il les avait bien senties...

Les crises sont pourtant un juge impitoyable et soulignent une faiblesse de ce président : sa difficulté à faire les choses. Elles lui offrent une scène où peut s'épanouir sa nature théâtrale. La normalité n'existe pas dans le métier de président, une bonne dose d'ego est indispensable à son exercice. A la condition de l'efficacité pour le pays.

A la fois récit de l'intérieur, biographie, portrait, ce livre raconte le président. Il approche de près la réalité d'un homme qui verrouille son intimité. Fait inédit, la plupart des protagonistes de cette histoire romanesque, mais vraie, ont accepté de livrer leur témoignage : Emmanuel Macron, Brigitte Macron, leurs proches, le premier cercle du pouvoir, et tous ceux qui ont croisé, combattu, affronté ce président a-normal. Séduits ou déçus.

11/2020

ActuaLitté

Nature

Les merveilles de la nature en relief

Un tour du monde des plus belles merveilles de la nature... en relief! • Une collection à succès: près de 57 000 exemplaires vendus des 5 premiers titres. • Un documentaire et un livre-décor, à poser ouvert pour décorer la chambre de l'enfant et profiter du grand canyon, de la baie d'Halong, d'une aurore boréale en Norvège, des chutes Victoria... • Un livre animé sur le principe du kirigami. • 10 décors emblématiques pour un voyage sur les 5 continents ! Un tour du monde des plus belles merveilles de la nature... en relief ! Un voyage à travers 10 paysages extraordinaires, non façonnés par l'homme. Une belle manière de sensibiliser le lecteur aux merveilles de notre planète, pour lui donner l'envie de la protéger, tout en restant chez soi ! Le principe est celui du Kirigami, nom japonais qui désigne l'art de mettre des éléments en volume par découpage papier. Sommaire : La grand Canyon aux États-Unis - Le Perito Moreno en Patagonie - La forêt Amazonienne - Une aurore boréale dans un fjord norvégien - Les chutes Victoria en Afrique - L'île de Socotra au Yemen - L'Everest - Le parc Zhangjiajie en Chine - la baie d'Ahlong au Vietnam - La grande barrière de corail. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

10/2020

ActuaLitté

Littérature

Trois fois la fin du monde

Après un braquage avec son frère qui se termine mal, Joseph Kamal est jeté en prison. Gardes et détenus rivalisent de brutalité, le jeune homme doit courber la tête et s’adapter. Il voudrait que ce cauchemar s’arrête. Une explosion nucléaire lui permet d’échapper à cet enfer. Joseph se cacheau dans la zone interdite. Poussé par un désir de solitude absolue, il s’installe dans une ferme désertée. Là, le temps s’arrête, il se construit une nouvelle vie avec un mouton et un chat, au cœur d’une nature qui le fascine.Trois fois la fin du monde est une expérience de pensée, une ode envoûtante à la nature, l’histoire revisitée d’un Robinson Crusoé plongé jusqu’à la folie dans son îlot mental. L’écriture d’une force poétique remarquable, une tension permanente et une justesse psychologique saisissante rendent ce roman crépusculaire impressionnant de maîtrise.« Au bout d’un temps infini, le greffier dit que c’est bon, tout est en règle, que la fouille est terminée. Il ôte ses gants et les jette avec répugnance dans une corbeille. Je peux enfin cacher ma nudité. Mais je ne rhabille plus le même homme qu’une heure auparavant. »Sophie Divry est née en 1979 à Montpellier et vit actuellement à Lyon. Elle a publié cinq romans – La cote 400 ; Journal d’un recommencement ; La Condition pavillonnaire ; Quand le diable sortit de la salle de bain et Trois fois la fin du monde ainsi qu’un essai, Rouvrir le roman.

08/2018

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Journal particulier, 1935

Le 1er janvier 1935 Ensuite elle a pris son bain. Je me suis assis à côté de sa baignoire. C’est vrai ce que je lui ai dit des mille nuances de tendresse que me font éprouver certaines de ses façons de me faire plaisir, de se montrer tendre elle-même. Pour la première fois de ma vie, je trouve une femme à qui pouvoir parler de cette sorte. J’ai même fini par tourner cela en plaisanterie, en disant qu’il m’arrivera peut-être, moi qui ai toujours célébré uniquement le derrière, de tomber dans l’amour platonique, en quoi m’aidera la nature un jour en me supprimant tous moyens. Du Journal particulier de Paul Léautaud, on connaissait l’année 1933, publiée au Mercure de France en 1986. Aujourd’hui, c’est l’année 1935 qui paraît. On y lit des épisodes restés inédits de la relation amoureuse complexe de Léautaud et de Marie Dormoy. Le Journal particulier de 1933 était essentiellement érotique. Ici, Léautaud n’est plus occupé uniquement de prouesses sexuelles. S’il reste souvent d’une extrême crudité, l’écrivain avoue connaître l’'amour fou' et y puiser le bonheur d’écrire. Pourtant, désorienté par la passion qui l’a saisi, il accable Marie Dormoy de violentes scènes, innombrables et répétitives, qui forment l’une des trames de ce Journal particulier. Au plaisir de la possession physique de la femme aimée succède toujours la jalousie qui habite l’amoureux qu’il est devenu, à plus de soixante ans…

ActuaLitté

litteratures europeennes rares

Le détour

Peut-on laisser sa vie derrière soi, couper les ponts et tout recommencer dans une maison isolée au pays de Galles? L'héroïne du Détour, une femme entre deux âges, semble tenter l'aventure accompagnée, dans sa fuite, des livres de la poétesse américaine Emily Dickinson – le sujet de sa thèse. Une liaison avec un étudiant, un scandale à l'université, un mari d'abord courroucé puis indifférent, tout cela appartient au passé. Elle occupe ses journées seule, jardine, découvre la nature autour d'elle, les oies, la mer au loin, et ces chemins de randonnée qui traversent la propriété qu'elle loue. Sa solitude prend fin quand Bradwen, un jeune homme lui aussi en rupture de ban, fait irruption dans son jardin. Il n'est guère plus bavard qu'elle, mais une relation de plus en plus intense s'installe entre eux. Le détour excelle dans l'art de peindre des vies silencieuses. Des existences cabossées, des êtres en fuite à la recherche d'un apaisement impossible sont les héros de ce roman d'une grande profondeur qui explore la condition humaine dans toute sa complexité.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

L'empreinte du lézard

Un col enneigé, une jument abandonnée, trois lettres inscrites sur un rocher qui indiquent la piste d’une communauté hippie aussi introuvable que légendaire. Le jeune héros, Wha, ne sait pas encore qu’il sera bientôt leur passeur et le témoin de la chute de cette utopie réalisée. Embarqué dans cette épopée un peu par hasard, il demeure à part, hanté par la figure magique de Lélia, amour perdu et fantomatique. L’action se déroule quelque part dans le sud de la France mais peu importe, c’est le destin d’une génération qui pensait pouvoir changer le monde qui est relatée ici dans un style flamboyant. On y croise Syd Barret, une comtesse en rupture de ban, un avocat soutenant la fraction armée rouge, un mulet magnifique du nom de Charko, un toxicomane Corse, Francis Cabrel, une prostituée nihiliste au cœur gros, des américains de retour du Vietnam et adeptes du sabre khmer et même une amoureuse irlandaise. C’est toute la caravane des années hippies qui défile pour notre plus grand plaisir, d’autant que Philippe Assié parvient à ne jamais tomber dans le cliché et offre ici un roman truculent aussi personnel que grandiose, habité d’un souffle rare dans la littérature française. ""Voilà le livre français que l'on esperait depuis longtemps: la verve de Céline dans la profondeur des paysages de Jim Harrison et vous avez une idée de ce western space-spaghetti que ne renierais pas les frères Coen!! "" - Librairie Voyages au bout de la nuit""Comme la nature anarchique et flamboyante, ses phrases s’organisent selon leurs propres règles, leurs propres rythmes sans déroger un seul instant à l’exigence littéraire la plus vive.

05/2011

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté