Recherche

Stefan Denaerde

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Esotérisme

Création universelle. Paradigme du champ porteur

Stefan Denaerde est l'auteur de "Ma Rencontre avec les Extraterrestes" qui décrit la rencontre avec les Iargans, un jour de 1969 dans un canal de l'Escaut. Mais cela ne s'est pas arrêté là, ce n'était que le début de ce que ces êtres amphibiens de la planète Iarga avaient à partager avec lui dans le processus qu'ils appellent l'intégration cosmique. Pendant 20 ans, ils sont restés en contact avec lui et lui ont transmis le contenu de ce second livre, paru aux Pays-Bas dans les années 1990 et qui, aujourd'hui, revêt une importance capitale en ces temps de clôture d'un cycle. Jamais son contenu n'aura été plus important pour nous faire comprendre le mécanisme de la Création, ses étapes, ainsi que notre rôle dans cette extraordinaire scénographie et ce qui nous attend. Il dépeint toutes les étapes qui, pour finir, nous ramèneront à la Source Créatrice. Au fil des pages, nous apprenons à voir l'Univers avec un regard différent et nous comprenons comment, grâce au modèle du champ porteur universel qui soutient toute la Création par la force cohésive de l'Amour, nous évoluons ; comment nous sommes descendus dans la matière pour à l'avenir s'en extraire à nouveau en ayant vécu des quantités de vies, qui sont essentiellement des expériences venant enrichir l'Esprit Universel dont est née toute la Création. Au début, il y avait le Verbe...

04/2021

ActuaLitté

Littérature française

Ma rencontre avec les extraterrestres

Stefan Denaerde (un pseudonyme qu'on pourrait traduire par "Stefan de la Terre") relate la rencontre inattendue et extraordinaire vécue en 1969 par ce Néerlandais que rien, absolument rien, ne prédisposait à devenir le témoin choisi de cette formidable plongée dans un monde inconnu. Pendant les quelques heures qu'il a passées dans leur vaisseau, quelque part dans un canal des Pays-Bas, où ils étalent venus refaire leurs réserves d'eau, ces êtres venus de cette lointaine planète lui racontent et lui font vivre en images leur monde. La civilisation iarganne, hautement évoluée et technologiquement très développée que nous découvrons dans ces pages pourrait servir de modèle à suivre pour la nôtre dans le but de créer une civilisation durable et éclairée. Bien sûr, leurs conditions planétaires et les nôtres sont différentes mais ils ont su tirer un bénéfice maximum de leur environnement sans le détruire, en optimisant les ressources et les productions et en minimisant le temps consacré au travail pour chacun. Les Iargans sont ainsi plus libres ce qui leur laisse tout loisir de s'adonner à des tâches plus amusantes comme de créer, par l'esprit, de merveilleuses compositions visuelles et musicales, qui ont frappé l'esprit de Stefan. Stefan Denaerde est resté en contact télépathique avec ces sympathiques humanoïdes pendant plus de vingt ans après son expérience. Ces contacts ont fait l'objet d'un deuxième livre.

09/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

Stefan Zweig

" N'allez pas croire que j'aie foi en une amélioration prochaine de l'humanité, ce visqueux monstre aux mille têtes. Mais ne s'améliorera-t-elle pas, l'humanité, que si l'on cesse de lui répéter qu'elle a emprunté quelque voie mystérieuse, alors qu'elle ne fait vraisemblablement que s'entortiller autour de son propre axe ? Allez, l'"illusion" fait partie intégrante de la mixture magique de l'existence. "

05/2006

ActuaLitté

Romans historiques

Stefano

1620. Stefano apprend à ciseler l'or et l'argent, à peindre des tableaux convenus et à graver finement à l'eau-forte. Quand il voit à Florence l'éléphante que le prince Fakhr-al-Din a conduite dans sa suite, sa vie commence. Une cantatrice quelque peu courtisane, une ânière latine près de Rome, une Polonaise de haut rang en voyage, la servante d'un peintre à Amsterdam, une poétesse cartésienne à Paris, une sultane captive à Malte et d'autres encore donneront corps à cette vie. Elles en feront une fête de l'esprit aux multiples masques, riche d'amours légères, graves et immortelles, joyeuse, tournoyante, comme le sont n peinture les danses macabres quand la mort sauve la joie. Avec Stefano, Dominique Cordellier écrit le roman d'un graveur baroque, dans la lignée de Callot, fin bretteur de l'estampe et curieux du théâtre des hommes.

10/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

L'énigme Stefan Zweig

Le suicide de Stefan Zweig en 1942 est-il bien celui d'un homme désespéré, accablé de devoir attendre des années encore la fin de la guerre qu'il ne supportait plus ? Et si ce geste fatal, qui en fit un martyr, n'était pas celui que l'on croit ? Francis Huster cherche à percer l'énigme Zweig à partir d'une autopsie minutieuse de sa vie. Il pense avoir découvert la nature profonde du génial écrivain et la vraie raison de sa mort : Zweig s'est tué pour se punir d'une faute impardonnable à ses yeux...

08/2018

ActuaLitté

Histoire internationale

Stefan Zweig. L'impossible renoncement

Né dans un empire moribond, au sein d'une famille bourgeoise juive et cultivée, Stefan Zweig est l'auteur de langue allemande le plus publié et le plus lu dans l'entre-deux-guerres. Frappé de plein fouet par la Première Guerre mondiale, il devient peu à peu pacifiste, attitude dont il ne se départira plus sa vie durant. Menacé par l'arrivée des nazis au pouvoir à Berlin, il quitte l'Autriche en 1934, tant la tension y est insupportable, dans l'attente de l'annexion, et connaît l'exil au Royaume-Uni, aux Etats-Unis puis au Brésil. En dépit des conditions dans lesquelles il vit grâce à sa notoriété et sa fortune, coupé de sa bibliothèque et de sa patrie, Zweig étouffe. D'autant plus que le nouvel ordre mondial exige de lui qu'il renonce à ce qu'il est : écrivain, de langue allemande et juif. On lui dénie le droit d'écrire, le droit d'être allemand quand le fait d'être juif représente un véritable arrêt de mort. Incapable de ce triple renoncement, véritable négation de son être, il choisit le suicide. Mathilde Aycard et Pierre Vallaud sont spécialistes des guerres du premier xxe siècle ainsi que des totalitarismes. Ils ont notamment publié La Seconde Guerre mondiale (Acropole, 2002), 14-18 : La Première Guerre mondiale (Fayard, 2004), Dictionnaire encyclopédique du IIIe Reich (Perrin, 2008), Russie. Révolutions et stalinisme, 1905-1953 (L'Archipel, 2012) ou encore Salò, l'agonie du fascisme (Fayard, 2018).

08/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté