Recherche

Tocqueville

Extraits

ActuaLitté

Philosophie

Tocqueville

Alexis de Tocqueville est le penseur de la modernité politique. Grand témoin d'un monde en mutation, il s'est appliqué, à l'aube du XIXème siècle, à définir ce régime jusqu'alors inédit en France qu'est la démocratie. Ce nouvel état politique et social mit fin à des siècles d'aristocratie en hissant au plus haut l'étendard de l'égalité. Mais Tocqueville sent sourdre, au-delà des apparences, que la démocratie doit combattre le despotisme latent qu'elle porte en elle. D'une perspicacité et d'une actualité troublantes, l'oeuvre de Tocqueville nous montre qu'il appartient aux démocrates, encore aujourd'hui, et peut-être plus que jamais, de faire vivre la liberté. Aymeric Bonnin est professeur de philosophie et de sciences politique chargé de cours à l'Université de Bordeaux

04/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Tocqueville

L'oeuvre d'Alexis de Tocqueville (1805-1859) a apporté une contribution fondamentale à la compréhension de la modernité démocratique et de précieuses clés d'analyse pour appréhender les catastrophes du XXe siècle et les évolutions des sociétés contemporaines : crise du lien social, tyrannie de l'opinion et de la pensée dominante, fragilité de la liberté de penser et de dire. Cette biographie replace l'auteur de De la Démocratie en Amérique et L'Ancien Régime et la Révolution, dans son rôle de témoin capital et d'acteur du siècle des révolutions. Sa vie comme sa pensée, lucide mais passionnée, s'articulent autour d'expériences fondatrices : le voyage en Amérique puis les missions en Algérie ; l'engagement politique (député, il rédigea des rapports sur le système pénitentiaire, l'abolition de l'esclavage et la politique coloniale française, puis devint ministre des Affaires étrangères avant de démissionner après le coup d'Etat du 2 décembre 1851) ; enfin, le réseau d'amis et de correspondants qui assurent son rayonnement au sein des cercles intellectuels en France et à l'étranger.

02/2016

ActuaLitté

Sciences politiques

Tocqueville

Né en 1805, mort en 1859, Alexis de Tocqueville est un témoin privilégié des soubresauts politiques et sociaux qui marquent la première moitié du XIXe siècle français. En un peu plus de 50 ans, il assiste à la chute d'un empire, à l'avènement et à la disparition de deux monarchies et d'une république, au rétablissement d'un autre empire. Auteur reconnu, devenu célèbre principalement pour deux ouvrages, la Démocratie en Amérique, dont les deux tomes paraissent en 1835 et 1840, et l'Ancien régime et la révolution, publié en 1856, il est aussi un acteur, député sous la monarchie de juillet et la deuxième république et même brièvement ministre. Une abondante correspondance permet de mieux comprendre cet aristocrate passionné par la politique et conscient de l'évolution démocratique de la société française. Ses lettres nous font entrer dans le quotidien d'un penseur politique engagé, en ajoutant un caractère intimiste qui n'en rend que plus attachant le portrait final.

11/2019

ActuaLitté

Droit

Tocqueville

Alexis de Tocqueville : cet aristocrate que sa condition mettait a priori à distance de la société démocratique et de la Révolution française, a su analyser avec génie ces deux réalités. Son ouvrage, De la démocratie en Amérique, basé sur la dualité liberté-égalité, nous montre pourquoi et comment on trouve, aux Etats-Unis, une société démocratique qu'il est si difficile d'instaurer en France. L'Ancien Régime et la Révolution met en lumière la continuité entre 1789 et l'Ancien Régime. Il permet de comprendre pourquoi les Français sont, tout compte fait, anarcho-conservateurs, hostiles aux réformes, attachés an pouvoir central et étatique. Lire ces ouvrages de 1840 et 1856, c'est se donner des clefs pour comprendre la situation de notre société. L'ensemble de cette œuvre présentée ici constitue une entrée de premier ordre en histoire, en sociologie, en science politique, parce qu'elle allie la rigueur de l'enquête à la volonté de dépasser le positivisme qui a tant nui aux sciences humaines.

07/1998

ActuaLitté

Philosophie

Comprendre Tocqueville

A la différence des Etats-Unis, qui entretiennent avec Tocqueville une relation toute particulière, la France est loin d'avoir spontanément reconnu à ce dernier la place majeure qui lui revient. Il fallut attendre 1967 et la publication du livre de Raymond Aron Les Etapes de la pensée sociologique, pour que les Français redécouvrent son importance. Depuis lors, l'œuvre de Tocqueville a donné lieu à de nombreux travaux, relevant de champs différents. C'est que, si Tocqueville est d'abord un penseur politique, il est également un sociologue, un historien, un ethnologue, un moraliste-et aussi un écrivain, un très grand styliste. Tocqueville prit tous les risques de l'engagement. Il fut l'homme des grands rapports sur les questions politiques et sociétales, sans jamais se départir d'une vision éthique : réforme carcérale, abandon des enfants, abolition de l'esclavage, colonisation de l'Algérie, dénonciation du génocide des Amérindiens, etc. Tel quel, il aura prêté à maints procès dont l'auteur de ce livre fait justice. Mais surtout, il est instructif, pour ne pas dire impératif lorsqu'il s'agit comme aujourd'hui de refonder le politique et de repenser les modalités de l'implication citoyenne, de revenir vers une œuvre qui releva avec bonheur, en son temps, un défi tout comparable. Le présent ouvrage développe l'ensemble du parcours intellectuel et politique de Tocqueville et propose une vision renouvelée de son œuvre. Il constituera la meilleure des introductions à un penseur que rencontrent nécessairement toux ceux qui, pour des raisons d'études ou par intérêt personnel, entendent réfléchir sur l'avenir de la démocratie.

08/2004

ActuaLitté

Philosophie

L'Abécédaire de Tocqueville

"Les peuples montrent un amour plus ardent et plus durable pour l'égalité que pour la liberté". En publiant De la démocratie en Amérique en 1835, le jeune Alexis de Tocqueville avertissait déjà ses contemporains des menaces que courent nos démocraties modernes. Les idées de ce grand penseur, aujourd'hui mondialement célèbre, continuent de nous mettre en garde contre les maladies de nos sociétés : fascination des peuples pour les régimes autoritaires, individualisme croissant, tyrannie de la majorité, difficultés des Européens à se réformer et, pour les Français, un goût invétéré de la centralisation. A l'heure où nos démocraties libérales sont si fragilisées, il importe plus que jamais de découvrir ou redécouvrir cet écrivain passionnément engagé dans la politique, qui, il y a près de deux siècles, nous prévenait déjà : la démocratie n'est jamais acquise pour toujours et s' "il n'est rien de plus fécond en merveilles que l'art d'être libre [... ], il n'y a rien de plus dur que l'apprentissage de la liberté" . TEXTES CHOISIS PAR FRANCOISE MELONIO ET CHARLOTTE MANZINI.

04/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté