Recherche

Tais-toi et meurs

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Toni Morrison

Née Chloe Anthony Wofford le 18 février 1931 à Lorain, dans l'Ohio, au sein d'une famille d'ouvriers, Toni Morrison étudie la littérature américaine, pour laquelle elle se passionne très tôt : elle soutient un mémoire sur le thème du suicide chez William Faulkner et Virginia Woolf à la fin de ses études, avant d'embrasser une carrière dans l'édition.

ActuaLitté

Dossier

Street art, fresques, tags : des livres au détour des rues

Porté par des figures désormais internationales, comme Banksy, et bien d’autres, le Street Art, ou Art Urbain ne date pas d’hier. 

ActuaLitté

Dossier

“Être soi-même ne devrait jamais poser problème”

Liberté d’expression, discrimination positive, morale : Vitaly Malkin décortique les grands enjeux de notre temps. Né en URSS, il a vécu mille vies : ingénieur, physicien, banquier, homme politique, philanthrope. Ici, il livre son regard lucide sur le monde et, indéniablement, vise juste !  

ActuaLitté

Dossier

Une loi pour entériner les missions des bibliothèques

Déposée auprès de la présidence du Sénat en février dernier, la proposition de loi de la sénatrice d'Ille-et-Vilaine Sylvie Robert relative aux bibliothèques et à la lecture publique a pour ambition d'inscrire les missions des bibliothèques dans la loi.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Virginie Despentes

Née le 13 juin 1969 à Nancy, Virginie Despentes fait une entrée fracassante en littérature avec Baise-moi, un premier roman écrit en quelques semaines, provocateur et dérangeant, qui devient, grâce au bouche-à-oreille et à une exposition médiatique inattendue, un succès. Après deux autres romans, l'adaptation cinématographique de son premier livre, réalisée avec Coralie Trinh Thi, termine d'asseoir sa réputation d'auteure féministe et jusqu'au-boutiste.

ActuaLitté

Dossier

Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

Le coup de feu est lancé : plusieurs centaines de romans sortiront en librairie ces prochaines semaines et jusqu’à la fin du mois d’octobre. En soi, rien d’étonnant. Mais la rentrée littéraire marque une période bien spécifique — au sein d’une année qui aura été mondialement chamboulée.

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Tais-toi et meurs

Quittant le Congo, Julien Makambo arrive en France sous le nom de José Montfort. Il est accueilli à Paris par Pedro, figure de proue du milieu congolais de la capitale. Sapeur à la pointe des tendances et "homme d'affaires" au bras long, Pedro prend Julien sous son aile et l'initie au monde des combines souterraines. Les affaires tournent, Julien a la vie belle et festive, jusqu'à ce vendredi 13 maudit, ou il se retrouve malgré lui mêlé à la défenestration d'une jeune femme. En prison, il écrit son histoire, celle d'un jeune homme confronté à son destin : Makambo en lingala signifie "les ennuis". Et face aux ennuis, une règle d'or règne ici en maître : Tais-toi et meurs.

09/2012

ActuaLitté

Critique littéraire

Tais-toi et meurs ! Sauf que ...

Condamnée par la médecine. Sauvée par le cancer Parcours initiatique d'une patiente mêlant humour, dérision et volonté pour sa renaissance.

01/2019

ActuaLitté

Religion

Assieds-toi et tais-toi !

Dans le style truculent qu'on lui connait, Brad Warner mélange l'anticonformisme punk avec celui du zen, mêlant tout cela à un récit de voyage relatant son retour triomphal en Ohio pour jouer dans un concert punk. Eclairant les enseignements énigmatiques du grand maître japonais Dôgen, Brad Warner aborde ici l'une des grandes oeuvres de la littérature zen : le Shôbôgenzô. Pour tous ceux qui sont attirés par les enseignements bouddhistes mais parfois rebutés par leur austérité, Brad Warner nous donne ici, dans un langage de vérité et avec beaucoup d'humour des enseignements et des histoires qui vont au coeur de la vie.

03/2021

ActuaLitté

Littérature française

Toi, tais-toi !

L'histoire troublante d'une femme qui a réussi à fuir la violence conjugale et familiale. " Au-delà d'une histoire particulière qui nous interpelle, ce texte rend visibles toutes les violences cachées qui se commettent dans l'intimité d'un couple, d'une famille et qui sont si rarement reconnues. Il brise un silence de mort. Et en reconnaissant la réalité de leur calvaire, il redonne une histoire, une parole, une dignité et un espoir à toutes les victimes abandonnées qui luttent seules face à l'indicible. " (in préface) Dr Muriel Salmona

12/2016

ActuaLitté

Littérature française

Tais-toi !

A l'époque de l'enfant roi, on ne s'occupe pas des désirs de l'autre. Chacun vit sa vie sous le même toit et aucune communication n'est possible. Une petite fille cherche par tous les moyens à attirer l'attention de ses parents ainsi que des adultes en général et à entamer le dialogue. Elle se met à sauter, à bouger puis, au vu du peu de résultat, se tait, sans plus de succès. Sa souffrance s'exprime enfin par un grand cri que ses parents ne comprennent pas mais qui la libère. Gaëlle Boulanger a choisi de représenter une enfant affublée d'un costume de petit soldat tel que ses parents veulent la voir. Elle utilise le concept de "cadre", au sens propre comme au figuré, pour montrer le bouillonnement intérieur de l'enfant.

08/2013

ActuaLitté

Littérature française

Papa tais-toi

Il vient de mourir. Enfin. Je ne pensais pas qu'il irait jusqu'à cet âge. Durant neuf décennies et demie, il a mangé, bu et fumé sans modération. Toute une vie d'abus. Il a passé quatre-vingt-seize ans sur cette terre, et l'autre nuit il est parti, étouffé, incapable de respirer une fois de plus. Le monde sans lui n'est plus le même monde. La tonitruance s'est tue. J'ai de la peine en pensant au papa de mon enfance. Ces deux derniers mois, j'ai attendu sa fin comme une promesse de libération. Ce n'est pas le cas. Sa disparition ne change rien en moi. Je reste la même ou presque, sans doute un peu plus légère, plus sereine, comme si sa mort le punissait et que cette punition me rendait justice. Il est resté sept ans en maison de retraite avant de s'éteindre. Je ne suis pas allée le voir une seule fois. Je n'irai pas à ses obsèques. Chacun en pensera ce qu'il voudra, moi seule ai vécu ma vie.

04/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté