Recherche

UNESCO

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Musique, danse

Georges Enesco

La situation de Georges Enesco (1881-1955) lui confère une singulière universalité. A ses racines roumaines (musique folklorique et liturgique), s'ajoutent les études de l'enfant prodige à Vienne et Paris qui le placent au cœur de l'Europe musicale. La liste des personnalités qui ont traversé sa vie -jalonnée par ses concerts à Paris ou à Bucarest, ses master-classes et ses voyages à travers le monde - constitue une sorte de Bottin artistique. La prolixité de ses dons est surprenante. Violoniste, sa célébrité de virtuose l'amène à devenir le maître de Menuhin. Pianiste, Cortot jalouse sa technique de jeu et Lipatti le considère comme son père spirituel. Chef d'orchestre, il est l'un des successeurs possibles de Toscanini à New York... D'un puissant charisme et d'une stupéfiante mémoire, il incarne le musicien complet, " le plus étonnant génie musical depuis Mozart ", comme l'a affirmé Pablo Casals. Mais c'est avant tout à l'un des plus grands compositeurs du XXe siècle, encore à découvrir, que rend hommage cette première monographie consacrée à Georges Enesco en langue française, s'appuyant sur des inédits recueillis tant en France qu'en Roumanie. D'une activité créatrice étendue sur près de soixante-dix ans, on retient d'authentiques chefs-d'œuvre pour piano et de musique de chambre, symphonique ou vocale qui témoignent d'un lyrisme ardent. Son opéra Œdipe délivre un message d'humanisme et de profonde spiritualité face au destin. Au delà d'un " romantisme national " de jeunesse, son langage musical de maturité, salué jusque par György Ligeti, est empreint d'une souveraine liberté et d'une modernité exigeante bien que discrète. Après avoir vécu les deux guerres mondiales dans son pays (où il a beaucoup contribué à développer la vie musicale), affaibli par sa santé précaire et de sérieuses difficultés matérielles, il a néanmoins en 1946 " choisi " l'exil en France.

02/2006

ActuaLitté

Montagne

L'Unesco au Mont Blanc

C'est officiel : l'alpinisme fait partie du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Qui a porté ce projet ? Qui a-t-il fallu convaincre ? Avec quels arguments, et quels concepts ? De son côté, le massif du Mont-Blanc attend toujours aux portes du patrimoine mondial une inscription dont il est question depuis plus de vingt-cinq ans. L'universitaire Bernard Debarbieux a été un témoin privilégié de ces deux aventures. Il en retrace les étapes, éclairant à l'occasion des questions vertigineuses : en quoi le mont Blanc est-il doté d'une valeur universelle et exceptionnelle ? Et qu'est-ce que l'alpinisme ?

01/2020

ActuaLitté

Beaux arts

Patrimoine mondial de l'UNESCO : enjeux et opportunités

Le patrimoine mondial est souvent en Afrique un patrimoine menacé par les conflits armés aussi le témoignage sur la libération de Tombouctou est particulièrement important. Le patrimoine naturel est également en but à des atteintes quelquefois irréversibles, le braconnage sur les sites naturels au Cameroun en constitue un exemple. Le patrimoine immatériel pose également des problèmes comme le patrimoine culturel du Manden au Mali ou le Gèlèdé au Bénin qui marque une identité national, ethnique et religieuse.

04/2019

ActuaLitté

Tourisme étranger

Patrimoine mondial de l'Unesco. Les sites du Maroc

Patrimoine Mondial de l'Unesco : les sites du Maroc Fès Marrakech Aît Ben Haddou Meknès Tétouan Volubilis Essaouira (Mogador) Al-Jadida (Mazagan) Rabat

12/2016

ActuaLitté

Sciences politiques

Lévi-Strauss politique. De la SFIO à l'UNESCO

Mort en 2009, à plus de cent ans, Claude Lévi-Strauss a laissé une oeuvre immense et protéiforme. Présente comme le fondateur d'un des courants des sciences sociales les plus féconds de l'après guerre, le structuralisme, on retient de lui l'image d'un savent professeur du Collège de France ou celle d'un élégant académicien. Son parcours celui d'un militant politique passé du socialisme à l'anthropologie reste donc très peu connu. Pourtant la pensée de Lévi-Strauss, sa réussite universitaire le rayonnement de son oeuvre bien au-delà des cercles de spécialistes sort les produits d un cheminement ininterrompu depuis son premier engagement socialiste. En établissant le lien entre les années 1930 et les années 1950, Levi-Strauss politique, de le SFIO à l'Unesco retrace l'importance de l'engagement politique de ce formidable intellectuel du XXe siècle et met en lumière aussi bien l'univers esthétique que les visées morales qui ont nourri son oeuvre

02/2011

ActuaLitté

Histoire internationale

Histoire de l'Unesco. Les trente premières années : 1945-1974

L'Unesco, Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture, institution culturelle internationale dont le siège est, depuis sa création en 1945, installé à Paris, est, paradoxalement, mal connue en France. Son nom évoque souvent la protection du patrimoine, mais peu de gens connaissent réellement ses domaines d'action, son histoire et son fonctionnement. Pour la première fois, cet ouvrage propose un panorama complet et détaillé de l'histoire de l'Unesco sur ses trente premières années. Fruit d'une recherche de longue haleine, ce travail se fonde sur l'analyse rigoureuse d'archives inédites provenant des fonds de l'Unesco, de l'ONU, et de plusieurs Etats membres, ainsi que sur des témoignages et des entretiens réalisés par l'auteur avec de nombreux anciens fonctionnaires et collaborateurs de l'Unesco, tel Claude Lévi Strauss. Ce livre, écrit dans un style clair, met au jour les grandes évolutions conceptuelles qui ont caractérisé l'Unesco et s'attache à en identifier les acteurs. Loin des présentations officielles marquées souvent par la langue de bois, il analyse les difficultés qu'a connues l'organisation et évalue les résultats de ses actions. En outre, à l'occasion de ce parcours à travers l'histoire mondiale, le lecteur revisitera l'histoire des relations internationales des années 1940 aux années 1970, des débuts de la guerre froide à l'acquisition des indépendances et à l'émergence du Tiers-Monde, et croisera des personnages marquants comme Julian Huxley, Nasser, René Maheu ou Amadou Hampâté Bâ.

10/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté