Recherche

Thibaut d' Anthonay

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Toni Morrison

Née Chloe Anthony Wofford le 18 février 1931 à Lorain, dans l'Ohio, au sein d'une famille d'ouvriers, Toni Morrison étudie la littérature américaine, pour laquelle elle se passionne très tôt : elle soutient un mémoire sur le thème du suicide chez William Faulkner et Virginia Woolf à la fin de ses études, avant d'embrasser une carrière dans l'édition.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Pour Noël, offrez-vous une cure d'imaginaire

Voyager à travers des mondes imaginaires, à la rencontre de personnages fantastiques, explorer des univers de magies, ou de science futuriste, croiser des créatures légendaires, voire monstrueuses, prendre part à des cérémonies avec des peuples féériques, ou extraplanétaires… Les littératures de l’imaginaire sont autant de portes ouvertes vers des ailleurs, qui vous tendent les bras. 

ActuaLitté

Dossier

Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2020

La 47e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, ou FIBD pour faire plus court, se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020 : à cette occasion, la ville tout entière vivra au rythme du 9e art, avec des événements un peu partout. Expositions, dédicaces, conférences, cosplays et autres masterclasses attendent les visiteurs, venus du monde entier. 

Extraits

ActuaLitté

Romans de terroir

Thibaut des choucas

Les temps changent... Que valent Mathilde et son auberge d'un autre temps face à la création d'une zone artisanale, avec routes et emplois à la clé ? Pour les habitants des Ruées, l'âme de leur joli hameau morvandiau a toujours résidé là, dans leur vieille gare et leur auberge. C'est dans ce lieu convivial qu'une poignée de fidèles aiment à refaire le monde, à se retrouver autour de Mathilde qui en a perpétué l'hospitalité familiale et qui y a élevé seule Adeline et Thibaut. Et tout cela risque de disparaître bientôt. Mais il y a les choucas, ces oiseaux facétieux qui nichent sur le toit de la vieille gare. Toucher aux choucas, c'est comme s'en prendre aux villageois, au hameau ! Autour de Mathilde, la petite communauté se mobilise : comment sauver l'auberge, comment préserver leur village ? Le timide Thibaut, lui, le sait...

02/2018

ActuaLitté

Romans historiques

Le baron de Beausoleil

Paris, un soir de novembre 1641 : le baron de Beausoleil et son épouse, soupçonnés de sorcellerie et d'alchimie, sont arrêtés sur ordre du cardinal de Richelieu et conduits en prison. Hadrien, leur cadet âgé de 10 ans, parvient à s'enfuir pour se réfugier chez son oncle, qui le confie à un curé de campagne ami de la famille. Ainsi débute l'existence de proscrit d'Hadrien de Beausoleil qui, devenu orphelin, fait le serment de venger ses parents. Pimenté d'alchimie et d'érotisme, ce roman est également le récit d'une initiation. Car le jeune Hadrien se forme peu à peu, à travers les multiples identités endossées pour échapper aux services secrets de Richelieu, aux techniques du duel à l'épée, à la stratégie militaire, à l'art de la conquête féminine comme à celui de la transmutation des métaux, dans le seul but de fomenter un complot qui vise rien moins qu'à déstabiliser l'Europe entière...

05/2014

ActuaLitté

Romans historiques

Le baron de Belsolles

Les femmes se l'arrachent, les hommes le détestent : liberté d'esprit, tempérament de feu, courage… Hadrien, baron de Belsolles, est un homme que l'on admire ou que l'on craint. Lorsqu'il débarque à Fort Saint-Pierre en 1654, il ne tarde pas à provoquer le scandale. Sur ce territoire encore peuplé de redoutables Indiens caraïbe, il fait rapidement fortune là où tout le monde a échoué : dans la canne à sucre, l'or blanc de la Martinique. Justicier dans l'âme, Hadrien veut affranchir ses esclaves, que ses ennemis disent envoûtés, et vit au grand jour sa passion pour une belle mulâtresse. Mais les sbires d'un Mazarin acharné à sa perte ne désespèrent pas de retrouver un jour cet insaisissable détenteur du secret le plus convoité au monde… Flibuste, sorcellerie, alchimie, complots, duels, amours torrides : après Le baron de Beausoleil, Thibaut d'Anthonay poursuit avec panache et élégance une fresque digne des grands romans d'aventure.

11/2016

ActuaLitté

Critique littéraire

Jean Lorrain. Miroir de la Belle Epoque

Il s'est surnommé crânement " l'Enfilanthrope ", ne laissant à personne le soin de lui décerner son meilleur sobriquet, lui qui en trouve de cruels à tout le monde. Il ne craint pas d'arborer ses vices à la boutonnière et se réjouit de ceux qu'on lui prête car ils servent sa " réclame " qu'il voudrait " formidable ". Ethéromane, bisexuel, érotomane, fauteur de scandale, rouleur de bas-fonds prompt à faire le coup de poing, telles sont quelques-unes des facettes de Jean Lorrain, pseudonyme du Normand Paul Duval (1855 -1906). Devenu, en quinze ans, l'un des rois du boulevard et l'un des journalistes les mieux rétribués de son temps, son talent lui vaut de chroniquer, de 1895 à 1905, en tête du Journal, l'un des principaux organes de presse parisiens. A la croisée du journalisme et du music-hall, de la littérature et du théâtre, du demi-monde et des milieux interlopes de la Belle Epoque, Jean Lorrain se trouve partout, voit tout, sait tout. Il en rend compte à ses lecteurs régulièrement, d'une plume tour à tour spirituelle, verveuse, alerte ou acerbe, et devient bientôt le miroir d'une époque qui se contemple dans ses yeux. Découvreur et lanceur de talents, tels Lalique, le caricaturiste Sem et Yvette Guilbert, entre autres, il s'érige également en pourfendeur de gloires usurpées, ce qui lui vaut quantité d'inimitiés indéfectibles, certains procès qui lui coûteront cher et quelques duels, dont un contre Marcel Proust. S'il reconnaît Barbey d'Aurevilly puis Edmond de Goncourt comme ses maîtres, il compte Sarah Bernhardt, Huysmans, Rachilde ou Marcel Schwob parmi ses amis. En revanche, Maupassant, Robert de Montesquiou ou Proust feront partie de ses têtes de Turc favorites. En un mot, il est l'arbitre des talents comme des modes et une chronique de lui suffit à consacrer ou à ridiculiser. Mais il ne se contente pas de créer un style de journalisme car son œuvre littéraire, seule, compte à ses yeux. Au fil de ses romans et nouvelles, il va peu à peu s'imposer comme l'un des écrivains-phare de la Décadence jusqu'à la publication de son chef-d'œuvre, Monsieur de Phocas (1901), roman par lequel il réalise une somme de sa période et liquide l'héritage d'A rebours de Huysmans et du Portrait de Dorian Gray de Wilde, tout en opérant une transition avec la littérature du XXe siècle. Lassé de Paris et du journalisme, il va s'exiler sur la Riviera, durant les cinq années qui lui restent à vivre, et tenter d'y soigner une santé compromise par ses abus d'éther.

05/2005

ActuaLitté

Littérature française

Le jumeau d'Anthony

Anthony, 11 ans, continue à partager son quotidien avec Gustav, son jumeau, alors que ce dernier, victime d'un accident, a rejoint le royaume des anges. Les gestes, les rires, le comportement d'Anthony amènent ses parents à porter un regard nouveau sur cet événement douloureusement ressenti. La mort serait-elle une ouverture sur une vie différente ? Un roman plein d'amours, d'amitiés, d'empathie. Une réflexion sur des possibles. L'occasion pour l'auteur de partager d'autres thèmes comme la réincarnation, les aides invisibles.

03/2015

ActuaLitté

Littérature française

Les aventures d'Anthony. Enfants

La différence, la tolérance, l'acceptation de l'autre, l'engagement... Ces valeurs et notions sont au cœur du recueil de nouvelles composé par Jackske, et qui fonctionne sur le principe des variations. Du récit héroïque au texte à suspense, du conte animalier à l'aventure extraordinaire, l'auteur déploie une œuvre à la fois une et plurielle, qui associe divertissements et leçons de vie... De quoi plaire aux plus jeunes !

10/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté