Recherche

Sylvain Boïdo

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Sylvain

Le second roman graphique de Lucie Albrecht raconte le quotidien de la jeune "youtubeuse" Charlotte et de sa grande soeur Romane, amenées à vivre les enthousiasmes et les épreuves de l'adolescence sans leur mère, emportée prématurément par un cancer du sein.

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Bodo

A l'origine était le wassan kara, une fête théâtrale dans la population haoussa de Zinder, au Niger. Il s'agit de représenter les événements politiques, avec les personnalités officielles du moment en les faisant jouer par des monsieur-tout-le-monde qui en sont les sosies. C'est ainsi que Bodo le colonisé tint le rôle de Baudot le colon, à la fin des années quarante. On ne peut pas confondre Bodo et Baudot, dont les noms sont homophones. Ils ne s'écrivent pas de la même façon. Des deux porteurs, l'un est noir et l'autre blanc. L'un nigérien, l'autre français. Pourtant, il y a des moments de leur vie où tous les deux sont africains, peut-être, où tous les deux sont européens. Qui est univoque? On ne peut pas confondre non plus Bodo, qui est Bodo le père, et Bodo, qui est Bodo le fils. Entre le Niger et la Champagne, entre Zinder ou Niamey et Colombey-les-Deux-Eglises, il y a l'Indochine en guerre, les camps d'entraînement de guérilleros au Ghana, les paysages du grand fleuve, l'origine des hommes, les amours et les familles... Entre 1940 et aujourd'hui, un morceau de l'Afrique roman.

08/2009

ActuaLitté

Policiers

Ne renonce jamais

Mère célibataire, Melissa élève seule Angela, sa fille de cinq ans. Un soir on frappe à la porte. Face à elle, trois criminels, une arme à la main. Le marché qu'ils lui proposent est terrifiant : le lendemain, elle se rendra au bureau du Trésor public où elle travaille, videra le coffre et leur apportera l'argent. Sinon, ils tueront sa fille. Mais la jeune femme n'a rien d'une braqueuse de banque et, entre son inquiétude dévorante pour sa fille et les questions de ses collègues, les choses dérapent. Au point de devenir incontrôlables : Melissa se retrouve recherchée par la police et les ravisseurs s'évanouissent dans la nature. Avec Angela. La jeune mère se lance alors dans une course contre-la-montre pour sauver sa vie et celle de sa fille. Elle est prête à tout pour retrouver Angela. Absolument tout.

10/2017

ActuaLitté

Musique, danse

Sylvain Groud : un ostéopathe social

L'univers du chorégraphe Sylvain Groud du CCN/Ballet du Nord (Lille) décrypté par les meilleurs spécalistes, critiques de danses, journalistes, artistes et photographes. Celui qui passait au Palais Garnier avec Preljocaj, fait entrer la danse dans la chambre des jeunes ou des hopitaux. - Un approche complète et polyphonique pour analyser la singularité d'un chorégraphe très contemporain, Sylvain Groud, passionné de lien social, d'exploration de l'univers des jeunes, de l'espace de l'hopital. - Le portrait du Directeur du Centre chorégraphique national des hauts de France : Le Ballet du Nord - Un ouvrage dirigé par un spécialiste du sujet : le journaliste critique de danse Philippe Verrièle, - Des contributions de spécialistes, critiques de danse, photographes et dessinateur. - Le septième titre de la collection "L'univers d'un chorégraphe".

10/2021

ActuaLitté

BD jeunesse

Sylvain et Sylvette. La ferme endiablée

Cocorico ! Le matin se lève sur la ferme de Sylvain, mais vaincu par le sommeil, il ne sort pas du lit. Qui va faire sortir les animaux ? Ces derniers se prennent en main, et entament leur journée comme à leur habitude. Le poulailler s'agite, l'âne et la vache forcent la porte de l'étable, le cochon est délivré de sa porcherie par toute la basse-cour réunie. Une journée un peu anarchique commence à la ferme, tandis que les méchants compères rodent à l'affût... A propos de l'auteur : Jean Dupin (1926-1991), diplômé des Arts Décoratifs, professeur de dessin, n'a écrit et illustré que quelques titres dans les diverses collections de Sylvain et Sylvette au début des années 60. Dans ce bref passage, il sait pourtant faire preuve du rythme et de l'humour bon enfant qu'aiment y retrouver les lecteurs.

10/2021

ActuaLitté

Récits de voyage

Terre et ciel. Entretiens avec Sylvain Estibal

Qu'est-ce qui vous attire dans le désert ? Le désert en tant que tel est très émouvant. On ne peut rester insensible à la beauté de pareil paysage. Le désert est beau parce qu'il est propre et ne ment pas. Sa netteté est extraordinaire. On n'est jamais sale au désert. Le vent vous décape en permanence. Lorsqu'on le quitte par le nord ou par le sud, lorsque la terre vient à remplacer le sable, on découvre qu'on commence à se salir. Le désert est presque impudique, le sol ne s'y trouve recouvert d'aucun couvercle végétal. Il montre son anatomie avec une impudeur prodigieuse, pour la plus grande joie du géologue bien entendu, même si les dunes masquent très souvent des contacts dont on aurait besoin pour comprendre la stratigraphie d'une région. On voudrait pouvoir souffler dessus et, pour un moment au moins, savoir ce qu'il y a dessous. (Extrait)

12/1998

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté